Bitumage de la route Baroueli-Tamani : IBK donne le premier coup de pelle

2

Le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita,  a lancé mercredi les travaux de construction et de bitumage du tronçon Barouéli-Tamani, long de 31 km,  pour un montant d’environ 7,2 milliards de F CFA entièrement financé par le budget national.

La mobilisation était de taille ce 24 mai à Tamani, ville natale de Chérif Ousmane Madani Haïdara, pour accueillir le président de la République pour le lancement des travaux de construction et de bitumage de l’axe Barouéli-Tamani qui boucle la route du fleuve Niger à partir de Tamani.

Le président s’est dit heureux de procéder au  lancement des travaux de l’axe Barouéli-Tamani distant de 31 km pour un montant de 7,2 milliards de F CFA et un délai contractuel fixé à 12 mois hors saison des pluies et qui mettra fin, dira-t-il,  à la souffrance de la population.

“Je serais plus heureux, le jour, où je viendrai inaugurer cette  route avec  Cherif Madani Haïdara”, le chef de l’Etat dixit. Il a instruit à l’entreprise au respect du délai contractuel et des caractéristiques de cette route.  A Tamani, IBK s’est engagé à améliorer davantage les conditions des populations. Au-delà de cette route, il  a promis d’apporter l’électricité et l’eau à la population de Do.

Le chef de village, Tata Fofana, et le maire de la Commune rurale de Tamani, Mamadou Yarnagoré, ainsi que le guide d’Ansardine, Chérif Madani  Haïdara, ont exprimé toute leur satisfaction et remercié le chef de l’Etat pour la promesse tenue.

Le ministre de l’Equipement et du Désenclavement, Mme Traoré Seynabou Diop, a indiqué les atouts de cette route Barouéli-Tamani. A l’en croire, les travaux vont générer plus d’un millier d’emplois et renforcer les échanges commerciaux.  Et d’ajouter qu’il va permettre  la valorisation d’énormes plaines rizicoles  et d’importants gisements de calcaire caractérisant la zone ainsi que l’écoulement  sécurisé des produits  agricoles et maraichers  en temps réel vers les zones de forte consommation.

Il faut ajouter l’amélioration de la sécurité routière pendant l’organisation des fêtes religieuses, à savoir la zihara de chérif Madani Haïdara qui mobilise chaque année à Tamani après la Tabaski des milliers d’adeptes. Le MED a annoncé, en marge des travaux, la plantation d’arbres et la création de points d’eau modernes.

Elle a rappelé l’achèvement  de certains travaux et quelques œuvres en cours dans la région de Ségou. On peut citer, entre autres, l’achèvement des travaux  de bitumage de la route Tominian-Bénéna-Frontière Burkina Faso et de l’An-2000 à Ségou pour un linéaire de 9,5 km et la poursuite des travaux de bitumage de la route Niono-Goma Coura (long de 81 km), et l’échangeur  au rond-point de Markala ainsi que l’aménagement de 10 km de voirie urbaine à Ségou, etc.

Cette route aura une plateforme de 10 m  (1×1) avec des accotements et des voiries dans les zones d’habitations. Ce lancement mettra fin à la série de lancement dans le cadre des 5 projets prioritaires d’un montant estimé à environ 123 milliards de F CFA.

La cérémonie a pris fin par le premier coup de pelle du chef de l’Etat, Ibrahim Boubacar Kéita.

O. D.

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

Comments are closed.