En un mot : Nouveau langage à la MINUSMA

98

Les déclarations du nouveau chef de la Minusma, traduites dans les faits, devront améliorer la perception de la mission onusienne au Mali. Pour le représentant spécial du secrétaire général au Mali, sa structure n’a pas besoin d’un autre mandat pour mener ses missions et surtout traquer les terroristes.

Au mieux, le Tchadien Mahamat Saleh Annadif estime que la lutte contre le terrorisme est même en droite ligne des objectifs de tous les partenaires de notre pays. En clarifiant cette disposition qui était jusque-là méconnue ; à savoir : la lutte contre le terrorisme par les casques bleus, le patron de la Minusma désavouait ses prédécesseurs qui avaient toujours mis en avant l’absence de mandat anti-terroriste pour agir.

Reste pour le représentant du SG de l’ONU au Mali à  traduite ses dires en actes concrets : en incluant la lutte contre le terrorisme dans l’agenda des soldats onusiens.

Cette volonté de changement tactique a été également réaffirmée par la hiérarchie des forces onusiennes qui a annoncé de vastes opérations de traque des terroristes dans leurs nids.

DAK

PARTAGER

98 COMMENTAIRES

  1. La MINUSMA Les FAMA devrait S’entendre, car ce sont eux qui nous défend là ou ont leurs a besoin, on a de besoins total des Maliens, je m’adresse la parole a la communauté internationale pour que la paix revienne au pays.

  2. On demande a la MINUSMA de jouer pleinement leur rôle pour le bonheur de nous tous, le Mali a besoin la contribution de tout un chacun et nous devrions tout faire pour rendre stable le Mali

  3. La MINUSMA est le seul problème qui existe au nord du Mali, je dirais que le jour où la MINUSMA quittera au Mali, c’est ce jour que le Mali retrouvera la paix. 😛 😀 😛 😀 😛

  4. Je suis sure que sans la MINUSMA, nous pouvons contrôler nos territoire sans l’aide de personne, le bonheur du pays dépend au Malien, alors on leur demande de quitter immédiatement. 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀

  5. La MINUSMA n’a aucune intention d’instaurer la paix au Mali, on connait le jeu politique de la MINUSMA, car elle ne joue aucun rôle pour instaurer la tranquillité au pays.
    On demande à la MINUSMA de jouer pleinement son rôle pour renforcer la sécurité au Mali.
    😛 😛 😛 😛 😛 😛 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀

  6. Le Mali sollicite la MINUSMA de faire tous ceux qu’on leur demande, sa mission est de renforcer la sécurité et de protéger les citoyens civils, mais compte tenu de cela, elle doit tout faire pour que le Mali retrouve la paix. Actuellement tous ceux qu’elle faite sont contraire à leur mission. 😛 😛 😛 😛 😛

  7. Nous sommes vraiment convaincus que, la MINUSMA est capable de contrôler la situation sécuritaire du pays.Alors qu’il font leur boulot 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛

  8. Nous devons solliciter la MINUSMA et leurs encouragés, ceux sont des individus qui perdent leurs vie pour sauver la patrie.Alors nous leur encourageons dans l’exercice de leur fonction

  9. Il faut que les différentes forces et la MINUSMA qui se trouvent au nord du Mali, se donnent la main pour renforcer la paix et la sécurité de l’Etat. Comme dit un célèbre adage que « l’union fait la force ».

  10. La MINUSMA Les FAMA devrait S’entendre, car ce sont eux qui nous défend là ou ont leurs a besoin, on a de besoins total des Maliens, je m’adresse la parole a la communauté internationale pour que la paix revienne au pays.

  11. Nous voulons que la volonté de tous les Maliens soient communes et que l’objectif de tout un chacun devrait être le soutien de nos soldats.
    Nous ferons de toute en sorte que la MINUSMA soient beaucoup plus meilleur que nous croyons.

  12. De nombreux sacrifices ont été consentis pour obtenir cet accord de paix donc toutes actions qui peuvent faciliter son application sont la bienvenue.
    Le président IBK travaille dans ce sens et à besoin du soutien du peuple
    Aussi faut-il que la CMA s’engage pleinement pour mettre en œuvre l’accord de paix.
    Chers acteurs politiques faisons de telles sortes que les acquis obtenus à travers ces accords de paix ne soient pas remis en cause.
    Tous derrière nos autorités pour la paix au pays et la réconciliation.

  13. Les parties qui hier se déchiraient ont décidées d’aller à la paix et malgré les difficultés que connait l’accord de paix je crois que l’espoir est permis vu la volonté affiché de part et d’autres. Cependant, la Minusma doit être plus active sur le terrain car nous ne sommes plus au stade force d’interposition. Il faut que la Minusma puisse agir contre les terroristes qui font souffrir nos populations sous leur œil indifférent. Vive la paix au Mali 😉 😉 😉

  14. Les acteurs de la crise malienne sont engagés dans le processus de paix. Il y a des difficultés mais je crois que le gouvernement est en train de prendre ses responsabilités avec la création de le comité national de suivi afin que celui-ci puisse trouver les problèmes qui bloquent la mise en œuvre de l’accord et y remédier.
    Les acteurs internationaux ne nous aiderons que si nous nous y mettons et posons des actes dans ce sens…

  15. Après un peu plus de deux années d’interventions dans notre pays la force onusienne a perdu toute confiance et toute intégrité dans notre pays et je pense que nos autorités doivent les remercier pour service rendu à notre pays afin de ne pas paraître hypocrite et leur demander de foutre le camp car ces derniers ont prouvé par A+B qu’ils traitent avec les terroristes ce qui est inacceptable; ils doivent donc partir.

  16. Tous les partis signataires de l’accord de paix et la réconciliation du 20 juin dernier doivent se donner la main pour le bonheur des Maliens. La paix viendra au Mali si et seulement si les maliens sont au cœur de l’accord et prennent part chacun à son niveau à l’application de l’accord. C’est là que la paix définitive viendra !

  17. Vivement que le nouveau comité national de suivi de l’accord puisse déterminer les conditions pour que le processus de paix soit mis en œuvre pour que l’armée puisse être redéployé et sécuriser toute l’étendue du territoire et nos frontières par lesquelles les terroristes rentrent pour commettre leurs crimes.
    Comme le premier ministre; président de ce comité l’a dit, nous devons être les acteurs de la mise en œuvre de l’accord de paix avant de prétendre à une quelconque aide de l’extérieur. Nous devons donc tous nous engager pour la paix dans notre pays.

  18. Le problème de la Minusma ce n’est pas le responsable de la mission. L’ONU peut maintenir le même représentant mais le problème c’est le mandat. Il faut que l’ONU puisse donner plein pouvoir à ses hommes afin qu’elles puissent agir.

  19. On ne peut pas d’abord se réjouir de l’arrivée d’un nouveau représentant de l’ONU dans notre pays à la tête de la Minusma mais nous attendons seulement qu’il puisse poser des actions en faveur de la sécurisation des populations civiles et au maintien de la paix car ceux qui sont passés avant lui ont vraiment raté le tir!

  20. Si Mahamat Saleh a reconnu qu’il y a des défis à relever donc lui même est conscient espérons vraiment qu’il puisse prendre des dispositions afin que la Minusma puisse être plus efficace sur le terrain notamment dans la lutte contre les terroristes et aussi dans le maintien de la paix et de la stabilité.

  21. Je souhaite la bienvenue au nouveau représentant du secrétaire général de l’ONU dans mon pays en tant que chef de la mission des nations unies dans notre pays. Il dit savoir la grandeur de la tâche qui l’attends et nous espérons qu’il pourra répondre à nos attentes car nous avons été déçu par ses prédécesseurs et nous espérons qu’il va rendre la Minusma plus opérationnelle sur le terrain.

  22. Nous souhaitons que ce nouveau chef de la MINUSMA fasse le véritable point de la situation sécuritaire qui prévaut dans notre pays pour que l’ONU prenne enfin une résolution permettant à ses force de lutter contre les terroristes aux côtés de nos FAMa.

  23. Si je me fie au discours de ce nouveau chef de la MINUSM,je peux dire que nous avons de bonnes raisons de croire que dans un futur très proche nous verrons les forces Onusiennes combattre les terroristes aux côtés de forces de défenses pour instaurer la paix dans le septentrion de notre pays.

  24. Bienvenue à monsieur Saleh.
    Nous espérons qu’avec lui la MINUSMA prendra enfin ses responsabilités pour nous aider à chasser les terroristes…

  25. J’ose espérer qu’avec la venue de Mahamat Saleh Annadif, nous aurons un autre visage de la Minusma c’est-à-dire plus responsable et engager dans le maintien de la paix, la stabilité et la sécurité.

  26. Nous sommes très heureux de l’arrivée ce monsieur à la tête de la MINUSMA.
    Cette arrivée nous donne de l’espoir car à l’entendre parler nous savons qu’il sait ce qui l’attend et comment s’y attaquer?
    Qu’il prenne dès maintenant les mesures pour permettre à la MINUSMA de combattre les terroristes qui menacent notre pays…

  27. « La MINUSMA fera en sorte que la Paix, la Stabilité, et la Sécurité reviennent au Mali, tout en reconnaissant que la clé du problème réside d’abord, entre les mains des Maliennes et Maliens, » a dit le RSSG.
    En effet, la clé de sortie de crise est entre nos mains. Et cette clé n’est rien d’autre que la volonté. Car sans la volonté, nous sommes capables de transcender toutes les difficultés qui longent la route de la paix et de la réconciliation.

  28. Il me semble que le représentant du secrétaire général des nations unies est conscient des difficultés et les défis à relever. Nous osons espérer qu’il apportera beaucoup dans cette quête commune. Mais, il faut que nous peuple Malien, montrions cette envie.

  29. Nous souhaitons la bienvenue au représentant spécial du secrétaire général des nations unies. Au vue de ces premières impressions, l’homme reconnait la grandeur de la tâche qui l’attend. Cependant, je demande à mes concitoyens d’accompagner cet homme dans sa mission.

  30. A mon avis, en ce qui concerne le retour de l’administration à Kidal, il faut suivre le chronogramme établit par l’accord de paix. Je pense qu’en appliquant l’accord, progressivement les choses rentreront dans l’ordre pour permettre un redéploiement de l’administration.

  31. Je me réjouis de l’annonce faite par le ministre de la défense qui déclare un pré-cantonnement des ex-rebelles. C’est une bonne nouvelle dans l’avancée du processus de paix. Cela raffermit la confiance entre les parties signataires.

  32. Le peuple malien souhaite la bienvenue à Mr Saleh et place tout son espoir en lui.
    Vivement que sa nomination à ce poste change les choses pour nous donner une bonne lisibilité de la mission de la MINUSMA…

  33. ” Partant, le conférencier, après avoir rappelé les différents mandats de la Minusma et les contextes dans lesquels ils sont intervenus, a souligné que le Conseil de sécurité de l’ONU définit toujours le mandat en fonction des réalités sur le terrain. ” a dit le RSSG.
    Effectivement, c’est la procédure du conseil de sécurité de l’ONU de toujours définir son mandat en fonction du terrain. Mais, la situation actuelle du Nord fait appel à une redéfinition dudit mandat afin que cette mission puisse épauler les FAMA pour combattre les terroristes.

  34. ” le plus important n’est pas de dire qu’on a un mandat anti-terroriste ou pas», mais plutôt ce qu’on fait sur le terrain.”
    Je pense que ça l’est pour nous Maliens en ce sens que le Nord est à la merci de trafic de tout genre qui expose nos concitoyens vivant dans cette zone. Pour ma part, une redéfinition de ce mandat est essentiel pour bouter le terrorisme hors de nos frontières.

  35. C’est effectivement maintenant que la MINUSMA doit se mettre à la tâche pour nous permettre de chasser ces terroristes très loin de notre pays.
    Nous pensons que ce nouveau chef à sa tête fera tout pour qu’il en soit ainsi.

  36. “L’une des missions de la Minusma est, dit-il, de faire en sorte qu’il n’y ait pas de terroriste au Mali et elle n’a pas besoin de mandat pour cela.” dixit le RSSG.
    Cela est le souhait de tous sans exception. Mais l’inertie de cette force face aux actes terroristes qui nous font douter de leur crédibilité. Nous voulons plus d’action de leur part.

  37. Si l’ONU est là pour que les maliens trouvent une issue pacifique à la crise qui secoue le pays, elle doit revoir sa mission. Car chaque jour qui passe les individus sont tués pour leur regard sans aucune intervention par des groupes hostiles aux accords de paix

  38. C’est vrai que le nouveau représentant est là pour trouver un terrain d’entente entre nous maliens mais je pense que nous devons savoir qu’après ce sont les vrais maliens qui doivent prendre à bras le corps ces accords. Car pour qu’on t’aide il faut manifester le désir d’aller à la paix.

  39. Les forces maliennes doivent coopérer davantage avec les forces onusiennes pour bénéficier de leur expertise et les renseignements afin de nous mettre à l’abri d’imminentes attaques. Il faut également multiplier les patrouilles et les opérations de ratissage dans ces zones reculées

  40. Le terrorisme a pris d’autres proportions qui nous interpellent tous. Donc nous devons conjuguer les efforts pour lutter efficacement contre ce fléau mondial

  41. Mais je vois que la MINUSMA est passive face aux agissements des terroristes de sorte que l’on se demande si elle n’est pas complice. Ainsi nous nous réjouissons de la décision du nouveau représentant de l’ONU sur le terrorisme

  42. Il faut des soutiens internationaux pour lutter contre les terroristes qui ont du nord mali une base arrière. Afin de mettre tous les pays voisins à l’abri, il faut engager une opération telle ” le serval et le Barkhane”. C’est une réelle menace pour nos pays aujourd’hui et les pays occidentaux doivent le faire car tout le monde est concerné et exposé

  43. Le terrorisme est en train de prendre en plus en plus d’ampleur et il est temps pour nos états africains de se donner la main afin d’engager une lutte de grande envergure contre ce fléau qui met à mal notre développement.

  44. Nous sommes contents de son arrivée mais je pense qu’il est conscient de la lourde tâche qui l’entend car jusque là la MINUSMA n’a fait que déplacer les problèmes au lieu de les résoudre.

  45. C’est propos nous rassure car le peuple malien avait perdu tout espoir sur l’intervention de la MINUSMA aux cotés de nos forces armées dans une lutte conjuguée contre la montée du terrorisme

  46. Nous demandons au représentant de l’ONU de joindre l’acte à la parole car nous voulons aller à la paix. Il faut une lutte d’ensemble contre ces terroristes. Ils se présentent comme un frein aux avancées des accords de paix

  47. En ce qui concerne la paix au Mali, nous sommes conscient que Le gouvernement n’a jamais manqué à ses engagements, nous sommes conscient que des ennemis de ce pays qui se disent en accord avec le Mali rendent toujours difficile la mise en œuvre de la paix au Mali.
    Mais nous devons nous dire que cette paix ne viendra que de nous-même, que c’est de nos comportement, de nos façons de voir les choses et de nos façons de nous aimer entre nous.
    Nous avons tous dit la paix et rien que la paix nous satisfait.
    Je pense que la MINUSMA doit être du côté de notre gouvernement pas de se mettre avec les rebelles.
    Vive la paix…

  48. Moi je pense que le la MINUSMA est là pour aidé le Mali envers une paix. On ne peut pas parler d’aide lorsqu’il y’a des tentatives de contre coups. A nous maliens de faire cette paix, et je pense que nous sommes sur la bonne voie. Les processus pour la paix et la réconciliation ne dépend toujours que de nous, il faut qu’on se dit que nous sommes prêt pour le MALI, sans aucune arrière-pensée.
    Comme le dit le président de la république lors de la signature de l’accord de paix du 20 juin à Bamako, “il n’y a pas de plus beau que le retour de la paix et de la réconciliation au Mali “.
    Donnons-nous la main pour faire la paix…

  49. Quand même beaucoup ont été fait pour un retour prompt de la paix au Mali. Le gouvernement ne s’est jamais laisser faire. Nous sommes conscients de la bonne volonté du gouvernement pour le retour de la paix au Mali. La paix est un comportement, nous devons jouer ce comportement pour l’intérêt de la nation sans chercher quelque chose d’autre comme récompense.
    La minusma a du travail pour bien aidé le MALI envers cette paix.

  50. Maliennes et maliens nous savons déjà ce qui est de cette paix au Mali, l’arbre ne doit pas cacher la forêt. Ce n’est pas compliquer de comprendre que tout le monde n’a pas intérêt à la paix, notamment les terroristes et les trafiquants de drogue qui feront tout pour que l’accord ne puisse pas être correctement appliqué et que les Maliens ne se réconcilient pas car cela signifierait la fin de leur quiétude et de leurs activités illicites et destructrices pour notre pays et le Sahel. L’accord ne sera jamais en danger si les Maliens se donnent la main pour faire halte à ces vendeurs de morts.

  51. Je n’est rien contre la minusma, mais je pence que cette minusma ne dois pas à l’erreur pour une fois de plus après les exactions à gao.
    le gouvernement malien est ce gouvernement sur lequel nous devons apporté nos confiances. La PAIX est de la volonté de toutes les parties, tout le monde ne veut que la paix au Mali. Nous continuons d’avoir de l’espoir pour le retour de la paix et de la réconciliation au Mali. Le comité de suivi de l’accord s’est réuni plusieurs fois et a pu adopter son règlement intérieur

  52. La minusma et tout les aides onusienne doivent se mettre avec le gouvernement légitime de ce pays. Sinon nous sommes conscient, Il faut le dire et le redire encore et encore s’il le faut, Aucun accord n’est parfait mais cet accord, je l’ai dit plusieurs fois, constitue une très bonne base pour faire la paix, traiter des questions de fond qui ont entraîné des difficultés au nord de notre pays, restructurer notre appareil sécuritaire et créer ainsi les fondements d’un Etat de nouveau en mesure de faire face à ses obligations.
    Si on l’applique dans la lettre mais surtout dans l’esprit, avec bonne foi, il y a de bonnes chances que le Mali retrouve de nouveau de bons espoirs vers demain.

  53. Toute la communauté international dois nous aider envers la paix au Mali.
    La paix est notre volonté à nous tous.
    Vive la paix et la réconciliation.
    Vive le gouvernement malien qui se soucis de la volonté de sa population qui est la paix et la réconciliation.

  54. Si ce que ce monsieur dit est réel, alors les maliens peuvent de nouveau faire confiance à la MINUSMA. Nous sommes contents de l’arrivée d’un nouveau chef à la tête de la Minusma.

  55. J’espère que le nouveau Chef de le Misnuma connait déjà certaine réalité de ce que cette dernière à poser comme acte contre l’Etat malien. Donc, il revient à lui de comprendre que cette mission doit agir selon les textes qui lui a été soumis si elle veut rester encore un peu de temps au Mali.

  56. J’espère que le nouveau Chef de le Misnuma connait déjà certaine réalité de ce que cette dernière à poser comme acte contre l’Etat malien. Donc, il revient à lui de comprendre que cette mission doit agir selon les textes qui lui a été soumis si elle veut rester encore un peu de temps au Mali.

  57. Le fait d’être content de recevoir un nouveau représentant de la Minusma ne signifie pas que nous avons oublié ce qu’ils ont fait. Je rappelle que cette mission doit agir conformément selon les textes qui lui ont été assigné à son arrivée pour la première fois au Mali. C’est bien qu’il se met combattre les terroristes en premier temps.

  58. Il faut savoir aussi que la sécurité d’une localité qui vaut trois fois la France ne peut pas être garantit en un clin d’œil, c’est un long processus et il faut du temps au président de la république et son gouvernement pour toucher toutes les zones !!!

  59. Avant toute chose, il faut que ce nouveau chef comprenne que les maliens sont très attachés à la dignité et à l’honneur. Dire la Minusma va continuer à jouer l’escroquerie dans cette histoire du septentrion malien. Il n’en est plus question.

  60. Avant toute chose, il faut que ce nouveau chef comprenne que les maliens sont très attachés à la dignité et à l’honneur. Dire la Minusma va continuer à jouer l’escroquerie dans cette histoire du septentrion malien. Il n’en est plus question.

  61. La sécurité des populations des régions du nord-MALI sera assurer, mais on ne peut pas sortir d’une crise qui a duré plus de 20ans et crier pour la stabilité le jour d’après, cela n’est pas possible, il faut de l’aide !!!

  62. La lutte contre le terrorisme est l’un des nsouci tangible du peuple malien. La Minusma et la force Barkhane doit tous passé par le gouvernement malien avant de poser un acte concernant notre pays. Voilà une des raisons que je tenais à préciser à ce monsieur avant qu’il commence ses fonctions.

  63. Le Mali a besoin des intervenants pas des comploteurs. La Minusma doit agir conformément au texte de sa mission. C’est-à-dire tenir la stabilisation au nord Mali et non défendre les groupes armés. Le gouvernement malien a accepté de les recevoir uniquement pour maintenir la stabilisation sur le territoire malien.

  64. Bien venu au nouveau représentant de la Minusma M. Mahamat Saleh Annadif au Mali. Par contre, en tant que citoyen lambda, je lui rappelle que Seul l’Etat malien a le droit de prendre une décision concernant la gestion de cette crise du septentrion.

  65. La lutte contre le terrorisme est une lutte de tous les jours, les maliens sont prêt à aller jusqu’au bout enfin d’en finir avec ces individus de mauvaises fois. Je suis d’accord avec ce nouveau chef de la Minusma.

  66. Le Mali est un pays qui est entouré par ses ennemis au lieu des amis comme des terroristes et bien d’autres. Tous ces pays qui se disent amis avec notre chère patrie ne cherchent qu’à combler leurs souhaits. C’est-à-dire à mettre la main sur les ressources minières qui engloutissent le septentrion malien.

  67. Si je me rappelle bien, les autorités maliennes cherchent déjà un moyen à faire quitter la Minusma sur le territoire malien. Alors là, ce nouveau représentant de la Minusma doit savoir où mettre ces pieds, sinon les choses risquent d’arriver vite. Malgré la lutte contre le terrorisme est l’un de nous souci primordiaux, la Minusma doit faire attention.

  68. L’effort déployé par le président de la république et son gouvernement n’est pas négligeable dans cette situation, il faut reconnaitre qu’ils se donnent à fond pour améliorer les conditions de vie et la sécurité des populations dans ces différentes localités, et que le terrain est un peu vaste pour les autorités maliennes seulement, il nous faut un appui et la MINUSMA est là !!!

  69. La paix et la réconciliation est un long processus qui nécessite plusieurs mois voire plusieurs années pour qu’elles soient dans les rangs de la stabilité !!! Et il faut reconnaitre que le cas de notre pays est plus compliqué qu’on ne le pense, alors nous avons besoin de cette MINUSMA pour nous sortir de cette situation !!!

  70. La MINUSMA n’est pas un problème, et elle ne risque pas de le devenir, en tout cas pas au MALI. Elle ne peut que nous aider dans cette recherche de paix et de stabilité qui sont chères à tous les maliens !! ❗ ❗ ❗

  71. Le nouveau chef de la Minusma a tenu des propos approuvable, en réalité s’il applique ces dires. Le Mali sera de nouveau prêt à ouvert les bras pour accueillir chaleureusement la Minusma.

  72. Nous voulons juste que la paix et la sécurité reviennent dans notre pays, quelque soit le prix à payer, alors, si cela doit obligatoirement inclure la MINUSMA, cela ne doit pas poser de problème, enfin ce que je crois !!

  73. Ce qui nous importe maintenant, c’est que la paix et la stabilité reviennent dans notre pays le plus rapidement possible. Alors, avec un peu de chance, l’aide de la MINUSMA nous sera utile sur ce point !!

  74. S’il faut obligatoirement renouveler le mandat de la MINUSMA pour nous sortir de cette crise une bonne fois pour toutes, on le fera sans aucune hésitation car il y va de notre bien à tous !!!

  75. J'invite le nouveau patron de la MINUSMA a d'avantage s’intéresser dans la lutte contre le terrorisme dans le nord Mali. Le terrorisme est ce fléau qui menace la paix et la stabilité dans le septentrion malien. Ce nouvel objectif de la MINUSMA est salutaire pour la crise malienne.

  76. J’invite le nouveau patron de la MINUSMA a d’avantage s’intéresser dans la lutte contre le terrorisme dans le nord Mali. Le terrorisme est ce fléau qui menace la paix et la stabilité dans le septentrion malien. Ce nouvel objectif de la MINUSMA est salutaire pour la crise malienne.

  77. La MINUSMA fait quoi au Mali ? Quelle est le vrai rôle de la MINUSMA ? La MINUSMA œuvre pour qui sur le sol malien ? Quelle est le vrai objectif de la MINUSMA sur le sol malien ? Ces questions toute la population malienne se la pose et reste toujours sans réponse, parce que les faites poussent à la confusion. Que la MINUSMA quitte le sol malien.

  78. La MUNISMA et l’Etat doivent se donner la main pour que l’insécurité puisse être bannie du territoire malien. Le rôle de la MINUSMA n’est pas de jouer aux visiteurs. Non, je suis désolé de le dire, parce qu’au Mali, la MUNISMA joue aux téléspectateurs de mauvaise foi, ils ne sont pas là pour cela ou qu’elle parte.

  79. Je pense que c’est le faite d’avoir un mandat anti-terroriste qui reste le plus important. Le Mali est devenu un pays ou le terrorisme maltraite la sécurité, la paix et la stabilité au sein du pays, on peut parler de paix sans combattre le terrorisme au Mali.

  80. J’invite Mahamat patron de la Minusma de rempli d’une manière salutaire leur part de travail sur le sol malien, il doit fait preuve de bonne foi et la MUNISMA doit prêt à intervenir quand il le faut et comme il se doit pour et faveur du Mali et non agir contre le Mali.

  81. Je pense que la MINUSMA se doit d’aider le Mali a combattre le terrorisme sur le sol malien, sinon sans cela la MINUSMA n’a rien à faire ici au Mali. Ce n’est qu’en combattant le terrorisme que la paix et la sécurité pourront revenir dans le nord Mali.

  82. Les autorités maliennes seules ne peuvent pas combattre le terrorisme. La MINUSMA doit épauler le Mali dans sa lutte contre ce fléau, terrorisme est en train de porter plus qu’atteinte à la stabilité de ce pays.

  83. Si la MINUSMA agi avec une bonne foi dans la crise du septentrion malien, la stabilité fera son retour dans le nord Mali. MINUSMA doit travailler en collaboration avec le gouvernement malien pour le retour de paix et de la sécurité dans le nord Mali.

  84. Pour la paix et la stabilité toute la population malienne soutien la MUNISMA. Le Mali a besoin de l’aide de la MINUSMA dans sa quête de la stabilité sur le territoire malien.

  85. La lutte contre le terrorisme au MALI commence à porter fruit. Le Mali seul ne pas lutter contre le terrorisme. La MINUSMA doit aider le Mali, pour mieux affronté le problème.

  86. Tout le monde savait que les bandits armés du Nord n’étaient pas séparables des terroristes sauf les Nations Unies, cela est fort bien dommage. Maintenant que cela est établit, je pense que cette Nations Unies n’inventerait pas d’autres choses pour se coucher tranquillement dans les hôtels luxueux des villes grandes villes du Mali du centre et du Nord du Pays. Qu’Allah le tout puissant aide et protège le Mali.

  87. Nous ne voulons plus de la MINUSMA dans ce pays. Nous crions sur tous les toits le retrait progressif et sans délai de la force onusienne de notre pays. depuis plus de 2 ans elle présente dans ce pays et elle pu rien pour assurer la sécurité de la population civile qui fait partie de son mandat. 😥 😥 🙄

  88. Personnellement, je ne compte pas sur la mission onusienne au Mali pour sauver ce pays ou aider les forces armées maliennes à stabiliser notre territoire. Cette mission a déjà failli dans la crise malienne.

  89. Je pense que la MINUSMA a besoin plus que d’un mandat pour combattre les terroristes. Cette mission est faible plus que l’expression faible. La seule que je sollicite, actuellement, est le retrait de cette force de mon pays.

  90. LA seule solution de lutter contre contre le terrorisme au Mali et accélérer la mise en œuvre de l’accord est de modifié soit adopter un autre mandat pour la MINUSMA. C’est de cela que la résolution de notre crise réside.

  91. Tout le peuple malien voulait du retrait de la MINUSMA à cause de sa passivité. Cette passivité trouve son origine dans le mandat de cette force. Donc il faut que le conseil de sécurité fasse quelque chose pour cela. Mahamat Saleh Annadif ne sait pas réellement quel genre de mandat il a sinon il n’allait pas dire qu’il n’a besoin d’un autre mandat.

  92. Le Mali n’avait jamais connue une rébellion aussi incontrôlable que celle-ci. On n’avait jamais connu de tels groupes terroristes au nord. Le plus difficile est le fait que ce sont certains fils du pays aux qui tout a été donné qui se rebellent contre le pays. Cette situation interpelle tous les maliens à faire ce qu’ils peuvent. La mission onusienne est celle qui peut faire en sorte que les forces de sécurité maliennes puissent chasser les terroristes pour de bon.

  93. Le nord du Mali est en train de se transformer en une zone des terroristes comme l’Etat islamique. Les pays voisins doivent se mettre aux côtés de nos autorités pour trouver ensemble une solution à cette situation. Sinon le nord du Mali risque de se transformer en une sorte d’Etat islamique où tous les terroristes recherché vont se réfugier. Ce qui est l’œuvre et la volonté de tous les terroristes. Mais avec Mahamat Saleh Annadift, conscient de la lourde tâche qui l’attend, cela ne sera pas possible.

  94. Je ne veux pas entendre de la bouche d'aucun mandataire de l'ONU qu'il peut lutter contre les terroristes dans notre pays. Car ces gens ont beau avoir de bonnes initiatives, ils n’arriveront pas à les mettre en place. C'est qu'ils sont des dirigeants dirigés. Ce sont les cinq pays détenteurs du droit de véto au sein du Conseil de Sécurité qui décident du sort de ce monde.

  95. La situation sécuritaire du Mali se dégrade chaque jour que Dieu fait. Les maliens sont invités à la vigilance et à garder le sang-froid. Ce n’est pas du tout une chose facile d’avoir à faire à ces compatriotes transformés en djihadistes et prêts à sacrifier leur vie pour mettre à feu la vie au septentrion. Une pareille situation met en garde toute la communauté internationale à s’unir pour une seule cause. Je remercie le nouveau représentant du secrétaire général des Nations Unies au Mali pour cette déclaration.

  96. Le Mali ainsi que le monde entier se trouvent aujourd’hui dans une situation délicate du terrorisme. Des nouveaux groupes naissent chaque jour et la mission onusienne qui a désormais un nouveau patron au Mali estime qu’il n’a pas besoin d’un mandat anti-terroriste pour lutter contre le terrorisme.

  97. Nouveau mandat….. nouvel agenda….. pourquoi devrons-nous continuer à tout attendre des autres ? Après avoir laissé la moitié de notre à quelques dizaines de criminels sans même tirer un seul coup de feu vers eux, nous devons chercher les moyens de nous joindre aux troupes étrangères pour sauver notre pays. Au lieu de cela……

Comments are closed.