Production d’infusions à base de produits naturels : Le ministre Danois du Développement visite Mandingo Industrie, producteur de Sahel infusion

4
Production d'infusions à base de produits naturels : Le ministre Danois du Développement visite Mandingo Industrie, producteur de Sahel infusion
La directrice de Mandingo Industrie Mme Touré Aminatou Abdou Saley donnant des explications au ministre Danois Mme Ulla Toernaes et sa délégation

Mandingo Industrie connue, sous le nom de ” Sahel infusion ” est une unité de production d’infusions à base des produits naturels, à savoir le bissap, le gingembre, le quinquéliba, la citronnelle, le thé vert, le thé vert à la menthe, le moringa. Située à Sotuba, cette unité a été visitée le mercredi 25 octobre 2017 par la ministre danoise pour la Coopération, Mme Ulla Toernaes, qui était accompagnée d’une forte délégation dont l’Ambassadrice de Danemark au Mali, S.E. Mme Winnie Petersen.

La visite de la ministre danoise à Mandingo industrie avait tout son sens car cette société créée en 2013 a été équipée par le Pacepep, sur un financement de la Coopération danoise. Selon les explications de Mme Touré Aminatou Abdou Saley (la directrice générale de Mandingo industrie) qui faisait office de guide à la ministre danoise, Mandingo industrie est une société de productions d’infusion à base de produits 100 % locaux, 100 % naturels et qui sont faits au Mali.

Sahel Infusion est une marque malienne appartenant à la société Mandingo Industrie. Installée à Sotuba (Bamako), la société produit et commercialise depuis 2013 des infusions à base de plantes reconnues pour leurs bienfaits et vertus. Sahel Infusion a été mise en place pour la valorisation des matières premières. Aujourd’hui, Sahel infusion est à 10 variétés qui sont le bissap, le gingembre, le quinquéliba, la citronnelle, le thé vert nature, le thé vert à la menthe, thé citronnelle, le moringa, cocktail, le secret de femme qui est un produit à base de plantes ancestrales comme les “baabi”, “guenin”, “le jirifara” que les femmes connaissent et utilisent couramment. Maintenant ce produit est en infusion et très facile à utiliser et très bon.

“Afin de garantir la qualité de nos produits, nous travaillons avec des producteurs et des maraîchers locaux. Ainsi, nous assurons à nos clients des produits frais, prêts à libérer toutes leurs forces et toutes leurs saveurs. Les enjeux consistent à concevoir des produits manufacturés à base de produits 100 % locaux, de la matière première aux emballages, de faire la promotion de l’agriculture malienne à travers la valorisation des matières premières. Ce qui fait que nous travaillons également au quotidien, en étroite collaboration avec de nombreux partenaires comme des coopératives de Sikasso qui nous fournissent en gingembre, des centres de recherche agronomique”, a-t-elle assuré, avant d’ajouter que sur le plan commercialisation, Mandingo industrie est en partenariat avec des sociétés de distribution partenaires qui prennent toute la production pour les distribuer dans les alimentations du Mali et de la sous-région.

“Avec ces sociétés de distribution, nous n’avons plus de problème de recouvrement de nos recettes de vente de nos produits qui marchent à merveille et qui sont issus de l’agriculture biologique. Nos produits sont entièrement naturels. Ils sont garantis sans conservateur, sans additif, sans arôme ajouté, sans colorant, sans sucre. Ainsi, les plantes contenues dans nos infusions conservent toutes leurs vertus et toutes leurs saveurs”, a-t-elle souligné.

Les bonnes impressions de la ministre danoise

En visitant cette unité, la ministre danoise voulait comprendre les besoins du Mali en entreprenariat féminin qui est d’un grand intérêt pour elle. A ses dires, cette visite de Mandingo industrie lui a donné l’occasion de rencontrer une femme entrepreneure malienne et de voir qu’elle a été capable de créer beaucoup d’emplois pour les jeunes. Ce qui a été une source d’inspiration pour elle. A l’issue de la visite, elle a déclaré être impressionnée par Mandingo industrie dirigée par une femme qui est en train de faire de très belles choses. “J’ai été très impressionnée par la qualité des produits fabriqués par cette unité. En dégustant leur thé, la qualité m’a plu. Je suis très fière de constater que c’est grâce au partenariat avec la coopération danoise que l’entreprise a pu être développée. Cela est une grande fierté pour moi”, nous a-t-elle confié, avant d’ajouter que la coopération danoise, dans le cadre du partenariat avec le Mali, a un projet (dont Mandingo industrie) qui vise à aider les Maliens à créer beaucoup d’emplois. “Parce qu’au bout du compte, c’est l’emploi des jeunes maliens qui importe. Ce qui est formidable dans le projet de Mandingo industrie, c’est que la propriétaire a non seulement créé des emplois dans son entreprise, mais elle a aussi aidé les coopératives partenaires à créer des emplois“, a-t-elle relevé.

Les satisfécits de la directrice de Mandingo industrie

A la fin de la visite de la ministre danoise, la directrice générale de Mandingo industrie n’a pas caché sa joie et sa satisfaction. Car, à ses dires, c’est la première fois depuis leur ouverture, il y a 4 ans, qu’une autorité leur rende visite. “Cette visite de la ministre danoise nous a fait plaisir. Parce qu’elle montre le partenariat qui nous lie. Depuis 4 ans qu’on existe, elle est vraiment la première et seule autorité qui nous rend visite pour voir ce que nous faisons. Cela nous fait plaisir. Mais que cela vienne d’un étranger, cela nous frustre, mais ça nous va droit au cœur et ça nous fait plaisir. Ce sont ces Danois qui nous ont soutenu pour nous permettre d’avoir des équipements afin d’améliorer nos capacités de production. Ils nous ont appuyés pour l’acquisition des matériels tels que le séchoir, des machines de conditionnement et d’autres matériels. Ils ont appuyé la coopérative avec laquelle nous travaillons en lui fournissant ce dont elle a besoin. Les Danois ont aussi appuyé notre société de distribution. C’est toute notre chaîne de production, de commercialisation, qu’ils ont appuyée pour que notre activité survive. Donc, nous ne pouvons que les saluer, les remercier et remercier tous ceux qui, de loin ou de près, ont contribué à faire de notre partenariat avec les Danois un succès”, s’est-elle réjouie.

Elle ajoute que c’est grâce à ce partenariat que sa société a pu surmonter les difficultés et les contraintes liées à l’approvisionnement de la société en produits comme le gingembre et leur transformation. “Nos partenaires nous ont enlevé des épines des pieds en résolvant nos difficultés. Ils sont venus nous soigner après notre diagnostic. En analysant nos produits, ils ont trouvé qu’ils étaient bons. Ils nous ont demandé de quoi nous souffrons. Nous leur avons dévoilé nos contraintes qui étaient l’approvisionnement en matières premières. Nous avions toutes les difficultés à nous approvisionner en citronnelle, en menthe et en gingembre parce que les Burkinabés raflaient tous nos gingembres. Ce qui fait que son prix oscillait entre 300 et 1 000 Fcfa.  Donc, la solution était de résoudre ce problème d’approvisionnement. Nous sommes parvenus à créer des partenariats avec des coopératives, avec des fermes locales qui nous font des hectares de citronnelle et de menthe. Ils nous produisent le moringa aussi, le quinquéliba qui nous vient frais avec une qualité raffinée. Le 2e problème qu’on avait, c’était au niveau de la production. Nous n’arrivions pas à transformer les matières premières qu’on avait sous la main. C’est comme ça que nous avons le problème de séchage, d’emballage. Pacepep nous a appuyés en nous octroyant des séchoirs solaires et des séchoirs à gaz, une machine de conditionnement. Ce qui nous a permis d’augmenter nos productions à 70 %. Avec l’augmentation de nos productions, le problème de vente s’est posé. Le Pacepep a encore appuyé nos partenaires de la distribution en les soutenant avec des tricycles pour leur permettre de faire des activités de promotion de dégustation, des caravanes, des livraisons. Tout cela est pris en compte dans le projet. C’est pour vous dire que toutes nos contraintes ont été prises en compte par le projet intégrateur, de la matière première jusqu’au produit fini. Et Dieu merci, nous sommes là, nous respirons”, a-t-elle expliqué.

Les appels de la Directrice : ” Consommons malien “

Dans son intervention, la directrice de Mandingo industrie a appelé les populations maliennes à consommer local. “L’appel ardent que j’ai à l’endroit des Maliens, c’est de les inviter à consommer local. Consommons ce que nous produisons. Consommons ce qui est fait dans nos champs. C’est ce qui va faire avancer le pays. Ensuite, on ne sait comment sont faits les produits importés. On ne sait d’où ils proviennent. On ne sait pas leur condition de stockage.

Nos plantes locales sont à proximité, nous les cueillons pour les transformer sur place pour leur vendre sur place. Ce qui est une garantie sanitaire. Nos produits sont garantis et assurés par l’Agence nationale de sécurité sanitaire. Nous avons une autorisation de mise sur le marché. Je pense que la meilleure manière de faire avancer le pays, c’est de consommer malien”, a-t-elle dit, avant d’appeler le gouvernement malien à appuyer les petites entreprises pour valoriser les produits locaux.

“Quand je dis appuyer, ce n’est pas pour appuyer forcément avec l’argent. Le cas du Pacepep est là. Ceux-ci ont compris que ce qu’ils mettent dans notre entreprise n’est pas perdu. Ce qu’ils ont donné est partie dans les équipements. Et ils ont managé tout ce qui est achat de bout en bout. Il n’y a pas eu déperdition d’un franc. Tout ce dont nous avons besoin, ce sont des équipements, des accompagnements. Ce qu’on veut du gouvernement, c’est de nous aider à faire connaître nos produits. Parce qu’aujourd’hui, le problème que nos produits rencontrent sur le marché, c’est que les Maliens ne connaissent même pas les productions locales. Donc, il faut qu’il y ait un système de vulgarisation, il faut que l’Etat mouille le maillot pour ça, il faut que l’Etat s’y mette. Il faut que l’Etat fasse découvrir les produits locaux aux Maliens. L’Etat doit subventionner des campagnes de publicité pour faire connaître les produits locaux. Il faut que l’Etat fasse une vulgarisation intensive du consommé malien. C’est tout ce que nous recherchons. Il faut aussi que nos produits soient pris en compte dans les achats publics. Nous insistons beaucoup sur la commande publique ainsi que la subvention de la communication “, a-t-elle exhorté.

Les capacités de production de Mandingo industrie

2 lignes de production : capacité totale de 2 500 cartons/mois, une ligne de production d’une capacité de 1 000 cartons/mois, une seconde ligne de production d’une capacité de 1500 cartons/mois. Au jour d’aujourd’hui, Mandingo industrie emploie une cinquantaine de personnes. De la collecte des feuilles à leur mise en sachet, nos collaborateurs s’assurent, à chaque étape, que nos exigences, en termes de qualité et d’hygiène, sont respectées. Bientôt, une nouvelle ligne d’une capacité de 5 000 cartons/mois.

Comme perspective, un investissement est en cours pour l’installation d’une ligne de production complète d’une capacité de 5 000 cartons/mois. La production peut être augmentée en fonction de la demande. Une équipe de rotation avec une équipe de nuit peut être mobilisée à tout moment pour faire face à une forte demande.

En termes de communication et distribution, Mandingo industrie offre la possibilité de personnaliser les boîtes : logo et message personnalisé. Grâce à sa participation aux événements et foires commerciaux, les produits Sahel Infusion commencent à être connus au Mali et dans la sous-région.

Mandingo Distribution : distributeur agréé de nos produits

Toute la production de Mandingo Industrie est confiée à la société Mandingo Distribution. Cette dernière est chargée de la distribution de nos produits. Des campagnes de dégustation sont souvent organisées auprès de consommateurs dans plusieurs villes du Mali.

Des campagnes de communication média sont réalisées dans les médias : TV, radio, affichage, presse, web.

                             Siaka DOUMBIA

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

4 COMMENTAIRES

  1. Пополение баланса Авито (Avito) за 50% | Телеграмм @a1garant

    Приветствую вас, дорогие друзья!

    Рады будем предоставить Всем вам сервис по пополнению баланса на действующие активные аккаунты Avito (а также, абсолютно новые). Если Вам требуются определенные балансы – пишите, будем решать. Потратить можно на турбо продажи, любые платные услуги Авито (Avito).

    Аккаунты не Брут. Живут долго.

    Процент пополнения в нашу сторону и стоимость готовых аккаунтов: 50% от баланса на аккаунте.
    Если требуется залив на ваш аккаунт, в этом случае требуются логин и пароль Вашего акка для доступа к форме оплаты, пополнения баланса.
    Для постоянных заказчиков гибкая система бонусов и скидок!

    Гарантия:

    И, конечно же ничто не укрепляет доверие, как – Постоплата!!! Вперед денег не просим…

    Рады сотрудничеству!

    Заливы на балансы Авито
    ________

    купить аккаунт вот авито
    как настроить аккаунт на авито
    можно ли с кошелька авито перевод на карту сбербанка
    авито требует денег за размещение
    авито аккаунт про

  2. Пополение баланса Авито (Avito) за 50% | Телеграмм @a1garant

    Мое почтение, дорогие друзья!

    Всегда рады предоставить Всем вам сервис по пополнению баланса на действующие активные аккаунты Avito (а также, совершенно новые). Если Вам надо конкретные балансы – пишите, будем решать. Потратить можно на турбо продажи, любые платные услуги Авито (Avito).

    Аккаунты не Брут. Живут долго.

    Процент пополнения в нашу сторону и стоимость готовых аккаунтов: 50% от баланса на аккаунте.
    Если нужен залив на ваш аккаунт, в этом случае требуются логин и пароль Вашего акка для доступа к форме оплаты, пополнения баланса.
    Для постоянных заказчиков гибкая система бонусов и скидок!

    Гарантия:

    И, конечно же ничто не укрепляет доверие, как – Постоплата!!! Вперед денег не просим…

    Рады сотрудничеству!

    Заливы на балансы Авито
    ________

    залита авито ру
    авито возьму деньги под проценты
    как узнать аккаунт по номеру телефона на авито
    как вернуть деньги с авито если заблокировали аккаунт
    купить аккаунт авито 2015

  3. En Europe,le prive Malien aura tout avantage a collaborer avec les gouvernements et les associations d’affaires et industrielles de l’Europe du Nord: la Suede,le Danemark,et la Norvege .Ce sont les pays qui sont sinceres dans leur cooperation et prets a apporter l’aide concrete a nos pays.L’exemple de Mandigo Industries le prouve bien.Je felicite la Directrice qui a su identifier les besoins reels de son entreprise.Il y a un point clef a tenir compte :les matieres premieres doivent etre des produits organiques .Donc les producteurs ne doivent pas utiliser des engrais chimiques mais seulement des engrais organiques.La transformation des ordures menageres en compost dans chaque grande ville Malienne devrait entrer dans le plan prioritaire du Mali. Dans la serie d’assistance que le Gouvernement et les institutions gouvernementales pourraient fournir aux entreprises qui promotent les plantes medicinales ,il faut citer l’assistance que le Ministere charge de la recherché pourrait fournir en decrivant les vertus curatives de ces plantes.La Television et les media pourrient alors diffuser ces informations regulierement.Nous devons continuer la transformations de nos plantes medicinales en comprimes,capsules,Nous avons beaucoup de p-laqntes “Miracles” et nous raffolons de medicaments pharmaceutiques qui contiennent tres souvent de toxines qui finissent de nous emporter ” ad patres”.

Comments are closed.