Industrialisation du Mali : IBK recevra demain le livre blanc de l’OPI

Sous le parrainage du président de la République, l’Organisation Patronale des Industriels (OPI)-Mali, en partenariat avec le Ministère du Commerce et de l’Industrie, organise ce samedi 28 et dimanche 29 Novembre 2015 au Centre International de Conférences de Bamako, l’édition 2015 de la Journée de l’industrialisation de l’Afrique. En prélude à cet évènement, le bureau de l’Organisation Patronale des Industriels (OPI)-Mali a organisé une conférence de presse à son siège à Niaréla, le mardi 24 Novembre dernier, animée par Cyril Achcar, président de l’OPI, Mme Thiam Hawoye Cissé, présidente de la commission d’organisation et Sékou Keita, Directeur National de l’Industrie.

0
certains de l'OPI dont le président Achcar

Manque de volonté politique, insuffisance de l’offre d’électricité, faiblesse du parc industriel, enclavement du pays… voilà entre autres difficultés ou défis qui entravent l’industrialisation du Mali, indépendant depuis 1960. Et pourtant, des solutions demeurent. Ces solutions ont été recensées dans un document appelé « Libre blanc de l’industrie» publié en Juin 2013  et qui a fait l’objet de six (6) autres études. C’est ce livre blanc qui sera remis ce samedi 28 novembre au président de la République au cours de la cérémonie commémorant la journée de l’industrialisation de l’Afrique, édition 2015.

Le constat a été fait que le Mali est le premier pays importateur net de produits industriels dans l’espace UEMOA (Union Economique et Monétaire Ouest Africaine). Le faible poids de l’industrie, surtout manufacturière, avec un PIB de l’ordre de 4% et un taux de croissance de 5% contre 7% la moyenne de l’UEMOA ont été dénoncés…

Malgré ces difficultés des solutions demeurent. L’adoption en 2010  d’une politique nationale de développement de l’industrie, avec son plan d’action évalué en 2014, fait partie des solutions. Le coût élevé pour la mise en œuvre de cette politique (1 1O2 milliards de franc CFA) fait également partie des défis. Le livre blanc de l’industrie, avec ses 21 propositions, qui sera remis au président de la République est aussi un début de solution à la faible industrialisation du Mali.

Programme de l’édition 2O15 de la journée de l’industrialisation de l’Afrique

Au programme de la célébration de l’édition 2015 de la journée de l’industrialisation de l’Afrique, OPI-Mali a conçu un programme qui s’étend sur deux jours (samedi et dimanche). Il y aura des expositions,des conférences-débats, etc.

Il faut rappeler que l’Organisation Patronale des Industriels du Mali (OPI-Mali), est le regroupement des Industriels opérant dans le secteur de la manufacture. Elle a été crée le 05/07/1975. C’est depuis les années 1975 que les pionniers de l’Industrie malienne et quelques hommes d’affaires (feu Sada Diallo, Gérard Achcar, feu Macalou , Moussa Balla Coulibaly…) avaient souhaité se retrouver dans un cadre organisé et reconnu par les pouvoirs publics pour le bon déroulement de leurs activités. . A ce jour, l’OPI regroupe une soixantaine d’unités industrielles. Elle est affiliée au Conseil National du Patronat du Mali (CNPM).

Le livre blanc de l’industrie malienne dont il est question et qui sera remis au président de la République ce samedi, comprend 21 propositions pour relancer l’industrie malienne. Les 21 propositions  se subdivisent en 11 solutions conjoncturelles et 10 solutions structurelles.

D KEITA

PARTAGER