ONAP : Bientôt un laboratoire mobile d’analyse de produits pétroliers

1

Pour faciliter le contrôle de qualité des produits pétroliers au Mali, l’Office national des produits pétroliers (ONAP) prévoit l’achat d’un laboratoire mobile d’analyse de produits pétroliers pour un montant de 410 millions de FCFA sur le budget spécial d’investissement de 2016.

L’Office national des produits pétroliers (ONAP) a tenu la 31e  session ordinaire de son conseil d’administration, le lundi 21 décembre 2015. C’était en présence de Mamadou Igor Diarra, ministre de l’Economie et des Finances, président du conseil d’administration, qui avait à ses côtés Zoumana Mory Coulibaly, directeur général de l’ONAP.

Durant cette session, les administrateurs ont examiné en premier lieu la note sur l’exécution des tâches assignées à la direction générale de l’office en juillet 2015, et en second lieu les documents relatifs au budget de l’année 2016.

Le projet de budget de l’ONAP soumis à l’approbation des administrateurs se chiffre en recettes et en dépenses à 1 671 158 131 FCFA contre une dotation corrigée de 1 333 595 000 FCFA en 2015, soit une augmentation de 25%.

Pour Mamadou Igor Diarra, ministre de l’Economie et des Finances, président du conseil d’administration, l’exécution de ce projet de budget permettra d’améliorer les conditions de travail du personnel et de mettre en œuvre les programmes essentiels de l’office : l’assainissement du sous-secteur par l’intensification du contrôle de qualité des produits pétroliers sur toute l’étendue du territoire national, le renforcement des capacités de stockage du dépôt de l’ONAP de Bamako-Sénou. Lequel projet de dépôt, selon le président du conseil d’administration, se chiffre en recettes et en dépenses à 920 000 000 FCFA contre un budget révisé de 589 084 370 FCFA en 2015. Aux dires du ministre, l’exécution de ce projet devra permettre notamment la poursuite des travaux de modernisation de l’infrastructure de stockage et le perfectionnement des ressources humaines.

Au chapitre des perspectives, le ministre Mamadou Igor Diarra a aussi annoncé que des mesures appropriées seront prises pour renforcer le professionnalisme des opérateurs pétroliers et atténuer autant que possible les effets de variations importantes des cours mondiaux des produits pétroliers.

Quant au directeur général de l’ONAP, Zoumana Mory Coulibaly, il a noté certains efforts de sa structure en 2015, notamment la vérification des conditions d’exploitations et du respect de la servitude autour du dépôt ex-Pétrostock de Kayes, la sécurisation du domaine du dépôt Star Oil de Niarela, la gestion de la problématique du prix de vente du pétrole lampant, afin d’atténuer le frelatage du supercarburant, l’inscription d’un montant de 410 000 000FCFA sur le budget spécial d’investissement de 2016 en vue d’acquérir un laboratoire mobile d’analyse de produits pétroliers.

  1. Doumbia
PARTAGER

1 commentaire

Comments are closed.