Blocage du fonds de gestion des cantines scolaires : Le CGS de Sirakoro-Dounfing interpelle la Maire de la CIII

0

Le Comité de gestion scolaire (CGS) de l’école fondamentale de Sirakoro-Dounfing a tenu une assemblée générale, le dimanche 20 novembre 2022 dans la cour de l’établissement. L’objectif de la rencontre était d’échanger avec la population sur les diverses difficultés du groupe scolaire de Dounfing afin d’élaborer un document de projet d’école.

Parents d’élèves et élèves, enseignants, autorités compétentes de l’éducation, syndicats, autorités communales et coutumières, ONG et associations, tous ont répondu massivement à l’appel. Engagé à jamais pour l’épanouissement de l’éducation dans le quartier, le comité de gestion scolaire de l’école fondamentale de Sirakoro-Dounfing a initié cette rencontre pour échanger avec l’assistance en vue d’élaborer un document de projet d’école. Ce document sera reparti, à la fin des travaux de la commission d’élaboration, en trois parties notamment les difficultés de l’école, les perspectives et les recommandations pour une résolution des problèmes.

Par rapport aux difficultés qui enrhument le bon fonctionnement du système éducatif dans le groupe scolaire de Dounfing, on peut retenir entre autres, le non-paiement de la coopérative scolaire, le port de la tenue scolaire, la délinquance juvénile dans le milieu scolaire, l’effectif pléthorique dans les classes, le problème de documentation, la non-tenue du comité d’apprentissage par les enseignants.

Au cours de la rencontre, deux points majeurs ont fait l’objet de recommandations auprès des autorités compétentes en vue de trouver une solution pérenne dans un bref délai. Il s’agit de l’inaccessibilité des fonds de gestion de la cantine scolaire et ADARS. Selon les membres du comité de gestion scolaire, ces deux fonds semblent être bloqués au niveau de la mairie de la commune III du District de Bamako depuis un bon moment. « On a démarché plusieurs fois madame le maire de la commune III pour débloquer ces fonds, surtout le fonds de gestion de la cantine scolaire, mais sans résultat. Les informations que nous avons, révèlent que ce fonds a été livré par les autorités compétentes. Mais, on ne sait pas pourquoi elle le garde ?  Est-ce que c’est un refus, un règlement de comptes ou de la corruption ? Or, ce fonds reste un droit pour les enfants en situation difficile.  A cet effet, nous interpelons les plus hautes autorités de la Transition pour résoudre cette situation qui n’a que trop duré », ont-ils regretté.

Boubacar Idriss Diarra

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here