Bonne et heureuse année :

0

L’année 2009 s’achève dans quelques jours avec ses pages roses mais malheureusement aussi ses pages noires. Notamment sur le registre des mœurs, auxquelles votre hebdo de la société ne peut jamais rester indifférent. La vie, qu’on le veuille ou non, est ainsi faite. Pas vrai? C’est pourquoi, à nos lectrices que nous savons nombreuses, à nos fidèles lecteurs, à nos chers annonceurs, un vœu tiré du fond des tripes : ayez le cœur et les reins solides pour escalader les 365 marches de l’escalier 2010

 

Pour amorcer aussi, avec votre magazine, un virage rendu nécessaire par le circonstances. Ainsi, d’hebdo, il devient désormais mensuel avec ce numéro que vous tenez entre vos mains. Si comme vous le constatez, son format a été réduit pour le rendre plus pratique en terme de la manipulation, ses pages en revanche ont augmenté en nombre, passant de 8 à 12. Vous découvrez par ailleurs des rubriques nouvelles qui viennent s’ajouter aux autres répondant déjà, nous espérons bien, à vos besoins. Mais aussi plein de caricatures et gags.

 

Car "Mœurs", c’est surtout cela, cette façon particulière de traiter ”Castigat mores ridendo” les faits de notre société dans la mesure où les dénonciations, les critiques, les interpellations, ont montré leurs limites. Comme des pets d’ânes, elles n’ont l’air d’émouvoir ceux qui commettent les forfaits, ni d’agir sur la conscience professionnelle sur ceux qui sont payés à la douleur du contribuable pour les sanctionner.

 

Sentinelle vigilante, ”Mœurs”, comme nous l’avons annoncé au début de sa création, est aussi le magazine des stars, connues ou inconnues. Il s’agit ici de toutes ces vedettes que leurs positions sociales ou leurs activités devraient inciter à rester de bons exemples pour les autres. Sinon, pourquoi en choisirait-on pour être ambassadeurs de bonne volonté pour telle ou telle cause ? Il s’agit également de tous ces gens qui, incognito, apportent leur pierre à la construction de l’édifice national que le magazine va essayer de  rendre célèbres.  Avec un éventail aussi large et un réseau de distribution dynamique à l’intérieur du pays, déjà  bien rodé par son frère ”Le Challenger”, qui va douter que ”Mœurs” est un support crédible pour vos messages de publicité et autres besoins de communication? Personne, sauf…. Baniengo peut-être !

La rédaction

Commentaires via Facebook :

PARTAGER