6e édition du FINAGRI : C’est du 12 au 14 juin à Kayes !

0

Après Sikasso et Ségou, la Cité des rails abritera la sixième édition du Salon de Financement de l’Agriculture (FINAGRI). Sous le thème : «Financements innovants en AgriBussiness : clefs de développement des chaines de valeur pour la Sécurité alimentaire au Mali». Les organisateurs ont donné plus de détails sur le salon, au cours d’une conférence de presse, ce samedi 07 juin.

Maliweb.net visites de stands, expositions, sessions B2B. Pendant trois jours, Kayes sera le centre de l’agrobusiness au Mali. Au programme du salon, également des conférences-débats notamment sur trois sous-thèmes: «Financements Innovants en AgriBusiness : Alternatives de Développement des Chaînes de Valeur et l’alimentation saine au Mali», «Le financement innovant des innovations des Chaines de Valeurs Riz au Mali, expérience des centres d’innovation verte (CIV)?», «Participation des expatriés de la région de Kayes au financement innovant de l’entreprenariat agricole dans la région de Kayes».

OudouBengalyest coordinateur national de Agri Pro Focus, l’ONG à l’origine du Salon de Financement de l’Agriculture. Selon lui, FINAGRI- Kayes amélioreral’apport de la  région dans la consommation d’une alimentation saine au Mali. Pour y parvenir, explique OudouBengaly, il faut développertoutes les Chaines de valeur agricole : la production, la transformation, la commercialisation et les conseils Agricoles. A Kayes, 426 plans d’affaires ont été reçus et le financement moyen pour chaque plan d’affaire varie de 3 à 48 millions FCFA, pour une enveloppe financière globale de 1 milliard FCFA.

L’un des résultats attendus du FINAGRI- Kayes est de promouvoir les opportunités du secteur agricole auprès des jeunes, potentiels candidats à l’immigration. Cependant, les défis sont énormes dans le secteur agricole au Mali. La conférence de presse au siège d’Agri Pro Focus était l’occasion pour Mme SimparaAssitan Keita, Secrétaire générale du Syndicat National des Artisans du Mali(SYNAM) de plaider en faveur des fonds de garantie, de la réduction des taxes et impôts et de la mise à disposition des services de coaching pour les nouveaux agripreneurs.

Mamadou TOGOLA/Maliweb.net

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here