Des actes, Président Bah N’Daou… Des actes !

13

La transition se poursuit, les attaques meurtrières aussi. Les morts se comptent par dizaines, comme c’était le cas depuis plusieurs années. La transition n’a pas sonné le tocsin, au contraire, les terroristes ont le vent en poupe : attaques meurtrières (à l’instar de celle du poste des Forces armées et de sécurité de Sokoura, le mardi 13 octobre, suite à laquelle, un renfort de l’armée dépêché sur les lieux a été victime d’un assaut réalisé avec l’explosion d’un engin et d’une embuscade au pont de Parou), enlèvements, prises d’otages et siège de village deviennent monnaie courante.

Quelques semaines après l’entrée en fonction des autorités de la transition, les populations s’impatientent, scrutant à la recherche d’une espérance devenue incertaine, d’une lueur pour nous dissiper les leurres courants de l’action politique et de la gouvernance d’Etat depuis 2012. On s’essouffle vite tant les attentes sont grandes et urgentes. Dieu, faites en sorte qu’il ne s’agisse pas de signes avant coureur d’un aveu d’impuissance. Le duo Moctar Ouane-Bah N’Daou dispose d’un court temps de grâce, qui passe à l’allure du beurre au soleil.

L’action gouvernementale ne saurait s’accommoder aux lamentations, à la résignation d’avoir « une pensée pieuse pour nos civils et militaires tombés » ; le changement tant appelé n’est pas cette pensée de relai jusqu’à son tour de ne pas avoir à penser, parce que sans âme. Où est le projet de « guerre sans merci … à livrer aux forces terroristes et au crime organisé », et les victoires totales promises sur l’ennemi, auxquelles on s’attend d’une attente légitime?

Aussi, Bah N’Daou ne peut promettre « zéro corruption », fera « tout pour que l’impunité zéro soit la norme ». Des actes toujours attendus. Les dossiers d’enquêtes réalisées par les structures de vérifications, seront transférés au juge. Cela s’entend une valorisation par l’utilisation des résultats d’enquêtes du BVG, de l’OCLEI, de la CENTIF et des institutions de contrôle comme la CASCA et le CGSP. Si réelle volonté politique, il y a, des dossiers à l’allure du pain béni existent pour répondre aux attentes du peuple. Il s’agit des affaires : ‘’Avion présidentiel’’‘’Achat des équipements et matériels militaires’’‘’des avions cloués au sol’’, ‘’des ristournes de la confédération des sociétés coopératives des producteurs de coton au Mali (C-SCPC). Le Procureur près le tribunal de la Commune III en charge du Pôle économique, le très respecté Mamoudou Kassogué dira-t-il le contraire ? Rien de tel pour rallumer la flamme étiolée de l’espérance, en attendant de renouer avec « la pleine légalité constitutionnelle, avec des autorités élues, des représentants légitimes », Monsieur le Président. L’entrée en scène des autorités de la transition n’a pas encore suffit pour que notre Maliba cesse d’être ébranlé, piétiné, humilié par ses propres enfants. « Et nous ne pouvons continuer, de manière incantatoire, à garder la tête dans le sable et à répéter sans chercher à empêcher le naufrage » ; des actes donc, Président Bah N’Daou … Des actes !

B. Daou

Commentaires via Facebook :

13 COMMENTAIRES

  1. La terre est trop petite pour que les hommes de bonne foi n’arrivent pas à s’entendre ! Le monde est dominé par les ignorants ! Vouloir dominer les autres c’est de l’ignorance : l’exemple des romains est là ; le covid 19 aussi est là et fait trembler le monde , si ce n’est pas un coup monté alors c’est une leçon pour le monde entier : leçon pour les supposées grandes puissances qui sèment le chao dans le monde , leçon pour les supposés petits pourquoi ils sont épargnés !
    Bah Daou , Moctar Ouane , les jeunes officers ne peuvent rien faire sans le sursaut populaire ! Le sursaut est possible , le reste est une conséquence ! Les gens ne raisonnent plus , ils agissent par désir ! Le désir est le premier enemi de l’homme ! Le Mali a besoin des gens qui raisonnent : celui qui raisonne ne volera pas ! celui qui raisonne mettra son pays au dessus de tout ! celui qui raisonne agira comme Ghandi , la non violence , le dialogue constructif ! celui qui raisonne oeuvrera pour un avenir meilleure et un partenariat gagnant gagnant ! Maliens cela est si difficile pour vous ?

  2. Le centre est plus dangereux que le nord aujourd’hui, pour cesser de cette attaque il faut que l’armée faire représsaille contre les parents des ces terroristes, ils sont complices avec ses enfants .

  3. COMME LA CENTRAFRIQUE LA FAIT

    ELLE COMMENCE A BIEN RESPIRER APRES UN ACCORD DE DEFENSE AVEC LA RUSSIE………
    APRES L`INTERCEPTION D`UN APPEL D`UN AGENT FRANCAIS DE LA DGSE APPELANT LES GROUPES ARMES CENTRAFRICAINS A ATTAQUER /CE JOUR LE PRESIDENT CENTRAFRICAIN A LA TELE A DONNE TOUTES LES REFS DE L`AGENT FRANCAIS EN QUESTION..
    CONSEQUENCE IL FIT IMMEDIATEMENT UN ACCORD DE DEFENSE AVEC LA RUSSIE…….

    LA GARDE PRESIDENTIELLE CENTRAFRICAINE EST DE WAGNER UNE SOCIETE DE GUERRE PRIVEE RUSSE.
    LA CENTRAFRIQUE RESPIRE MAINTENANT A GRAND POUMON….

    C`EST JUSTE UNE QUESTION DE VOLONTE POLITIQUE ET C`EST TOUT…….

  4. Refondation du Mali Partie1

    #Nous exigeons la dissolution du partie RPM pour GESTION MAFIEUSE DU PAYS et tous les parties qui se sont coalisés avec Lui aux dernières legislatives.
    #La dissolution de tous les partis qui ont eu A faire des coalitions contre-nature avec d`autres partis aux dernières légsilatives de profit au détriment du peuple Malien.

    #Nous demandons A L`ADEMA PASJ de nous ENLEVER LA TOUR DE L`AFRIQUE qui étouffe TOUT BAMAKO AVEC SES BOUCHONS AFIN que la transition la remplace PAR UN ECHCANGEUR MULTIPLE/UNE TOUR QUI EST DE L`ARGENT JETTE PAR LA FENETRE.

    #Nous exigeons que tous les vehicules de d’état soient au park aux services après la descente de travail (exception quelques vehs de la presidence )comme le font les organismes internationnaux.

    #Nous exigeons l`arrêt des bons de carburant une vraie hémorageie pour le trésor publique.
    #Nous exigeons l`arret des reformes de vehicules de l`etat qui est devenu un vrai vol orgnise des biens de l`etat A profit.

    # Nous exigeons que tous les concours d`acces A la fonction publique et y compris l`EMIA . soient geré jusqu`aux resultats sur appel d`offre A un cabinet étranger international en ressources humaines/les termes de refs seront fait par les ministers en charge.

    #Nous exigeons que toutes les bourses données par les pays etrangers soient gerees par les ambassades de ces pays sur le sol Malien /en recevant les resultats des examens du Mali.

    #Nous exigeons l`arret des subventions de l`etat aux parties politiques/une nouvelle charte des parties politiques /un vrai commerce organisé

  5. M Bah N’Daou…désolé cette transition sera une photocopie á la ATT en 1991 – á la différence que M M Bah N’Daou ne sera pas candidat – elle ne régléra ni sécurité, ni corruption, tt simplement elle est déjá otage sur plusieurs fronts internes:

    1- RFP et CMAS version Kaou Djim…avec M Mohamed Salia Touré avec leur bras armé électoral “Grand Grin”!
    2- CMAS imam Diarra versionM5 …
    3- M5 version Mme SY K. Sow, bras armé de l´ADEMA…
    4- M5 version Choguel, en visite privé chez M TIMBINÉ, comme chez IBK losque celui-ci fut bouté boudé botté par l´ADEMA…

    Les intentions sont claires: A qui remettre le pouvoir en 2023 et c´est en cela que la travaillera tout en maintenant le voile sur
    5- celles réelles des militaires officiers tapis dans l´ombre regardant en C de faience la CEDEAO version sans ou avec Ouattara/Condé/Issoufou…

  6. Pour que les attaques meurtrières contre nos militaires et nos paisibles populations il faut que la junte laisse les civils technocrates et politiciens gérer la transition À mon avis Assimi GOITA formé pour conduire une unité spéciale en cette période de guerre n a pas sa place dans une transition Par ailleurs tout observateur avisé sait que les forces de défense et de sécurité ne sont d aucune utilité dans le conseil national de Transition organe législatif généralement composé de civils Si jusqu ici les politiciens ne réagissent pas contre le diktat du CNSP c est pour voir leurs premiers pas de gouvernance d abord. Disons nous la vérité nous assistons à l installation progressive d un régime militaire Qu’ Allah protège notre MALIBA

  7. La priorité des priorités les plus urgentes c est la sécurité. la sécurité, encore la sécurité des maliens et le leurs biens sur tout l étendu du territoire ,sans la sécurité toute autre initiatives pour redresser le pays est vouer a l échec. Les populations ont soif de sécurité si minimum qui il soit Seul les FA-MAS avec la bonne volonté des pouvoirs politiques peuvent apporter cette paix Les zones ou règnent l insécurité sont bien localiser géographiquement mais avec comme épicentre les triangles bandiagara bankass koro et le nord du cercle de niono Qui attend l armée pour ratisser, fouiller , pilonner chaque cm2, m2,km2 de ses zones pour le nettoyé de l insécurité Vive la transition Vive la paix au mali dans une Afrique de paix

  8. au mali, l’arme prend le pouvoir pour sa promotion.
    ils finiront généraux; puis un autre coup d’état.
    le problème, leur promotion ne dérange personne.
    quand j’ai suivi choguel sur renouveau, j ‘ai compris qu’on laisse faire, puis on demande de comptes.
    et l’éternel recommencement.
    on a vu idris déby sur le front, préparé et servi du thé à la troupe accroupi sur les talons de ses pieds.
    moussa traoré a eu longue, a pu rire de ses tombeurs.

  9. Ils n’ont qu’a commencer par dclarer leurs biens d’abord. Tout commence par là!

  10. Prions le bon dieu pour que ce pays voit le bout du tunnel .
    Je les dits et je le répète , il est très facile d’avoir le pouvoir mais c’est la gestion qui pose problème. Une autre inquiétude est de voir ces militaire prennent goût aux bureaux climatisés au profit
    du charbons , car la place d’un vrai militaire est le terrain. c’est comme un chauffeur son bureau est l’intérieur de sa voiture. D’après Sékou Toure tout ce qui est jolie n’est pas militaire . Donc une fois encore nous leurs demandons de garder toujours cet esprit de combattant pour le bien de ce pays et de leur propre personne .

  11. Nous les maliens attendront longtemps, car ni ba ndaw,ni moctar ouane ne savent rien faire. Le premier est un militaire tout court, le second est un diplomate à l ancienne c a d habitué aux courbettes et langage mielleux. Un diplomate ne travaille, il parle, d apres les ivoiriens il tchache,alors on est là encore.

  12. Mes condoléances à tous pour nos soldats et civiles tombés injustement à Sokoura à Bankass. Si on avait fait ce que je disais dans ma contribution dans laquelle je parlais de libération de Soumaila Cissé et 03 européens, avec des conséquences démesurées, sans paix durable, on n’en arrivera pas à ce point.

    Apprenons à être proactifs pour ne pas subir.

    Par Dr Anasser Ag Rhissa, ex candidat extorqué de sa victoire au poste de président de la transition, TEL 78731461

    • CONTRIBUtiON PUBLIEE DEPUIS PLUSIEURS JOURS

      La médiation de Dr Anasser Ag Rhissa entre pro-IBK et anti-IBK incluant la proposition d’une plateforme de négociation avec les Djihadistes pour la libération de Soumaila Cissé était partie sur des bonnes bases.

      Si on avait considéré mes propositions lors de ma médiation entre pro-IBK et anti-IBK, on n’en serait pas là ET surtout on aurait négocié une paix durable au Mali avec libération des prisonniers maliens, civiles et militaires, representants de l’état au moment de leur capture,

      Ce n’est pas encore perdu car je propose toujours une concertation nationale pour la paix et la réconciliation entre Maliens avec un volet négociation avec djihadistes pendant laquelle on pourra négocier cette paix durable avec un cessez-le-feu garanti par tous les acteurs concernés sous l’égide du Mali et de la communauté internationale.

      Devant le tout militaire en face des djihadistes, l’Algérie propose un règlement politique global inter-Maliens.

      Une combinaison des deux approches est nécessaire avant d’arriver à une stabilité et à une paix durables au Mali et au sahel.

      Ne mettons pas de côté les idées et propositions pertinentes. Évaluons-les et mettons-les en oeuvre si elles apportent ou apporteront une valeur ajoutée pour la nation malienne et la zone Sahel.

      Bien cordialement

      Dr Anasser Ag Rhissa, ex candidat extorqué de sa victoire au poste de président de la transition au Mali, TEL 78731461

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here