Edito : De Bla à Koulouba, IBK reste le même

90
Interview (presque) imaginaire : IBK : « Karim Keïta n’a pas d’avion ; mais s’il a les moyens de s’en procurer, pourquoi pas ? »

«Les hommes d’État se caractérisent par plusieurs traits : ne pas faire fortune grâce à leur situation, assimiler vite, s’adapter rapidement aux circonstances, s’élever au-dessus des évènements et enfin creusent leur propre tombe», écrivait Jean Serisé et sur ce dernier point l’auteur note : «L’homme d’État prend sans y être contraint des décisions dont il sait qu’elles le conduiront à sa perte…»

Le président IBK, considéré parmi les hommes d’Etat africains ne fait-il pas sienne cette dernière analyse du Français Jean Serisé sur les hommes d’Etat ?

En effet, après les différentes sorties (médiatiques) musclées du président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita contre certains Ministres comme ce fut le cas à Bla lors de sa visite dans cette localité, ou contre certaines situations précises comme le fait de lui mentir, les Maliens s’attendaient à un changement en profondeur des acteurs et surtout des lignes directrices de la gestion des affaires publiques lors du récent remaniement, mais IBK a fait faux bond en prenant une décision sans y être contraint qui ne le fera pourtant pas avancer.

Et ceux qui se trouvaient à la base de ces crises d’humeur du président IBK n’ont pas bougé d’un iota ni de leurs postes de responsabilités, ni au niveau de leurs manières de travail. A quoi servent-elles donc les multiples mises en garde du président IBK si elles ne servent pas à apporter des résultats positifs dans le quotidien des Maliens ?

En portant ses choix sur les mêmes personnes encore dans cet autre gouvernement de Modibo Keita, l’on se demande aujourd’hui si ce sont elles qui avaient raison ou bien si IBK avait piqué des crises d’hystérie sans une bonne information en les blâmant gratuitement comme ce fut le cas avec le Ministre Frankaly dans l’affaire d’électrification de Bla.

IBK serait-il un homme d’Etat trop en avance sur sa génération ou simplement un homme d’Etat d’une autre époque n’arrivant à combler les attentes de son peuple ? En tout cas du clash présidentiel à Bla, au remaniement du gouvernement à Koulouba, IBK est resté le même.

Pourtant, il faut être sourd et aveugle aujourd’hui pour ne pas discerner le véritable malaise dans les rues de Bamako tant les gens souffrent et sans espoir d’un avenir meilleur. A bon entendeur…

Moussa KONDO,

kondomoussa@gmail.com

 

PARTAGER

90 COMMENTAIRES

  1. IBK SON PM SES MINISTRES SES GRIOTS QUI LE SOUTIENNENT SONT TOUS PAREILS QUI S’ASSEMBLENT SE RESSEMBLENT. IBK EST UN VOLEUR PATENTE TOUS SES COLLABORATEUS SONT VOLEURS MENTEURS

  2. tous ceux qui parlent bien d’IBK SONT DES TRAITES QUI AUJOURD’HUI AU MALI SAIT PAS QUE LE MALI EST ENTRAIN DE TOMBER D’UNE CHUTE VERTICALE

  3. tout compte fait la population doit avoir toujours confiance à IBK, il est la solution à nos problèmes, il est venu au pouvoir le bonheur des Maliens.

  4. On a constaté que la presse Malienne cherche toujours de nuire à la gouvernance d’IBK, cela est une honte de la presse Malienne.

  5. Pauvre journaliste, vous faites honte de la presse Malienne, car tous ceux vous dites sont loin d’être une réalité, vous faites la honte de la presse Malienne.
    Je me demande très souvent pourquoi les journalistes Maliens ne font pas exactement leurs travailles ?

  6. IBK est un chef d’Etat extraordinaire, mais de tout cela certains cherchent à rendre la situation plus compliqué, comme certains journalistes et certains membres des partis politiques.
    Moi personnellement, je déteste tous ceux qui critiquent le président IBK.

  7. Nous sommes tout à fait convaincu qu’IBK nous ramenés vers la paix et la réconciliation, malgré tout cela certains cherchent à rendre la situation plus compliqué.

  8. La population Malienne sait réellement qu’IBK est l’homme de la situation, un homme de parole un vrai patriote, un reflet de la paix et de bonheur.
    Depuis son arrivé au pouvoir, l’économie du Mali est en train d’accéléré a haut niveau.

  9. Il en train de réaliser les rêves des Maliens, car tous ceux qu’il dit sont en train de réalisé, depuis son arrivé, le Mali a vécu une paix durable et une atmosphère pure, mais malgré tout cela certains cherchent à rendre la situation plus difficile. Il se sacrifie pour le bonheur des Maliens 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛

  10. Comme il a dit toujours que « LE MALI D’ABORD, LE BONHEUR DE MALIENS », avant son arrivé au pouvoir, le Mali était sur le point de faiblesse, le Mali était dans une situation plus pire due au régime précédent, c’est-à-dire sous ATT le pays vivait dans une situation plus difficile, mais avec l’arrivé d’IBK, le pays marche maintenant à deux pieds sur tous les plans.

  11. Pauvre journaliste, le président de la république est un homme de parole, un vrai patriote, tous les promesses tenus par IBK sont entrain de réalisé, le premier objectif de président de la république était de maintenir la paix et la sécurité dans le pays.

  12. En portant ses choix sur les mêmes personnes encore dans cet autre gouvernement de Modibo Keita, l’on se demande aujourd’hui si ce sont elles qui avaient raison ou bien si IBK avait piqué des crises d’hystérie sans une bonne information en les blâmant gratuitement comme ce fut le cas avec le Ministre Frankaly dans l’affaire d’électrification de Bla. 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8)
    Je crois que ce journaliste a à son tour piqué une crise d’ignorance. Pour ton information les ministres sont nommés par le président de la république sur proposition du premier ministre.
    Et concernant, l’affaire d’électrification de Bla le président de la république a dit publiquement qu’il a donné des instructions pour que l’électrification se fasse et avait été rassuré que les travaux seront fait avant son arrivée mais ça n’a pas été fait d’où sa colère mais ce journaleux n’est pas assez intelligent pour comprendre cela. 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8)

  13. Les seules difficultés auxquelles IBK est confronté c’est le fait d’avoir placé sa confiance en des personnes qui ne le méritaient pas. Mais puisque le voile est tombé je pense qu’il atteindra ses objectifs. Il l’a déjà fait sous d’autres régimes où ils était acteur secondaire. Raison pour laquelle je ne doute pas qu’il puisse pas encore le refaire là où lui même tient les reines du pouvoir. WAIT AND SEE!

  14. Notre pays a accumulé des difficultés de tous ordres pendant plusieurs années mais des personnes à l’expérience et à la sagesse reconnue de tous comme le président IBK et le premier ministre Modibo sont les mieux indiquées pour pour nous sortir de cette situation. Il sont sur la bonne voie. Nous devons être patient et attendre qu’ils finissent le travail qu’ils ont commencé. 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄

  15. Je crois qu’on ne doit pas s’étonner qu’il n’ y ait pas eu de changement en profondeur car le premier ministre connait plus ou moins les personnes qui travaillent avec lui depuis un certain temps. Il est donc normal qui fasse donc des aménagements et réitère sa confiance à ses derniers afin de terminer les actions qu’ils ont entrepris.

  16. Je pense que pour la question sécuritaire, le président a été toujours soucieux de la sécurité des personnes et de leurs biens. Et à cela, il a promis d’équiper les forces armées. L’adoption de la loi de programmation militaire en est une preuve de cette volonté à doter nos forces de moyens efficaces contre le terrorisme. Pour joindre l’acte à la parole, il leur a offert des véhicules tout terrain en vue de renforcer leur mobilité sur le théâtre des opérations.

  17. Je crois que nos journalistes ont vraiment peur de faire leur travail où ne savent pas réellement ce qu’est leur travail. En tant que “BON” journaliste; il faut éviter les spéculations. Il faut aller à la source et à la recherche de l’information; mener des enquêtes et donner des preuves irréfutables mais ne faites pas comme un correspondant d’une radio internationale qui s’assoit dans le salon et mets les brasseurs en marche et passe en direct à l’antenne pour dire qu’il est en hélicoptère pour un reportage à kidal. 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

  18. Le président IBK a et sont chef de gouvernement ont procédé à un réaménagement au sein du gouvernement.
    Ils ont choisi de renouveler leur confiance en certaines personnes et ont aussi choisi de se séparer d’autres.
    Je pense que ces choix sont judicieux pour le développement de notre pays et je vois pas pourquoi certains journalistes veulent créer autour de ces choix.

  19. IBK incarnait et incarne toujours le chef de l’état atypique mais quand on sort d’une traversée de désert; il faut bien assez de temps pour se remettre.
    Avec le désordre qui a régné après le départ d’ATT, la conjoncture et autres problèmes d’ordre institutionnels on ne pouvait pas attendre des miracles.
    Les obstacles dans les avancées des choses due au fait que les ptf ont pris des engagements qu’ils n’ont pas encore honoré.

  20. L’Etat sous l’impulsion du président est à pieds d’oeuvre malgré la crise que nous traversons, à remettre le pays sur les rails. D’ailleurs, le président a été élu pour un mandat de cinq et c’est au bout de celui-ci que les uns et les autres pourront donner un bilan de cette gestion. Pour l’heure, le président mène bien la mission qui lui est assigné.

  21. Le president Ibrahim kéïta est un grand homme qui connait les aspirations des populations de ce pays car ayant servi dans plusieurs domaines et pendant de longues années. Son programme montre qu’il a une belle optique de développement pour pays.
    Mais les conditions dans lesquelles il est venu au pouvoir ne permettent pas vraiment de produire des résultats extraordinaires.

  22. Je pense que rien n’est pas encore perdu car le président de la république est un homme de vision et il sait ce que le peuple attends de lui. Nous devons donc le soutenir en cette nouvelle année et je pense que nous ne serions pas déçu car malgré la crise qu’a connu le pays avant son accession au pouvoir et à laquelle des solutions sont en train d’être trouvées; il y a eu quelques avancées dans plusieurs domaines et cela va se poursuivre.

  23. Le président IBK connait nos aspirations parce qu’il a été à nos cotés pendant assez de temps et doit pouvoir y répondre. Mais je crois que sa priorité c’est la paix qui peine à venir mais il y arrivera. Et s’il nous donne la paix; il nous aura tout donné car la paix est la base de toutes autres activités.

  24. Certes la liberté d’expression et d’opinion implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d’expression que ce soit. Mais elle ne doit pas être utilisée comme un instrument de haine raciale, nationale ou religieuse ou l’appel à la violence physique contre les individus et de même pour la diffamation et la calomnie. C’est dommage que c’est cette voie, les journaleux se sont appropriés.

  25. Mon cher Kondo pour votre gouverne, il arrive que le président se trompe de fois. Et comme lde celui-ci. Donc, arrêtez votre comédie !ui-même l’a dit lors de sa visite à Ségou qu’on ne lui disait pas la vérité, mais cela ne l’empêche de travailler. Le peuple Malien a placé sa confiance en lui pour conduire le navire Mali et il tient les commandes.

  26. Je pense que c’est pas le fait que le président a dit qu’il ne mesurait pas l’immensité de la tâche qui l’attendait qu’il a perdu tout contrôle et que vous vous permettez de dire qu’il est indifférent face aux attentes de son peuple. Pour votre gouverne, toutes les décisions prises par le président sont dans l’intérêt de la nation et du peuple. D’ailleurs, c’est grâce à son caractère et son dévouement qu’il a relevé ce pays qui était au bord du gouffre. Nous l’encourageons dans toutes ses actions pour l’essor socio-économique de ce pays.

  27. Je pense que la population en a bien conscience que nous revenons d’une crise militaro-politique qui a fragilisé le pays. Donc, les choses peuvent pas aller comme sur des roulettes. Il faut faire confiance au président IBK et son gouvernement. Ils ont conscience de l’immensité des défis qui les attendent. Par conséquent, ils ont besoin de nos soutiens pour sortir le pays dans sa léthargie.

  28. Toutes les décisions prises par le président IBK sont prises dans l’intérêt supérieur du Mali et des maliens que nous sommes.
    Ne tentez donc pas de faire croire le contraire aux maliens car nous avons toujours confiance en l’homme à qui nous avons accordé cette confiance il y a bientôt trois ans.
    Merci président.

  29. Le chômage sous l’ère IBK a baissé d’un cran. En effet, lors de son accession à la magistrature suprême a décidé de faire son cheval de bataille le chômage des jeunes à travers la création de 200 000 emplois. Et en deux ans, il a crée 81 000 emplois. Ce qui est à féliciter et à encourager. Je pense que si Moussa Kondo est aminé de bonne foi, il saura que le président travaille redonner espoir au peuple Malien notamment la jeunesse qui a souffert de cette sale guerre qu’on nous a imposé.

  30. Pour ma part, je pense que le défi de la paix et de la réconciliation nationale n’est pas la seule affaire du président de la république. A quoi serviraient les efforts du président en faveur de la paix et la réconciliation si nous populations sommes pas préparées à celles-ci ? Donc à mon avis, ce challenge est l’affaire de tous.

  31. Les journalistes doivent comprendre qu’un président est jugé sur 5 ans et non 2 ans. Nous pouvons dire que le bilan est positif dans la mesure notre économie est assainie et les actions de développement se posent, nous ne pouvons qu’être fiers du président.
    Le président a crée plus 81.864 emplois jeunes et mène une lutte farouche contre la corruption, fléau qui empêche l’envol de notre économie

  32. Dans tous les cas nous savons que les opposants véreux ne cesseront jamais de critiquer la politique du président IBK et de sont Premier Ministre.
    Mais les maliens qui ont un peu de bon sens savent que c’est une équipe qui fera tout pour donner une meilleure vie aux maliens.

  33. Nous avons toujours eu confiance en IBK et nous continuerons d’avoir confiance en lui car les actes qu’il pose prouvent une qu’il est une personne digne de confiance.
    Il ne cesse de se battre pour améliorer les conditions de vie de ses compatriotes.
    Nous pensons qu’il est vraiment l’homme qu’il faut à la tête du Mali.

  34. Depuis qu’IBK est là l’économie se porte bien grâce à son équipe dynamique, très dévouée au travail. Il ont sure trouver la confiance des partenaires financiers et des financements des projets pour notre pays.

  35. Vu ce que le PM Modibo a comme bilan,nous pensons que ce nouveau gouvernement est sur la même lancée pour sortir le pays du trou.
    En effet,nous avons constaté avec joie que le bilan de l’année 2015 a été largement positif et cela est à mettre aussi à l’actif du PM et de son gouvernement et cela nous donne confiance pour l’avenir.

  36. Si on s’en tient à ce journaliste, le président devait renvoyer tous les ministres. Il doit savoir que le président a mis l’accent sur la compétence et le dévouement. Nous lui faisons confiance et les défis seront relever par le nouveau gouvernement avec leur mentor Modibo qui est notre fierté

  37. A mon avis, le Mali revient d’une crise militaro-politique qui a fragilisé le tissu social. Pour recoudre ce tissu social, il faut de la part de tout un chacun une volonté ferme car on ne peut avoir la paix et la réconciliation que si nous nous donnions les moyens pour y parvenir. Et cela réside dans notre état d’esprit et l’acceptation de l’autre tel qu’il est sans distinction de race et d’ethnie.

  38. Le président IBK a fait confiance au premier ministre Modibo Kéïta et nous savons très bien que c’est en connaissance de causes.
    Nous savons aussi que cet homme et son gouvernement sont capables des relever tous le défis qui les attendent.

  39. Je pense que ce journaliste manque d’information. Il faut être sans scrupule pour dire que le Mali souffre à cause de sa gouvernance. Contrairement à ce que ce journaleux dit, Le président se bat pour redorer le blason de notre pays. Pour cela nous devons l’accompagner dans sa tâche.

  40. C’est la relance économique qui est importante pour notre pays car on a besoin surtout des compétents pour servir le pays en héritant d’une caisse vide donc il faut les travailleurs
    IBK a vraiment réussi son pari

  41. A travers les reformes, nous pouvons dire que IBK est au travail pour le bien-être du peuple malien.
    L’assainissement des finances avec le travail remarquable avec une équipe dynamique laisse croire que le mali va mieux.

  42. Le bilan est positif pour notre pays qui avait besoin d’un homme d’une grande vision et ambitieux.
    Certes que le but a été tumultueux mais il a su contrôler les choses pour le bien -être du peuple malien

  43. Je sais pas ce que ce journaliste veut nous montrer à travers cet article enfantin où du moins il est étranger. Sachez que tout ce que vous dites dans votre article n’est que pure diffamation

  44. Il est temps que vous compreniez cher journalistes que le président ne fait pas du favoritisme. Tous les ministres qui ont été impliqués dans différents scandales ont été demis de leur fonction. Je me demande ce que vous voulez de plus de ce limogeage.

  45. Je pense qu’il est temps pour la presse malienne de faire preuve de professionnalisme dans le traitement des informations. Le président fait beaucoup pour que le pays retrouve sa place d’antan dans la sus région.

  46. “IBK serait-il un homme d’Etat trop en avance sur sa génération ou simplement un homme d’Etat d’une autre époque n’arrivant à combler les attentes de son peuple ?”
    Si tu vie en plein liberté de dire ce qui te chante à toi de trouvé la réponse

  47. Mr. le journaliste, tu mens. Je ne suis pas contant de toi.

    Voici des journalistes qui utilisent la plume afin de coller des mensonges sur le dos des autres.

    Ses journalistes saluent le nom de la presse malienne…

  48. Nous devons tout au président IBK, ne dites pas des n’importes quoi Mr. le journaliste, rien ne se passe qui contre les intérêts de cette nation le gouvernement veuille à ce que le pays apporte bénéfique dans tous ce qu’il fait.

  49. Le président saura quoi faire et nous le suivrons dans tout ce qu’il fait.
    Mr. le journaliste je ne suis pas contant de cet article, tu dois savoir que le Mali est plus importante que de l’argent. Et c’est une manière de monter la population contre son président. Il faut savoir ce qu’il faut dire à toute une nation..

  50. Mr. le journaliste en ce qui concerne la dépense de cet argent, nous sommes abandonnées au sort du gouvernement, nous acceptons tous ce qu’ils nous disent à propos de la consommation de ce fond.

  51. Ce journaliste tente de poussé la population envers des révoltes, je suis sûr que cette population ne lui accorderons pas de l’importance, tout le monde sais que le président est là nous. On se soucie pas que le président investi dans le pays.

  52. Le président est le président de tous les maliens, de l’opposition ainsi que de la majorité, il est un homme simple. IBK ne fait de la rancune contre personne, juste que d’autres opposants ne savent pas ce qu’il faut faire et où il faudra le faire.

  53. Disons la vérité car elle est bonne à dire, Mr. le journaliste vous n’êtes qu’un a fameux payé à 5000 f par l’opposition pour que tu critique et met les œuvres du président dans le sombre, mais rassure toi des personnes comme toi n’avancerons jamais.
    Tous les maliens sont au courant des réalisations du président IBK, de ce qu’il fait pour ce pays. Si toi tu t’appelles journaliste et que tu n’es pas au courant de ses réalisations, mieux pour toi que d’être un raté.
    Le Mali est pour nous tous, respectons ce pays…

  54. Hannnnn, ses journalistes ne voient toujours que les mauvais côtés des choses, je suis désolé mais la presse malienne à une très mauvaise vision des choses.

  55. Un peu de respect au président, je ne sais pas ce qui tu as contre IBK, mais il est temps que vous comprenez qu’il est notre préféré .
    Mr. le journaliste arrêtez de voir le mal en tout ce qui bouge, nous sommes conscient que grande personnalité et de ce qu’il fait pour le Mali et les maliens.

  56. “…IBK serait-il un homme d’Etat trop en avance sur sa génération …” ❓ ❓ ❓ ❓ ❓ ❓ ❓ ❓ ❓ Wouaaaaaa aahahahahahahahahaha oohohohohohohohohohohohohoh hihihihihihihihihihihihihihihihihih waiiiiiiiiiiii woyoyoyoyowowotoyowowoyoyoy 😀 😀 😀 😛 😛 😛 😛 😆 😆 😆 😆 :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: wouaaaaawaiii 😥 😥 😥 😥 😥 😥 😥 sniff snif snif snsif snif snif snif

  57. Je ne partage pas le même avis que ceux qui disent que le régime actuel est la cause de tout ce qu’il arrive à ce pays. C’est vrai que le Mali a traversé des moments difficile ces derniers temps. Mais est ce que nous pouvons dire que c’est le régime IBK qui est la base de tout ce qui arrive au Mali aujourd’hui ? Mais ce qu’il faut comprendre est que le présent locataire de Koulouba n’a pas fini son quinquennat.

  58. Soyons reconnaissant envers nos dirigeants, quoi qu’il en soit ils ont aussi travaillé. Nous ne pouvons pas dire le contraire, en croisant les bras. Peut-être que la situation de notre pays allait s’empiré plus d’avantage.

  59. Ces journalistes sont un vrai tas de merdes dans ce pays, des journalistes qui ne sont même pas capable de nous donner de bonnes informations en temps réel, ils ne savent que dire du mal du régime et de son entourage !!!

  60. Le Mali est à nous tous, et non au chef de l’Etat et son gouvernement. De ce fait, il est normal que nous unissions nos forces pour la sauvegarde de notre pays. Certes, nos dirigeants jouent leurs rôles, mais à nous aussi de contribuer à la reconstruction de notre pays.

  61. Le Bateau Mali peut beau tanguer mais ne chavira jamais, le président IBK et son gouvernement sont à pied d’œuvre. Ayons juste le courage de se patienter et attendre la fin du quinquennat d’IBK enfin de le juger.

  62. Ces journalistes de merde nous portent la poissent à chaque fois, nous ne pouvons jamais être tranquille dans ce pays !!! Tous les maliens cherchent une porte de sortie, pourquoi voulez-vous faire perdre espoir aux gens ?

  63. Il est temps que nous prenons conscience de la gravité de la situation et que nous arrêtons de faire de la diffamation cher journaliste, il est temps que nous nous donnons la main, que nous allons dans le même sens que ça soit les journalistes, l’opposition et le régime en place, et que vous arrêtez de nous emmerder !!!

  64. Le travail bien fait paye toujours et les incompétents feront toujours la queue dans cette vie !!! On ne peut pas vouloir construire un empire et être entouré de mange-pierre, ça c’est impossible !!!

  65. Ibrahim Boubacar Keïta est le meilleur président que le MALI n’ait jamais eu, je crois bien qu’il mérite de ramener à la raison ses compagnons qui ont tendance à déconner, ou de virer ce qui ne travaillent pas comme il le désir !!!

  66. Le président de la république Ibrahim Boubacar Keïta est un travailleur tout fait, donc il ne peut pas se permettre de se faire accompagner par des incapables au cours de ce trajet qui est si long !!!

  67. Le seul problème du président de la république est de ne pas vouloir travailler avec les incompétents et les voleurs, car notre pays, aussi désolant que cela puisse être, se caractérise par cela !!!

  68. Le remaniement du 15 Janvier est vraiment un remaniement salutaire. Le nouveau gouvernement est composé des ministres qui fait preuve de bonne foi et de bonne gérance de la situation d'une manière générale.

  69. Si le remaniement ministériel entre dans le cadre du bon fonctionnement de notre Etat, nous ne voyons pas d’inconvénient que plusieurs ministres soient virés ou pas après tout c’est l’intérêt général qui est privilégié. C’est le Mali d’abord comme le dit IBK.

  70. Nous avons cru en lui, plus de 77% des maliens l’ont choisi pour leur sortir de la merde dans laquelle ils étaient plongé depuis plus de 20ans, il l’a fait !!! Nous le voulions pour mettre le pays sur la bonne voie de développement, il est en train de mettre en place une solide base de développement pour notre pays, de quoi avons besoin encore !!!

  71. IBK est celui dont le MALI avait besoin pour se relancer économiquement, sur la scène internationale, pour entamer un procédure de développement durable, pour permettre au MALI de préserver son intégrité territoriale et de faire régner la paix et la sécurité dans notre pays !!! Et il est en train d’accomplir ces différentes tâches à merveille !!!

  72. Je pense tant que s’il y a toujours des ministres qui ne jouent pas pleinement leurs rôles dans le gouvernement, ils seront toujours remplacer. Le gouvernement d’IBK et de son PM Modibo Keïta n’est pas et ne sera jamais une garderie pour des incompétents.

  73. Les internautes ont besoin de plus que cela alors bouger vos fesses et enlever votre diplôme de la poubelle car elle a duré là-bas. Vous n’est pas journaliste, car votre article ne relève point d’un journaliste, même inexpérimenté. C’est de l’agitation, cet article est l’œuvre d’un agitateur affamé, vous êtes qu’un agitateur affamé.

  74. Les ministres incompétents ne resteront jamais dans le gouvernement d’IBK. IBK et son PM Modibo Keïta sont en train de tout mettre en n’œuvre pour que le pays puisse sortie de cette crise existentielle et cela n’est possible sans un bon gouvernement.

  75. IBK et son PM Modibo Keïta ont raison de garder certain ministres qui ont déjà fait preuve de responsabilité. IBK et ses ministres travaillent ensemble, il est anormal qu’il arrive des moments de tension entre eux, mais cela ne signifie pas que les ministres devraient remplacer sur le champ.

  76. Mais aussi je lance un vibrant appelle à la population de soutenir les choix du président IBK et de son PM, dans la nomination des ministres, car sans la population, le gouvernement n’existe pas. Nous devons prêter main fort à notre gouvernement. Tout le peuple malien doit rester uni derrière IBK et son PM comme une barre de fer conçu en fer d’acier. C’est dans les intérêts du pays et c’est ainsi que le pays pourra avancer.

  77. Les ministres restant toujours dans le gouvernement sont des ministres qui mérite plus ou moins leur fauteuil. Il y a eu des hauts et des bas, mais d’une manière général leur travail est salutaire, raison pour laquelle le PM et tenu a renouvelé sa confiance en eux.

  78. Le gouvernement d’IBK ne sera pas une garderie des ministres incompétents, seul les ministres qui ont fait preuves de compétences et qui inspirent confiance feront partie du gouvernement. Certes plusieurs ministres sont rester dans le gouvernement mais c’est parce qu’ils ont fait preuve de bonne gérance.

  79. C’est en vue du bon fonctionnement du gouvernement que le PM et sa hiérarchie ont pensé à apporter quelque modération au gouvernement. Les Ministres entrants possèdent déjà une très grande capacité nécessaire à bien gérer leur poste respectif. Et vue la situation un remanient au plutôt est vraiment souhaitable.

  80. Je me souviens très bien des réactions des journalistes maliens avant ce remaniement ministériel. Ils étaient tous pour un remaniement rapide et cela sans délai. Aujourd’hui encore que cela a été fait, ils sont en train de décrier ce travail. Finalement personne ne sait pas ce que ces journalistes veulent.

  81. Tous les ministres qui sont restés à leurs postes sont tous des hommes intègres. Comme exemple je peux citer quelques-uns, à savoir : Mohamed Aly Bathily, Tièman Hubert Coulibaly, Abdoulaye Diop, j’en passe. Modibo Keïta a fait ce qu’il fallait faire.

  82. Les nouveaux ministres ayant fait leur rentrée dans le gouvernement de Modibo Keïta sont tous des hommes intègres connus par leur rigueur dans le travail et leur savoir-faire.

  83. Je souhaite une bonne aventure à la nouvelle équipe de Modibo Keïta. Tous les ministres de cette équipe sont des hommes qu’il faut à la place qui lui faut. Vraiment tous les ministres sont incontestables.

  84. Certaines personnes au pouvoir sont prêtes à tout, absolument tout, pour que le président de la république les accorde sa confiance. Et après ce sont ces mêmes personnes qui nous trahissent. L’entourage d’IBK a abusé de sa confiance. Jamais il ne pouvait imaginer une telle chose venant de son propre camp.

  85. Ibrahim Boubacar Keïta est mal entouré. Son entourage semble avoir oublié sa mission. Vu les propos rassurants qu’on lui raconte à la longueur de journée et la situation misérable que vive les habitants de Bla, il ne saurait rester tranquille tant que rien ne soit fait pour mettre fin à cette situation. La preuve en est qu’il a réaménagé son gouvernement le 15 janvier 2016.

  86. Les hommes politiques maliens on fait en sorte que, à travers leur comportement, nul ne doit leur faire confiance. IBK doit faire en sorte que ses hommes soient tous capables de lui dire le minimum de vérités qu’il attend d’eux. Ce n’est pas du tout bon de mentir à un président, surtout lorsqu’on est dans son camp.

  87. Un gouvernement qui ne satisfait pas les besoins des gouvernés rempli difficilement sa mission. Jamais je n’avais pas vu Ibrahim Boubacar Keïta aussi furieux que je le croyais, lors de sa visite à Bla. Il a été surpris que la population de ce cercle soit encore dans de telles situations, après tout ce qui lui ait été révélé.

  88. Le chef de l’Etat a raison. On n’est pas au pouvoir pour porter uniquement les grands boubous. Mais pour satisfaire aux attentes de la population. Les élus ainsi que les hommes du gouvernement son tous mis devant les faits. Le peuple doit être la priorité des autorités. Les ministres ne pouvaient pas tous partir du gouvernement. Certains d’entre eux sont bien.

  89. Le remaniement ministériel du 15 janvier ne pouvait pas renvoyer le ministre Frankaly du gouvernement. Je ne dirais pas qu’il n’a pas failli quelques parts mais, malgré tout c’est un être humain comme nous tous, il est à la hauteur. Raison pour laquelle il est resté à son poste.

  90. Le président de la république n'est pas resté le même. Vous oubliez que le remaniement ministériel du 15 janvier a vu le départ de tous les ministres qui compromettaient la cohésion, la solidarité, la loyauté et la dignité au sein du gouvernement.

Comments are closed.