Coopération Mali/République tchèque : Prometteuse pour l’industrie extractive

8

La ministre des Mines et du Pétrole, Lelenta Hawa Baba Ba, accompagnée d’une forte délégation, a séjourné à Prague, la capitale de la République tchèque du 9 au 12 décembre. L’objectif de cette visite, qui rentre dans le cadre de l’exploitation minière et du renforcement de capacités des cadres maliens intervenant dans le domaine, était de vivifier la coopération entre le Mali et ce pays. Maliens et Tchèques se sont entretenus sur plusieurs questions intéressantes et qui pourraient contribuer à l’atteinte de cet objectif.
Ainsi, la société GET Ltd, une entreprise tchèque spécialisée dans l’extraction des matériaux de construction, débutera bientôt ses opérations dans notre pays afin de participer à la modernisation de la ville de Bamako. Elle fournira par la même occasion aux acteurs des BTP maliens des matériaux de construction de qualité notamment le sable et le gravier. Cette société est spécialisée dans la production du bêton armé préfabriqué. Mme Lelenta Hawa Baba Ba a visité deux unités de production de béton et dérivés du calcaire dans les environs de Prague.
Quant au consortium Inco, il se propose de mettre à la disposition des entreprises extractives qui exercent au Mali des équipements et des technologies de pointe. Ce groupement de 15 entreprises représente 80% de capitaux de la République tchèque dans le domaine de l’industrie extractive. Des rues et certaines grandes artères de la ville de Prague sont recouvertes de pavés ingénieusement taillés dans la dolérite, une roche volcanique très répandue au Mali. Sa transformation créera de nombreux emplois au profit des jeunes Maliens et permettra de renflouer les caisses de l’état à travers les taxes et impôts d’une part et d’autre part participer à l’embellissement de nos villes.

…….lire la suite sur https://www.lessor.site/

Commentaires via Facebook :

8 COMMENTAIRES

  1. Une coopération qui pourrait booster l’industrialisation du Mali, où des secteurs économiques peuvent en être bénéficiaires. L’industrialisation voulue par IBK, va faire du Mali un leader sur le continent africain.
    En créant l’environnement propice pour attirer les investisseurs, que notre pays pourra profiter pleinement des savoirs-faire industriels des grandes nations industrialisées.

  2. C’est une bonne initiative et les projets choisis auront un impact certain,Il serait bon aussi de regarder vers les chemins de fer ou excellent les Tcheques les locomotives et wagons.Et meme negocier avec les Tcheques la gestion des Chemins de fer en renforcant la presence des techniciens tcheques dans le domaine de la maintenance.la fabrication des pieces de rechange et le renouvellemkent progressif du materiel roulant.D’autres pays de l’Europe de l’Est pourraient etre contactes ,tels que la Pologne et la Roumanie Les Roumains possedent de bonnes grandes Ecoles d’ingenieurs et les Polonais pourraient intensifier la navigation fluviale sur le Niger et plus tard sur le Senegal.La Roumanie ou la Pologne pourraient creer la premiere grande acierie de l’OMVS et construire sans tarder un grand laminoir d’acier sur le Senegal a partir des des produits de’acier ou meme l’oxyde de fer importes de l’Afrique du Sud.

  3. Bon travail president, vous faites beaucoup de bien au Mali avec votre experience et savoir faire !

  4. Magnifique. Le Mali a la cote c’est une tres bonne chose pour les affaires du pays

  5. Cette nouvelle cooperation est un signe que le Mali se porte bien internationalement et qu’il a la confiance des pays europeens.

    • Bonjour

      abidjantv.net/sante/scandale-coronavirus-la-republique-tcheque-reconnait-avoir-detourne-des-masques-destines-a-litalie/

  6. Mahallah excellente nouvelle. Une cooperation avec d’autres pays ne peut etre que benefique pour le Mali.

  7. Je crois que c’est une excellente nouvelle pour notre pays.
    Dans notre pays, nous avons toutes les ressources naturelles nécessaires pour bâtir un pays qui donne envie à ses habitants d’y rester. Mais nos autorités, soi par manque de vision/compétences/confiance, ou par simple méchanceté envers son propre pays, nous ont imposé le chemin de la misère chronique couplée à la mendicité et l’humiliation. “Il n’y a pas de bon vent pour un marin qui ne sait pas où aller.” Puisque nous n’avons pas de cadres spécialisés dans ce domaine et sachant que les entreprises recrutent sur la base des compétences avérées et disponibles, nos compatriotes vont encore se retrouver à jouer le rôle des cadres marionnettes ou à occuper des postes d’ouvriers.
    Le développement commence toujours par améliorer la qualité de l’éducation nationale…

Comments are closed.