Mécanisme de taxation des produits pétroliers au Mali : Des évolutions considérables à la pompe !

2

station-essenceLa commission de suivi du Mécanisme de Taxation des produits pétroliers s’est réunie le mercredi 11 novembre 2015. C’était à son siège au quartier du fleuve, pour statuer sur l’évolution des prix fournisseurs ainsi que sur les prix à afficher à la pompe au titre du mois de novembre 2015.

L’Office national des produits pétroliers (ONAP) vient de procéder à un mécanisme de taxation des produits pétroliers. Cette rencontre a rassemblé plusieurs personnalités à  savoir : les membres de l’ONAP, ses partenaires sociaux et plusieurs questions étaient à l’ordre du jour telles que : l’évolution des prix fournisseurs, qui ont baissé en moyenne de 9,7 FCFA/ litre, soit -4% par rapport à ceux du mois d’octobre  dernier. Les prix à la pompe ont baissé de 7Fcfa/ litre pour le supercarburant et de 5 FCFA/ litre pour le gasoil. Le prix subventionné du gaz butane, qui est de 584 FCFA/ kg est maintenu inchangé. Les baisses des prix à la pompe s’inscrivent dans le cadre de l’application du nouveau mécanisme de tarification automatique des produits pétroliers reflétant ainsi les fluctuations des prix
fournisseurs sur les prix à la pompe à l’intérieur d’une marge de 3% chaque mois. Le taux de la redevance d’usage routier sur les produits pétroliers(RURPP) a augmenté de 10 FCFA/ litre, passant ainsi de 25 à 35 FCFA/ litre, sans incidence sur les prix à la pompe.

Le Directeur général de l’ONAP, monsieur Soumana Mory Coulibaly, après de chaleureuses salutations adressées aux distingués invités et  la presse nationale, est revenu  sur  la situation des hydrocarbures au Mali en développant les prix fournisseurs et les prix à la pompe des carburants du mois de Novembre  2015. Selon lui :

«Les prix à la pompe, ont connu une baisse ce mois de novembre, passant ainsi pour le prix du litre de l’essence super de 731 FCFA à 724 FCFA, soit une réduction de 7 FCFA.
Le litre du gasoil passe, lui, de 633 F CFA à 628 F CFA, soit une réduction de 5 F CFA.
Ces mesures ont été communiquées à l’issue de la réunion de la commission de suivi de mécanisme de taxation des produits pétroliers.

C’est la quatrième baisse consécutive des prix des hydrocarbures au Mali depuis le mois d’août.
Selon Zoumana Mory Coulibaly, le Directeur de l’Office malien des produits pétroliers (ONAP), le gouvernement est déterminé à respecter ses engagements avec les opérateurs économiques,  et a éclairé la lanterne des invités, sur la redevance d’usage routier sur les
produits pétroliers destinée ainsi à l’aménagement des routes. L’ONAP est toujours déterminé à lutter contre la fraude dans le sous-secteur des hydrocarbures en collaboration avec la douane et les autres services, les mesures sont prises par le gouvernement lors de ce mécanisme pour mettre en place un laboratoire mobile qui viserait à détecter, à analyser la qualité des hydrocarbures au Mali. L ‘office national des produits pétroliers a toujours joué un rôle de premier choix et occupe une place primordiale au sein de l’économie malienne».

Nouhoum Traoré

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. Considérables ? … Vous vous fichez du monde ! Aussi considérable que l’augmentation des retraites en France 0,1% soit moins de 1 euros pour beaucoup ! Décidemment les hommes politiques ont un sens de l’humour particulier ! 🙄

Comments are closed.