Edito: Un nouveau gouvernement s’impose!

110

Depuis la signature de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali, issu du processus d’Alger, le 15 mai 2015, et son parachèvement le 20 juin de la même année, l’opinion nationale et internationale s’attendait à ce que les mouvements armés intègrent l’équipe gouvernementale. Il n’en fut rien, parce que plusieurs détails n’étaient pas clarifiés notamment, la composition du Comité de suivi de l’Accord de Bamako et son mode opératoire.

Aujourd’hui, les signataires de l’Accord sont résolument engagés pour sa mise en œuvre. Ils multiplient, à chaque occasion, les preuves de leur bonne foi. Ils contribuent de façon positive à toutes les rencontres relatives au processus de paix et prêchent la bonne parole, celle de l’unité du pays.

Ils ont montré à la face du monde, notamment lors de la conférence de l’OCDE à Paris, en octobre dernier, leur détermination à œuvrer pour la paix, la réconciliation nationale et le développement du Mali. Résultat: plus de 2 100 milliards de nos francs ont été annoncés à cet effet.

Aujourd’hui, on dehors des actes terroristes, il y a peu d’insécurité imputable aux signataires de l’Accord de Bamako. Franchement, de plus en plus, leur comportement entre dans un cadre républicain. Cependant, la vigilance doit être de mise.

C’est pourquoi Bamako doit encourager ce climat serein, empreint de confiance mutuelle, en essayant d’accélérer la cadence de la mise en route de l’Accord, en intégrant ses signataires dans l’équipe gouvernementale. Cette donne fait partie des non-dits du document.

Elle s’impose aujourd’hui plus qu’hier, afin de conforter les acteurs et de projeter une nouvelle image de notre pays, qui a su rapidement sortir de la crise. Il s’agit de montrer que la dynamique de paix est en cours et que les responsables de l’insécurité d’hier ont déposé les armes pour intégrer le processus démocratique malien.

Dans cette optique, certains parlent d’un possible départ de l’actuel Premier ministre, Modibo Keïta, qui pourrait être remplacé par Mohamed Ag Erlaf, ministre en charge de la Décentralisation ou par Mamadou Igor Diarra, ministre des Finances, dont les performances le projette à ce niveau de responsabilité, malgré lui- même.

Mais nous sommes de ceux qui pensent qu’aucun argument n’existe en ce moment pour faire partir le clairvoyant et non moins sage, Modibo Keïta. La seule personne qui pourrait l’amener à quitter son fauteuil primatorial, c’est lui-même, en refusant d’être reconduit pour une raison ou une autre, qui lui serait personnelle. Sinon, il a une bonne image au sein de l’opinion publique et il fait bien son job.

Donc, vivement un nouveau gouvernement, d’ici la fin de l’année, pour faire de la place aux mouvements armés et réorienter l’action du gouvernement, avec des nouveaux objectifs permettant la création de nombreux emplois, la relance de l’économie et, bien sûr,  le renforcement de la sécurité et la mise en œuvre hâtée de  l’Accord de Bamako.

Chahana Takiou

PARTAGER

110 COMMENTAIRES

  1. Moi, je propose iBK aux Affaires Etrangeres
    Modibo comme President, igor premier
    Ministre…

  2. “Edito: Un nouveau gouvernement s’impose!”

    Décidément, rien n’y fait et rien n’y fera jamais: CHAHANA RESTERA TOUJOURS AUSSI CON, QUOI QU’IL ADVIENNE! :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

    Ce n’est pas un nouveau GOUVERNEMENT qui s’impose, c’est un nouveau PRESIDENT: 😆 😆 😆 😆

    Et ça fait déjà plus de 2 ans que… CA S’IMPOSE! :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

    Houbien? 😛

    PS: Grosses bises à toutes les pintades! 😆 😆 😆

    • Le mandat est de 5 ans!!!! INCHALLAH , IL FERA UN DEUXIEME MANDAT AUSSI!!!
      NFP, take it easy!!!

  3. « …. les signataires de l’Accord sont résolument engagés pour sa mise en œuvre. Ils multiplient, à chaque occasion, les preuves de leur bonne foi… »
    C’est une vérité. Les choses ne peuvent pas se dérouler parfaitement, mais il serait juste de reconnaitre que les efforts sont effectués du côté des ex rebelles en faveur de la paix dans notre pays.
    Ils ont condamnés les attentats du Radisson, ils parlent jusqu’ici le même langage avec les autorités en places. Il y a certainement une poigné d’écervelés qui continuent de trouver du plaisir à rependre la terreur sur l’étendue du territoire. Kidal est une terre du MALI. Soyons optimiste, les choses pourront certainement s’arranger dans un futur très proche

  4. Je viens de loin.. 8) 8) 8) 8) 8)

    Igor est certes un bon ministre, l’un des meilleurs du régime IBK d’ailleurs. Mais je pense qu’on doit le maintenir à ses fonctions. Il est efficace à ce poste, pour quoi vouloir le propulser à la primature ? C’est dommage que les gens soient borner à toujours penser que la primature, c’est le grâle.
    Par contre la nomination de Mohamed Ag Erlaf serait une bonne chose. Surtout pour le symbole et le message.
    Quant à l’actuel PM, c’est avec la manière qu’il faudra lui permettre de partir. Il a réussi à faire taire les gens autour de sa personnalité. La marque du grand.

    Parceque je viens de loin… 8) 8) 8) 8) 8) 8)

  5. On fait la paix pour nous et pour la nation, comment est-ce que cette paix peut-elle connaitre des traines ?
    Suivons les décisions du gouvernement et disons-nous que tous ce que nous faisons c’est pour le Mali.

  6. Nous sommes conscients de la bonne volonté du gouvernement pour le retour de la paix au Mali. La paix est un comportement, nous devons jouer ce comportement pour l’intérêt de la nation sans chercher quelque chose d’autre comme récompense.

  7. Les processus pour la paix et la réconciliation ne dépend toujours que de nous, il faut qu’on se dit que nous sommes prêt pour le MALI, sans aucune arrière-pensée.
    Comme le dit le président de la république lors de la signature de l’accord de paix du 20 juin à Bamako, “il n’y a pas de plus beau que le retour de la paix et de la réconciliation au Mali “.
    Donnons-nous la main pour faire la paix…

  8. Le gouvernement n’a jamais manqué à ses engagements, nous sommes conscient que des ennemis de ce pays qui se disent en accord avec le Mali rendent toujours difficile la mise en œuvre de la paix au Mali.
    Mais nous devons nous dire que cette paix ne viendra que de nous-même, que c’est de nos comportement, de nos façons de voir les choses et de nos façons de nous aimer entre nous.
    Nous avons tous dit la paix et rien que la paix nous satisfait.
    Vive la paix…

  9. Modibo est un premier ministre loyal, il est le cerveau de ce gouvernement, et tous ce qu’il fait il le fait au nom de ce pays, Modibo est un homme auquel nous devons être fiers.

  10. Cet homme à un palmarès puissant, il est un vrai patriote.
    Longues vie à cet homme qui ne cesse de faire du bien pour ce pays.
    Et je suis sûr qu’il continuera d’apporter son aide à ce pays tend qu’il le faut.

  11. Le premier ministre est et restera toujours là pour le Mali. Ce pays reste pour lui sa n°1 une cause importante, c’est pourquoi même à son vieil âge il n’a pas hésité d’apporter son soutien et ses expériences pour ce pays.
    Modibo reste une grande bibliothèque pour ce pays…

  12. Le premier ministre Modibo est et restera le sage homme de ce gouvernement déplie dévouer, un premier ministre qui sais ce qu’il fait et quel chemin il faut prendre.
    Mais il est important de comprendre que le premier ministre Modibo est un homme responsable, alors je ne suis pas sûr que ce journaliste dit vrai sur cet homme. S’il envisage de démissionner, je suis sûr qu’il le dira lui¬-même.

  13. Voilà la bonne manière d’acquérir la paix avec nos frères. Nous devons nous dire que cette paix est de noble propre volonté que nous ne vendons la paix contre rien d’autre au monde.
    Cette paix doit être de nos comportements de chaque jour de chaque lieu et chaque acte ou mot que l’on prononce.
    C’est le moment d’apporter sa part de sacrifice pour le pays.

  14. Mr. Le journaliste, vous avez tout compris Bamako doit encourager ce climat serein, empreint de confiance mutuelle, en essayant d’accélérer la cadence de la mise en route de l’Accord, en intégrant ses signataires dans l’équipe gouvernementale, avec ses pratiques la paix retrouvera sa bonne route.

  15. Chahana, il faut vous le rappeler, vous êtes l’un des journalistes le plus sage, celui qui choisit une bonne voie pour sa nation.
    La situation que ce pays partage en ce moment nous interpelle tous et notre force est notre gouvernement bien organiser et bien structurer, ce gouvernement à vraiment besoin des soutiens des maliens, ce soutien nous permettra vraiment de savoir sur quel voie nous devons être…

  16. Vraiment vous avez dit vrai, cette paix ne dépend que de nous et de nos comportement envers le respect de la république, je suis vraiment d’accord avec vous quand vous demandez aux maliens au calme et à la sérénité. Nous devons comprendre qu’il n’est pas facile de connaitre des avancer sans que nous ne soyons unis avec notre gouvernement.
    Vive La paix au Mali…

  17. Chahana Takiou, j’apprécie votre plume, parce que vous vous démarquez très souvent de ces journaleux qui polluent les sites, sans compter les commentaires de perdrix qui nous ralentissent dans notre élan de réflexion. :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

    Mais sachez que le calendrier politique n’est pas le même que le calendrier ordinaire. Ce n’est pas parce qu’on est en décembre que les politiques doivent changer une dynamique. 😯 😯 😯 😯 😯

    Ils attendent certainement le moment propice pour se prononcer là-dessus. Ils sont certainement conscients que les choses doivent changer. Donnons-leur du temps et à ce que je sache, personne n’a encore revendiqué un poste de ministre de l’autre côté. Donc molo ❗ ❗ ❗ ❗ molo ❗ ❗ ❗

  18. Quoi qu’il advienne, l’accord issu des négociations d’Alger sera appliqué comme l’envisage bien nos dirigeants. Tout voix possible qui peut nous amener à une paix durable, sont dans l’œil du gouvernement malien.

  19. Ces groupes armés ne regretteront jamais d’avoir signé cet accord. Grace à cet accord, les populations du septentrion malien dorment dans la tranquillité totale et bientôt la paix durable règnera au Mali tout entier.

  20. Le Mali est dans une situation assez délicate que seul un accord peut le sauver. N’oublions surtout pas dans une négociation tous les deux partis sont obligés de laisser certains de leurs avidités pour pouvoir s’entendre.

  21. L’application de l’accord de paix et de réconciliation est le souci primordial de nos gouvernants. Car cet accord prône le retour définitive de la paix, la cohésion sociale, la fraternité bref la réconciliation sera universel sur toute l’étendue du territoire malien.

  22. Ne perdons pas espoir, rien ne prouve que cet accord ne sera pas appliqué par nos dirigeants à la lettre. D’ailleurs, n’oublions pas que la France ainsi que d’autres bailleurs de fonds ont contribués ces derniers temps pour que cet accord puisse rentrer en vigueur dès les prochaines années.

  23. Seule la paix et la réconciliation pourra sauver le Mali, nous sommes tous des frères. J’apprécie beaucoup l’adhésion de ces groupes armés dans l’accord de paix, cela prouve que le Mali repartir sur une nouvelle base bientôt.

  24. Nous sommes fiers et ravi de cet accord issu des négociations d’Alger, il faut reconnaitre que le Mali a besoin d’une paix durable. Au retour le gouvernement malien fera tout pour l’application dudit accord.

  25. Mr Chahana, tu oublis que Kidal est toujours sous domination et échappe complètement au contrôle de l’Etat du Mali. Toutes les attaques terroristes sont préparées à partir de ce territoire. Les rebelles restent toujours armés. Où est alors la bonne foi en dehors des discours. Les revendications politiques avec armes à la main doivent cesser dans ce pays et cela pour toujours. Cette crise a mis le Mali dans une catastrophe incalculable. Les tissus économiques et sociaux ont été complètement brisés.

  26. Qu’est ce qu’ils ont tous a ns parler de changement ds l’executif !!! a quel titre se font il l’avocat du diable ? ou comme d’habitude ils st ds leur logique de ” mercenaire ” Lachez ns un peu avec vos histoire de remettre tjrs le compteur a zeros

  27. Tout ce qui rend la gouvernance d’IBK difficile est qu’il n’est pas accompagné d’une équipe battante et cette équipe n’est pas consciente d’abord des attentes que la population d’elle. IBK doit beaucoup faire sinon il n’a pas d’abord un compagnonnage prêt à lui aider à relever le défi.

  28. Je sais que le président IBK ne travaillera jamais avec les incapables, je demande à la majorité présidentielle de collaborer à cœur ouvert avec IBK pour le bonheur des Maliens, ce remaniement permettra de changer le mode de gestion de ce pays.

  29. Le remaniement est un facteur très important dans la mise en œuvre de l’action gouvernementale.
    Je félicite aussi le président pour tout ce qu’il est en train de faire pour son pays. Chers citoyens je vous assure qu’on a un président et l’un des meilleurs sur toute l’Afrique. On verra, tant qu’on vit dans ce pays.

  30. Ce remaniement va contribuer à relancer stratégiquement les activités globales du gouvernement. Les trous se comblent dans un groupement unis et solidaire. Vous avez le soutien de tous les maliens. Ensuite, nous les conseillons de rester souder pour n’écouter que leur chef. En voulant trop écouter les journalistes maliens on se perd carrément. Merci et plein de courage à eux tous pas qu’aux nouveaux.

  31. Nous soutenons le Premier Ministre dans toutes les décisions qu’il prendra pour le bien de notre pays. Nous savons qu’il ne prendra aucune décision qui pourrait se révéler être source de malheur pour son pays

  32. La cause des divergences entre partis de la majorité présidentielle s’explique par le fait que ces partis ne sont pas associé au RPM parce qu’ils veulent s’unir autour du chef de l’État dans son pouvoir pour former une force redoutable sur la scène politique. Certains voulaient avoir une place dans le gouvernement ou dans d’autres structures de l’État. C’est une majorité foutue à jamais.

  33. IBK est entouré de plusieurs opportunistes et ingrats. Depuis qu’IBK est venu à la tête de ce pays on assiste que des guerres de place et autre au sein du RPM. Alors que nous avons une opposition malintentionnée qui veut gâcher tous les efforts du gouvernement. Mettez vous au boulot d’abord l’heure n’est pas au partage du gâteau.

  34. La majorité présidentielle ne veut pas dire de se partager les biens de l’Etat ni de gérer les affaires publiques pour son seul intérêt. La majorité présidentielle doit avoir les même ambitions que le président république lui même en personne. C’est l’intérêt de l’Etat qui prime sur tout les intérêt.

  35. Je lance un appel à tous partis politiques d’arrêter de viser leurs propres intérêts et faire face à la situation actuelle du pays et pour que nous aillons un MALI unit et fort !!!

  36. Débout les maliens soutenons le gouvernement malienne, arrêtons les accusations inutiles. Restons un et indivisible, ensemble nous allons combattre tous les ennemis du Mali.

  37. Vous ne comprenez rien sur ce qui se passe, c’est le meme IBK qui a remis sur un plateau d’or, les regions du nord aux groupes armés, par l’envoi du maudit moussa mara à kidal.Et maintenant, ça fait plus de deux ans que ce nullard d’IBK coure derrière ces groupes armés pour signer des soit disant accords.

  38. Bonjour chers Maliens dites moi quel rôle à t- il joue le PM Chef du Gouvernent ? alors que le conseil des Ministre est toujours présidé par le Président est ce il décrète ou nome ?Poiur diminuer les dépenses d’un pays qui veut que de mandé cité doit surprime le poste de PM car à mon avis n’a aucun pouvoir de décision aidez moi a comprendre

  39. Par prévention des conflits, on entend les mesures diplomatiques qui sont adoptées pour éviter que les tensions et les différends qui surgissent entre le nord et le sud du Mali, ne se transforment en un conflit violent.

  40. Nous,jeune maliens,souhaitons de toutes nos forces que même s’il doit avoir un remaniement,que le PM Modibo soit maintenu à son poste car il est un homme expérimenté qui a servi notre pays avec son expérience et beaucoup d’amour.
    Nous comptons sur le président pour cette requête…

  41. La paix n’a pas de prix, déjà que la Commission vérité, justice et réconciliation est en place je pense que petit à petit les choses rentreront dans l’ordre. Merci à monsieur le PM,au gouvernement tout entier et spécialement à son excellence monsieur le président de la république IBK.

  42. Moi je pense qu’on ne peut pas prendre notre primature à l’expérimenté Modibo et la confier à quelqu’un qui ne s’y connait pas au nom d’un quelconque accord.
    Pour ce remaniement,le président IBK doit faire attention à ses choix pour avoir une équipe gouvernementale qui travaille dans l’intérêt de notre pays.Mais nous savons que nous savons compter sur lui pour nous faire de bons choix.
    Vive le Mali,vive IBK.

  43. Monsieur le PM, moi j’aimerais que vous finissiez d’abord le reste de ce quinquennat avec IBK avant de prendre votre retraite. Vous êtes un homme de la situation.

  44. Je demande à monsieur KEÏTA de se patienter un peu pour aider son frère à accomplir ce qu’ils ont débuté ensemble. Vous êtes un bon exemple pour nous les jeunes.

  45. Quand les groupes armés acceptent d’aller parler, sensibiliser les villes et les localités du nord sur la stabilité et la réconciliation nationale, c’est quelque chose qui montre que l’espoir est promettant et que les efforts du gouvernement et de la communauté internationales ont donné fruits. Vive la paix !!!

  46. Il est plus facile de faire la guerre que la paix, dit-on. Donc, je pense qu’il faut encourager le président IBK dans ses actions en faveur de la paix car nous savons tous qu’une crise laisse toujours des obstacles. Par conséquent pour en sortie, il faut du temps et de la patience de tous.
    ENSEMBLE NOUS Y PARVIENDRONS!
    VIVE LE MALI!

  47. Oui l’espoir est permis, parce que déjà que les groupes armés décident de se réunir pour parler de la paix, ce geste est vraiment un grand coup d’espoir pour la stabilité du pays.

  48. Nous espérons que ce remaniement ministériel poussera ces autres signataires de cet accord de paix à jouer franc jeu pour que notre pays puisse retrouver sa pais et sa cohésion.
    Il ne faudrait pas que certains se servent de cette crise pour avoir des postes de ministre et venir nous foutre la merde après.
    Vive le Mali…

  49. Les deux frères KEÏTA sans vous le Mali ne saurait plus exister comme avant. Vous êtes des héros, des sauveurs. En un mot vous êtes des solutions !!!!

  50. Monsieur KEÏTA vous êtes un homme exemplaire pour nous la nouvelle génération. Le Mali vous dira toujours merci et nous prions de continuer.

  51. Même tout récemment le comité de suivi et le ministre de la réconciliation nationale ont procédé à l’élaboration d’un programme pour la sensibilisation des nordistes et les autres membres des groupes armés sur terrain, c’est fait lors d’une réunion à de maintien de la paix ALIOUNE BEYE . Un travail qui sera fait par les chefs des groupes armés même. Donc l’espoir est vraiment permis!!!

  52. Je pense que nous devons tous faire bloc autour du PR IBK pour une sortie de crise réussie. Par conséquent, nous encourageons toutes les parties prenantes à plus d’effort dans leurs quête effrénée de la paix et la cohésion sociale.

  53. Je pense que tous les signataires de ces accords ont un rôle à jouer dans son application.
    Il ne faut donc pas mettre toujours ce que les uns doivent faire et laisser aux oubliettes ce que les autres doivent faire. Juste pour dire que chacun à sa part à faire donc qu’on ne parle pas seulement que de l’état mais que les rebelles aussi soient interpellés sur leur part du contrat.

  54. Depuis de l’indépendance jusqu’à nos jours ce vieux est au service de ce pauvre pays. Il a toujours sacrifié sa vie au service du Mali. Merci à lui-même s’il décide d’aller se reposer !!!

  55. Faisant mien l’adage qui dit qu’on ne sort pas d’une crise comme si on sortait d’un bal,je pourrais dire que dans un processus de paix,il y a d”énormes obstacles qui dressent sur la voie.Dans le cas d’espèce du Mali,ces obstacles sont visibles de tous.
    Mais président IBK fait tout son possible pour que ce processus puisse aller à son terme et le plus rapidement possible.
    Que tous les soutiennent le président dans ses actions pour la paix.

  56. Le Président IBK fait en ce moment tout ce qui est en son pouvoir pour que le Mali retrouve la paix à travers l’accord de paix.
    je pense que tous les signataires de cet accord doivent s’engager sincèrement pour que cet accord aboutisse pour le bonheur de tous maliens.
    Vive le Mali dans la paix.

  57. Il est vrai que beaucoup reste à faire pour la mise en œuvre effective de l’accord de paix.
    Mais il faut aussi reconnaitre que beaucoup a été fait par le président IBK.
    Pour que cet accord aboutisse il faut une franche collaboration de toute les parties prenantes.
    Alors il faut que nous travaillons tous dans ce sens.
    Vive le paix au Mali.

  58. Je pense qu’il est plus difficile de faire la paix que la guerre. En effet, pour une paix durable, il faut le sacrifice et le courage de tout un chacun pour y arriver. Parce qu’il n’y a de paix durable que celle qui ne s’achète au prix d’aucune faiblesse. Par conséquent, je demande à toutes les parties signataires de l’accord d’Alger de s’y investir et d’éviter toutes actions tendant à freiner le processus de paix.
    VIVE LE MALI UN ET INDIVISIBLE!!!

  59. Il faut dire que l’accord de paix, signé une première fois par le gouvernement et les groupes armés loyalistes le 15 mai, a été difficile à décrocher. Longtemps accusé de ne rien faire pour régler la situation dans le Nord, durement critiqué en coulisses par ses partenaires régionaux et internationaux, IBK a fini par passer la vitesse supérieure. Quant à l’application diligente de cet accord, il faudrait que toutes les parties s’y mettent. Cela va de l’intérêt de la nation.

  60. Tous ensemble,nous devons soutenir le président IBK dans sa lutte pour une paix effective dans notre Mali.
    Les différents groupes signataires de l’accord de paix doivent aussi œuvrer de leur côté pour faciliter les choses afin que le Mali soit à tout jamais réconcilié avec lui même.
    Vie la paix…

  61. La quête de la paix est tellement complexe qu’elle demande l’adhésion de tous.
    C’est pour cette raison que j’invite tous les maliens à converger vers cet objectif de paix qui,à coup sûr fera le bonheur de tous.
    Du courage au président IBK pour ses effort en faveur de la paix.

  62. Le nouveau gouvernement ne répondra qu’à la mise en application des accords de paix.
    Sinon du reste qui est la création d’emplois, de renforcement de l’économie et de la sécurité; ce sont des programmes inscrits déjà dans la feuille de route du gouvernement avant même la signature de ces accords. Il faut donc faire la part des choses à ce niveau.

  63. Moi je pense à mon humble avis que ces gens du Nord font double jeu.
    Ils disent vouloir aller à la paix pourtant ils ne posent les actes qui favorisent pas le retour à cette paix.
    Il bloquent de manière délibérée le processus de paix et osent avoir des exigences.
    je pense que le gouvernement doit prendre ses responsabilités pour que nous arrivions à la paix car tout le Mali en a besoin.

  64. A attendre toutes les parties signataires de l’accord, moi personnellement je tire une seule leçon dans leurs propos. Cette leçon n’est autre l’envie d’aller résolument à la paix et la réconciliation nationale. Je leur demande toujours de faire preuve de sagesse et responsabilité quant à une sortie parfaite et réussie de celle-ci.
    VIVE LA PAIX!!
    VIVE LE MALI!!

  65. Il s’agit de la paix dans notre pays à tous et je pense les autre signataires de cet accord doivent aussi le comprendre.
    Mais je souhaite qu’ils soient objectif et surtout qu’il évitent les exigences et les condition bizarres car avant d’exiger quoi que ce soit, il faut faire sa part du travail.

  66. J’encourage et recommande à tous les acteurs à redoubler d’effort quant à la mise en oeuvre de l’accord d’Alger qui a donné un nouveau souffle au peuple Malien. Certes, l’application intégrale d’un accord n’est pas tout à fait évident, mais avec la bonne volonté des uns et des autres nous y arriverons. Que chacun fasse ce petit sacrifice pour l’intérêt de notre Nation.

  67. “Dans cette optique, certains parlent d’un possible départ de l’actuel Premier ministre, Modibo Keïta, qui pourrait être remplacé par Mohamed Ag Erlaf, ministre en charge de la Décentralisation ou par Mamadou Igor Diarra, ministre des Finances, dont les performances le projette à ce niveau de responsabilité, malgré lui- même.”
    Le premier ministre Modibo a été la cheville ouvrière de cet accord; par conséquent il connait plus ou moins les acteurs de cet accord. Moi je pense donc que son départ ne doit pas être envisagé avant la sortie de crise.

  68. Ceci est un appel à l’endroit du peuple Malien. J’aimerais qu’il s’approprie cet accord et accompagner les acteurs dans leur mission. Ainsi, nous retrouverons la paix tant attendue. 😛 😛 😛

  69. A l’unisson et à l’effort conjugué de tous c’est-à-dire les partis politiques, les factions rebelles et la population, nous pourrons parvenir à une application stricte de l’accord d’Alger qui favorisera la paix et la réconciliation tant souhaitée.

  70. Moi je pense que les autorités de Bamako ont toujours prôné le climat de confiance mutuelle et de sérénité car après les attaques du Radisson certaines personnes ont pointé du doigt certaines parties signataires de l’accord d’alger mais le gouvernement n’est pas tombé dans cette erreur et à maintenue la confiance qui existe entre lui et ces différents groupes.

  71. Les autorités maliennes ont démontré leur volonté de mettre en application les clauses de l’accord de paix. Cependant c’est un processus qui nécessite de nombreuses ressources financières et matériels.
    Même si nous voulons la paix rapidement dans notre pays; il faut être patient car le gouvernement a pris des engagements qu’il respectera.

  72. Ce gouvernement viendra certainement mettre en œuvre un pan important de l’accord de paix.
    Mais il faut dire que les autres signataires de cet accord sachent que la paix dans notre pays ne dépend pas seulement de la formation de ce gouvernement.
    Ils doivent aussi jouer leur rôle pour que la paix et la réconciliation soient une réalité…

  73. Je pense à mon modeste avis que la paix tant souhaité ne saurait arriver que si nous nous donnions les moyens pour y parvenir. Cependant, pour y parvenir, toutes les parties signataires de l’accord de paix devraient y mettre du cœur dans sa mise en oeuvre. Lorsque l’on unit étroitement ces deux mots : paix et liberté. La paix nous donnera la liberté ; la liberté nous donnera la paix, et, par surcroît, la paix et la liberté donneront à tout le monde l’ordre, le travail et le bien-être. C’est par le maintien de l’ordre quand même qu’il faut assurer le triomphe de la liberté et le châtiment de l’impuissance.
    VIVE LA PAIX AU MALIBA!!!

  74. Les ptf annoncent souvent des décisions qui prennent du temps avant d’être mis ne oeuvre ou dans certains cas ne sont pas mis ne oeuvre.
    Il faut donc que au-delà de ces promesses il faut mobiliser des ressources au plan national pour une mise en oeuvre rapide de l’accord.

  75. Pour ma part, je pense que tout accord connait quelque fois des difficultés dans sa mise en oeuvre. Mais, j’ai foi que cet accord est la panacée de sortie de crise que notre pays connait. J’aimerais que chaque partie signataire face preuve de sacrifice et de responsabilité car le Mali est la chose commune et il y va de l’intérêt de tous.

  76. Le président envisage faire un remaniement dans les jours à venir pour intégrer les chefs de la CMA et la plate forme. Ce sont les étapes à suivre et nous y parviendront

  77. Nous devons savoir que les conditions sont mises en place pour le retour à la paix comme l’a signifié les acteurs et les observateurs.
    Tout sera respecté selon les dispositions prescrites dans les accords.

  78. Le désarmement extérieur passe par le désarmement intérieur. Le seul vrai garant de la paix en soi.
    La paix n’est pas seulement la simple absence de violence ou de troubles.
    C’est quand il y a une possibilité de conflit mais que vous décidez délibérément d’éviter la violence, d’adopter et d’utiliser des méthodes et des moyens pacifiques pour résoudre le problème.
    Cela est la véritable paix.
    Donnons au temps de mettre tout en oeuvre pour une paix durable et définitive pour notre nation
    😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛

  79. Le désarmement extérieur passe par le désarmement intérieur. Le seul vrai garant de la paix en soi.
    La paix n’est pas seulement la simple absence de violence ou de troubles.
    C’est quand il y a une possibilité de conflit mais que vous décidez délibérément d’éviter la violence, d’adopter et d’utiliser des méthodes et des moyens pacifiques pour résoudre le problème.
    Cela est la véritable paix.
    Donnons au temps de mettre tout en oeuvre pour une paix durable et définitive pour notre nation

  80. Nos autorités ont signé consciemment l’accord d’Alger II et sont déterminé à mettre en oeuvre les dispositions de cet accord. Cependant il y a des dispositions pratiques à prendre dans cette logique.
    Nous sommes tous impatient que cet accord puisse être mis en oeuvre pour que la paix définitive puisse revenir dans ce pays mais il faut aller pas à pas pour ne pas dire lentement mais surement.

  81. Il faut noter que c’est suite au cantonnement des ex rebelles et le rapport final de la commission de réconciliation qu’on devait faire le remaniement. Les accords sont basés sur des étapes et IBK fait son mieux

  82. C’est l’application des accords, IBK et le PM sont d’accords pour cela.
    La paix est la seule chose qui nous reste dans ce pays. Merci le PM pour votre sens de maturité qui nous a conduit à ces accords

  83. ” Il n’en fut rien, parce que plusieurs détails n’étaient pas clarifiés notamment, la composition du Comité de suivi de l’Accord de Bamako et son mode opératoire.” 8) 8) 8) 8) 💡 💡 💡 💡
    Sur quelle base donc ce comité mène ses activités ❓ ❓ ❓ ❓ ❓ ❓ ❓ ❓ ❓ ❓ ❓ ❓
    Depuis la signature de l’accord, le CSA a tenu un poignet de rencontres donc mon cher takiou aller à l’information.
    On ne peut pas travailler dans le désordre et donc si le CSA fonctionne c’est qu’il y a une conduite à tenir que je pense que chacun à son niveau respecte.

  84. Il est vraiment temps que nous donnions la chance aux partis prenants des accords. Ils ont montré qu’ils veulent aller à la paix donc le remaniement est le bienvenu

  85. Nous gérons une sortie de crise et il faut continuer avec celui qui a été à la base de ces accords.
    Nous demandons la sagesse et la responsabilité de tous les maliens.
    :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

  86. Nous gérons une sortie de crise et il faut continuer avec celui qui a été à la base de ces accords.
    Nous demandons la sagesse et la responsabilité de tous les maliens.

  87. Dans les accords la CMA et la plate forme doivent être dans le gouvernement pour le bien de tous. C’est une part du sacrifice que le pouvoir doit consentir afin de pouvoir mettre en place son programme de développement car sans paix tout projet de développement est voué à l’échec

  88. Modibo Keïta est un homme sage, un homme de valeur qui sait comment distinguer le bien du mal en matière de gestion du pays parce qu’il a été très longtemps dans l’administration malienne, et aussi parce qu’il a atteint l’âge de la sagesse !!!

  89. Chahana je ne suis pas d'accord avec toi qd tu dis que les rebelles ont montre leur bonne volonte. Quid du cantonnement qu'ils essayent de torpiller a chaque occasion !! La bonne volonte est de partir tout de suite au cantonnement. IBK a bien dit a Ladsouss que nous ne sommes pas des gues pour aller bombarder des maliens de Kidal … ALORS

  90. Chahana je ne suis pas d'accord avec toi qd tu dis que les rebelles ont montre leur bonne volonte. Quid du cantonnement qu'ils essayent de torpiller a chaque occasion !! La bonne volonte est de partir tout de suite au cantonnement. IBK a bien dit a Ladsouss que nous ne sommes pas des gues pour aller bombarder des maliens de Kidal … ALORS

  91. Cher KASSIN que peux tu reprocher à Takiou? C’est un journaliste professionnel et non un technicien de surface de la rue de Paris.
    Il informe son peuple et non le désinformer et comme vous remplir de haine qui cherchez coûte que coûte à ternir l’image du Président.
    Retournez à vos balais car vous devez vous occupez du XVI ème aussi
    😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆
    😆 😆 😆 😆 😆 😆

  92. Moi je ne comprends pas quand les gens disent que le départ de Modibo keïta dépend de lui. 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8)
    Au rappel nous sommes dans une démocratie et le poste de premier ministre est un poste nominatif. Si le PM. Modibo keïta est là c’est par la volonté du président IBK ; donc si ce dernier décide son départ ce sera chose faites.
    Mais ne tenant de tels propos, vos intentions sont déjà connus car vous ne voulez que créer la confusion entre ces personnes. :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:
    En tant que politiques avertis ce n’est que peine perdue car ils ne tomberont jamais dans ce travers.
    IBK et MODIBO c’est le duo fort de l’exécutif de ce pays.

  93. Bien vrai que l’accord de paix a été signé, mais il faut reconnaitre aussi que le remaniement ministériel est l’une des conditions supplémentaires pour le retour de la paix. Ce remaniement jouera un rôle important dans la réconciliation nationale. Tous les ministres ne peuvent pas partir. Mais par contre, certains doivent céder leur place. 😆 😆 💡 💡 💡

  94. Les Ministres incapables sont tous priés de laisser la place à d’autres personnes. On ne peut pas rester éternellement accrocher aux fauteuils ministériels. L’accord pour la paix et la réconciliation nationale stipule que les ex-rebelles doivent être impliqués dans la gestion du pouvoir. Cela exige un remaniement ministériel. 😀 😀 💡 💡 💡

  95. L’un des effets positifs de l’accord d’Alger est le remaniement qu’il exige. Il faut coute que coute que certains ministres fassent leur sortie. L’Etat est une continuité. Personne ne peut y demeurer éternellement. Tous les Ministres présents ont été nommés. Et il n’y a aucun obstacle à ce qu’un jour ils partent et donner leur place à ceux de droit. 👿 👿 👿 👿 😆 😆

  96. La plateforme est sollicitée pour faire son entrée dans le gouvernement. Elle a joué un rôle remarquable dans la protection des populations civiles du nord. Elles a droit à des portefeuilles ministériels. Un nouveau gouvernement d’ici l’année 2016 est l’une des exigences de l’accord de paix. 😛 😛 😀 😀 😀

  97. Bye Bye aux ministres incapables. Tolérance zéro. Ils peuvent commencer à faire leur bagage d’ici la fin de l’année.
    Tu es ministre. Tu n’as pas été à la hauteur. Tu te casses du gouvernement, sans contrainte. Tu rends seulement ta démission. 🙄 🙄 💡 💡

  98. Tous les ministres impliqués dans des malversations doivent et peuvent faire leurs bagages. IBK ne tolère plus des incompétents dans le gouvernement.Mais Chahana ne vous faites pas humilié. Depuis que l’accord d’Alger a été signé le président de la république est toujours engagé pour son application.
    En ce qui est du départ du PM, cette information est une rumeur et elle le restera. 😆 😆 😆

  99. Un nouveau gouvernement s’impose dans la mesure où nous voulons tous la mise en œuvre intégrale de l’accord. . Non seulement ce remaniement est indirectement prévu par l’accord. Car il est demandé une représentation de la population du septentrion aux services centraux. Mais certaines défaillances ont été aussi constatées dans la gestion de quelques postes ministériels. 💡 💡 💡 💡 :mrgreen: :mrgreen:

  100. Même s’il faut que la totalité des ministres du gouvernement actuel fassent leur sortie. IBK le fera. Car c’est une évidence que certains ressortissants du nord soient associés à la gestion du pouvoir. 💡 💡 💡 💡 💡

  101. Pour qu’il y ait de réconciliation, il faut que certains membres de l’ex-rébellion fassent leur rentré dans le gouvernement. Là ils seront impliqués à la gestion du pays. 💡 💡 😆 😆 😆 😆

  102. Chahana,
    n’utilise pas les bouches de tes lecteurs pour embrasser la femme d’autrui. Dis clairement ce que tu penses concernant Erlaf, Igor et Modibo et exprime clairement ton choix et ton desir.

  103. Le remaniement ministériel est une prémices de l’application intégrale du traité de la paix et de l’union nationale. Les parties signataires doivent toutes intégrer le gouvernement Cela nous tendra vers une vraie réconciliation qui implique tous les composants de la population nationale. 😳 😳 🙄 🙄 🙄

  104. Un nouveau gouvernement s’impose et ce remaniement sera un corollaire de l’accord de la paix et de la réconciliation nationale. Il est prévu, dans l’accord, qu’il y aura une représentation de la population locale au sein des administrations centrales. 😆 😆 😆 😛 😛 😛 😛

  105. Je crois qu’il est difficile de changer ce qui marche Mr Chahana, IBK ne touchera jamais Modibo tant que les choses marchent et qu’il a le respect de tous. Aussi, il faut que Chahana sache que l’année calendaire et différent de l’année politique. Si IBK s’hasarde à faire autre, sans attendre les dix huit derniers mois de la fin de son mandat, le regret sera pour lui et pour lui seul. Quand on donne tout le pouvoir à un seul parti, il oppresse, exagère, détruit les innocents sans s’en rendre compte comme ce fut le cas du pouvoir d’Alpha Oumar KONARE dont IBK lui même était imposé de force après l’échec de Younoussi TOURE et de Sékou Sow provoqué par les aides dures de ADEMA-PASJ. IBK lui même faisait partie d’une aile dure. Tout le pouvoir tue le pouvoir et devient la dictature. Pour les deux noms que vous avanciez pour remplacer Modibo, ni l’un, ni l’autre ne conviendrait à ce poste, Ag Erlaf est trop politique, trop partisan pour ce poste, et Igo est trop jeune non encore doter de tact nécessaire et la doigter qu’il faut pour manager ce poste de PM. Aussi, les maliens respectent beaucoup l’âge et cela compte beaucoup dans la réussite de Modibo. Qu’Allah le tout puissant protège le Mali.

    • Le PM n’est pas mal malgré qu’il un des vieux crocodiles et requins de la scene.
      Par contre Certains ministres doivent etre debarqués. Sinon si on arretait un peu des conneries de partisannerie et nommer les vrais hommes et femmes au poste qu’il faut sans hypocrisie, Je crois le Mali fera de petits pas en avant.

  106. En politique,il faut savoir se retirer au moment opportun,si on veut continuer à garder la«bonne image au sein de l’opinion publique».
    MODIBO KEITA avait fixé un cap.S’il reste il aura cédé à la sirène des opportunistes qui l’entourent.
    Comme IBK l’a expérimenté en 1999 quand il a refuse de céder la primature au moment opportun,il va falloir faire face aux ambitions des caciques du parti au pouvoir ou de la mouvance présidentielle.
    IBK doit,à mon avis,piocher dans la mouvance présidentielle,s’il veut gagner encore plus son soutien pour la stabilité de son régime.Et l’homme le mieux placé de part son expérience est Mohamed ag erlaf.
    QU’ALLAH SAUVE LE MALI!

  107. Je pense qu’IBK doit maintenir Modibo pour le reste de son premier mandat. S’il tient a’ changer de PM, IL DOIT CHOISIR UN VIEUX EXPERIMENTE’ ET SAGE Je n’ai rien contre les noms avance’s mais je prefere Modibo Keita ou quelqu’un qui est sage comme lui avec une longue experience politique/administrative!!!!!!!!!!

Comments are closed.