4ème session ordinaire du Conseil d’Administration de l’Eni-ABT : Système LMD un défi a relevé

0

Il convient de dire que cette 4ème session ordinaire du Conseil d’Administration de l’École nationale d’ingénieurs Abderhamane Baba Touré (Eni-ABT) portait sur l’examen et l’adoption du procès verbal de la session précédente, tenue le 14 mars 2014 ; l’état d’exécution des recommandations de la 3ème session du Conseil d’Administration ; l’état d’exécution du programme d’activités 2014 ; l’examen et approbation du compte de gestion 2014 ; l’examen et l’adoption des projets de programme d’activités et du budget 2015 et l’examen et l’adoption du manuel de procédures et du rapport du Conseil de perfectionnement. Dans ses interventions le représentant du Ministre, Dr Golla Ba, dira que l’année académique 2014-2015 a débuté à l’Eni-ABT le 10 novembre 2014 conformément à la planification préétablie par le Conseil Pédagogique et scientifique. Donnera l’assurance que depuis cette rentrée les activités pédagogiques se déroulent dans la norme, ce qui signifie que l’Eni-ABT devrait terminer ses programmes de l’année en cours en fin juillet dans les conditions normales. Du reste, présentement les ressources humaines dont l’École dispose pour faire face à sa mutation se compose de personnel enseignant, de personnel technique et administratif et de personnel contractuel. Le personnel enseignant permanent, au nombre de 80 dont 45% sont des assistants avec ou sans doctorat, ne compte que trois (03) femmes. Quant aux ressources matérielles, qui ont permis et permettent encore aux enseignants d’aborder les concepts pratiques de leurs enseignements, elles méritent plus d’attention à court terme.

Il est nécessaire cependant de dire que l’Eni-ABT a basculé dans le système L-M-D (Licence-Master-Doctorat), qui, bien entendu, exige une synergie d’actions des enseignants, des étudiants et des partenaires de l’école pour relever le défi avec assurance et maitrise. « Nul doute que l’Eni-ABT saura faire face à ce challenge. Il faut rappeler qu’elle porte le nom d’un homme (Abderhamane Baba Touré) qui a rendu d’éminents services à l’École malienne et à la nation, et de ce fait, elle doit continuer à être le modèle, la référence en matière de rigueur, de compétences pédagogiques et scientifiques », recommande Dr Gallo Ba.

A préciser que l’Eni-ABT depuis sa création a comme mission de former des étudiants maliens et étrangers en énergie, l’eau et l’environnement, en génie civil, en géomantique, en géologie et en mines et industrie. Aujourd’hui, elle compte une dizaine de nationalités à travers deux cycles (Ingénieur et technicien supérieur) pour diverses branches du génie civil, de la géodésie, de l’industrie et des mines.

Seydou Karamoko KONÉ

 

======

 

Mutation illégale à l’USJPB

Le Recteur Diarra est sur la sellette

A l’Université des Sciences Juridiques et politiques de Bamako, le torchon brûle entre le Recteur Abdoulaye Diarra et le syndicat enseignant.

Ont pris part également à cette conférence de presse, les agents administratifs et techniques, les syndicalistes sous la houlette Alassane Traoré secrétaire général du Snec de l’Usjpb. Il faut retenir que cet échange avec la presse est l’issue de la non satisfaction des doléances ayant conduit à une grève de 48 heures du 3 au 5 février passé. Selon le conférencier, Maouloud Ben Katra, Secrétaire général du Snec et non moins Secrétaire général adjoint de l’Untm, le Recteur Abdoulaye Diarra, gère illégalement cette université, précisément la mutation abusive contre certains agents par des questions d’affiliation syndicale soit par une affaire privée, ce qui est formellement interdit dans un service public. C’est pourquoi il demande tout simplement au Recteur d’annuler purement et bonnement les décisions « N°2014/0426/USJPB-R/SG du 03 nov. 2014 et N°2015-013/USJPB-R/SG du 14 jan. 2015 de mutation du Recteur ». Et de mettre les intéressés dans leur droit absolu, car pour lui le Recteur a foulé aux pieds des lois. De même, il a mis l’accent sur la violation des textes par le Recteur Diarra qui couvrent le droit des travailleurs notamment, la Constitution du 25 Février 1992 et la Constitution de l’Oit « Organisation internationale des travailleurs ».

Il est cependant à dire que les agents administratifs et techniques seront en grève illimitée si rien n’est fait par le Recteur après une autre grève de 72 heures. Et ces points de revendications portent sur l’annulation pure et simple des mutations des responsables syndicaux ; le paiement des arriérés d’avancements des contractuels de la Fdpu de l’année 2012 (17 mois) ; l’indemnité d’inscription des nouveaux bacheliers de la Fdpu et pour l’assistante du chef de la scolarité de la Fdpri (13 mois) ; un bureau idoine pour les agents qui établissent les attestations, ils sont logés dans un garage de groupe électrogène où deux serpents ont été tués.

Seydou Karamoko KONÉ

Commentaires via Facebook :

PARTAGER