Tiebilé Dramé au Maroc : L’axe Bamako-Rabat se renforce

1

« Nous œuvrons pour que la relation entre le Mali et le Maroc soit portée au niveau de ce que souhaitent les deux chefs d’Etat », a affirmé, le vendredi dernier à Rabat, le ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Tiébilé Dramé, soulignant que le Maroc fait partie de l’histoire du Mali et fera partie de son avenir.

Dans une déclaration à la presse à l’issue de ses entretiens avec le ministre des affaires étrangères et de la coopération internationale, M. Nasser Bourita, le ministre Tiébilé Dramé a tenu à exprimer sa profonde gratitude à sa Majesté, le roi Mohammed VI, au gouvernement et à toutes les autorités marocaines pour le soutien qu’ils ont toujours apporté au Mali depuis le déclenchement de la grave crise sécuritaire et institutionnelle qu’a connu le pays.

Il a, à cet égard, rappelé la visite en 2013 le roi en 2013 à Bamako à l’occasion de l’investiture du président Ibrahim Boubacar Keita, soulignant que par ce déplacement, le Souverain a marqué son soutien au retour du Mali sur la scène internationale. “C’est un geste que le Mali ne peut pas oublier“, a-t-il relevé, mettant également en avant l’engagement du roi en faveur du développement de la coopération économique avec le Mali.

  1. Dramé a, par ailleurs, indiqué que le Maroc et le Mali sont deux vieilles nations qui entretiennent des “relations multiséculaires“, exprimant la détermination de son pays à renforcer la coopération tous azimuts et les liens humains et la circulation des personnes avec le Royaume.

« Nous œuvrons pour que la relation entre le Mali et le Maroc soit portée au niveau de ce que souhaitent les deux chefs d’Etat », a-t-il dit, soulignant que le Maroc fait partie de l’histoire du Mali et fera partie de son avenir.

Le chef de la diplomatie malienne a, en outre, relevé que le Mali vit une nouvelle période de consensus politique, faisant savoir que d’importants efforts sont en cours aujourd’hui pour le relèvement du Mali et pour la mise en oeuvre de l’accord pour la paix et la réconciliation nationale.

M S

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

  1. Cette periode est extremement critique pour la Republique du Mali.Le Mali doit resserrer les liens avec ses allies traditionnels et particulierement le Maroc ou vivent des milliers de Marocains qui se souviennent encore de leur origine Malienne.Meme la famille royale.En meme temps,les relations avec la CEDEAO et surtout l’Union Africaine doivent connaitre une reviviscense a cause de leur poids politique.Ces rapports doivent revivre non seulement avec la Commission de l’Union mais aussi avec la Presidence de l’Union et les membres importants de l’Union tells que l’Ethiopie,le Kenya,l’Afrique du Sud,l’Egypte ,le Senegaql,la Guinee , le Rwanda ,la Tasnzanie ,la Cote d’Ivoire,etc.Le Mali doit sortie de cette crise et prendre la responsabilite de promouvoir un pouvoir collectif en Afrique.Les pays du Sahel doivent serieusement mettre a l’ordre du jour la creation d’une Confederation politique en commencant par l’organisation d’une Armee commune et la valorisation de leurs ressources naturelles .Le probleme hardi de l’extraction des eaux souterraines,l’electrification des pays en prenant comme base le gas. le petrole et l’uranium de cette region.Tout cela appellee la recherché des partenaires imbus de sens de solidarite.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here