Commune VI : Un château d’eau pour Dianéguela

0

La mairie de la Commune VI du district de Bamako, en partenariat avec l’Agence des musulmans d’Afrique a mis à la disposition des populations de Dianéguela et environnant un château d’eau  d’une valeur de 16 millions de F CFA, c’était le samedi 14 octobre 2017.

Le maire de la Commune VI du district de Bamako, Alou Coulibaly a salué l’Agence des musulmans d’Afrique pour son initiative. Il a rappelé que la réalisation de  cette  infrastructure est le résultat d’une promesse qu’il a faite depuis la campagne communale de 2016. C’est pourquoi ma mairie a noué un partenariat avec l’Agence des musulmans d’Afrique dans l’optique d’un programme d’accès aux services de l’administration locale à impact direct aux couches défavorisées.

Selon lui, plusieurs actions et réformes sont en cours d’application dans les domaines de l’assainissement, le foncier, entre autres. Il  a  invité  les bénéficiaires  à  prendre soin de l’infrastructure.

Pour le représentant de l’Agence des musulmans d’Afrique, Bakary Coulibaly, ce château d’eau à une capacité de production de plus de 20 000 m3 et estimé à 16 millions de F CFA. Il couvrira les besoins de milliers de femmes et entend étendre le réseau d’eau potable aux espaces d’utilité publique tout en réduisant la pauvreté de la population.

Cette adduction d’eau améliorera aussi durablement les conditions d’accès à l’eau potable, minimisant ainsi les risques sanitaires liés à l’absence d’eau potable. Il a saisi cette opportunité pour dire qu’il fera tout son possible pour soutenir et accompagner la mairie de la Commune VI dans  ses actions de développement.

« Présents au Mali, il y a 20 ans, la mairie de la Commune VI a été la première à nous honorer », a-t-il précisé.

Rappelons que la mairie de la Commune VI a été l’une des rares à avoir investi 10 millions de F CFA dans l’acquisition de matériel et plus de 20 millions de F CFA pur le ramassage des dépôts d’ordures de transit vers les dépôts finaux.

La cérémonie de remise, présidée par Alou Coulibaly, maire  de  la Commune VI, a enregistré  la  présence des chefs religieux, coutumiers de la localité et Bakary Coulibaly de l’Agence des musulmans d’Afrique.

Cheick Hassane

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER