Grève des enseignants: le Gouvernement décide de «retenir les salaires» des grévistes

24

Le bras de fer entre le Gouvernement et les enseignants a repris encore cette année. Comme l’année dernière, le gouvernement a décidé de suspendre, cette année, le salaire des enseignants en grève aussi longtemps que ces derniers seront hors des classes.

-Maliweb.net– L’application stricte de l’Article 17 de la Loi sur le droit de grève au Mali. C’est ce qu’a demandé, dans une correspondance en date de ce mercredi 18 décembre, le ministre de l’Education nationale aux directeurs des Académies d’enseignement. L’article, rappelle la correspondance, stipule que «Par suite d’une cessation concertée du travail, l’absence du service fait donne lieu à une retenue du traitement ou de salaire et de ses compléments autres les suppléments pour les charges de famille. Les retenues sont opérées en fonction des durées d’absence constatées».

Cette mesure du Gouvernement est une réaction à la suspension des cours dans les écoles. En effet, depuis ce lundi 16 décembre, les syndicats signataires du 15 Octobre 2016, sont en grève pour cinq jours comme le dit leur préavis de grève déposé, fin novembre, sur la table du gouvernement. Dans ce document les enseignants prévoyaient un arrêt de travail de 120 heures  du lundi 16 au vendredi 20 décembre 2019. Un arrêt de travail renouvelable à partir du lundi 06 janvier 2020, si leurs revendications ne sont pas satisfaites.

Les établissements privés aussi

L’année dernière, l’année scolaire avait été sauvée, in extrémis, après 5 mois de grève, les salaires suspendus avaient été alors versés et le Gouvernement s’était engagé à octroyer des primes de logements et de documentation aux enseignants. Depuis rien, selon un communiqué des syndicats. A la suite de la correspondance du Gouvernement, les syndicats signataires du 15 Octobre 2016 informent leurs collègues du privé que des mesures sont prises pour la suspension des cours dans leurs établissements.

Mamadou TOGOLA/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

24 COMMENTAIRES

  1. Attention! quand on lance un mouvement de grève, il faut faire en sorte que la maison ne s’écroule pas car c’est tout le pays qui en perd définitivement sans aucune récupération des morceaux dispersés. Vous enseignants avez totalement raison car avec des salaires plats, personne ne peut se donner à fond pour faire son travail quand bien même que l’enseignement soit un sacerdoce même si le salaire est mieux. Après la génération post-indépendance où les premiers cadres de ce pays étaient des enseignants à l’époque bien respectés dans les zones de leurs affectations, il a suffit que le CMLN (Comité Militaire de Libération Nationale) arrive en novembre 1968 pour voir l’enseignant être rétrogradé en terme de traitement salarial et de traitement social, à cette époque ils étaient appelés “petit enseignants”(en bamanankan “ecol caramogon dialani) quelle aberration? Quelle ignominie? Quelle honte pour notre nation? Il faut que les régimes à venir se mettent au diapason des autres pays en honorant et en rehaussant les conditions des enseignants au Mali pour le bonheur de la postérité.

    • solidarité avec le corp enseignant, il y a de l’argent, il faut prendre dans les caisses de l état, les millard sont dilapidés a des gens qui ont pris armes contre le pays et qui viennent parader devant nous , et on nous dit ho! il n y a pas d argent pour l éducation, (IBK a toujours dit que ces enfants ont étudiés a l’étranger donc si l école public s écroule il s en fou, ces pour l avenir des enfants de pauvres que ces prof ce battent.) des milliards ont été investi dans une ville que l’État a été chassé par les amis d ibk , il y a deux poids, deux mesure d’un coté les enseignants ne sont pas dans de bonnes conditions de l autre CV coté on distribue des mallettes d’argent au nom de quoi???? et dans une ville ou barkhanne et ses amies garde que des chameaux.

  2. En tant qu’educateur, ma solidarite’ est pour le corps enseignant!
    LES ENSEIGNANTS MALIENS DOIVENT ETRE MIS DANS DE TRES BONNES CONDITIONS!

    • A part les juges aucun fonctionnaire malien n’est dans de très bonnes conditions…………….. Si un individu sait que le salaire d’enseignant ne peut lui suffire, qu’il fasse autre chose au lieu de s’engager dans le corps.

    • il faut vendre l avion présidentiel pour aider les enseignants c est une urgence, diminuer le salaire des ministres et directeurs, prendre dans la caisse noire de la présidence, dimunier le train de vie de l état. surveiller l’argent public toutes les recettes confondus pour aider les enseignants. les ajustements structurels ont détruit l éducation en Afrique francophone car un peuple éduqué est une bombe.

  3. Malheureusement c’est ainsi. Sinon le salaire est la contrepartie du travail fait. Donc pas de travail pas de salaire. Quelqu’un qui est honnête avec soi-même ne doit pas accepter d’être pays en restant volontairement à la maison.

    • le droit de grève est inscrit dans la constitution IBK en a profiter pour sa carrière il ne peut pas empêcher la génération actuelle ce droit voyons???

  4. Il faut les radierr tous que le gouvernement requisitionne tous les retraités et les bonnes volontés pour assurer les cours qui seront j en suis sûr de meilleure qualité. Vraiment que le pm communique en Barbara et expliquer au peuple le comportement irresponsable de ce syndicat, et après les foutre a la porte

    • le gouvernement est complice de la destruction de l’école sinon pourquoi orienter tous les élevés dans le public ? les écoles étaient une alternatives a la désintégrations des écoles publiques ! le gouvernement refuse de payer l’argent aux prives et aux enseignants ? uo vont ces milliards dédies a l’enseignement

    • le droit de grève est inscrit dans la constitution IBK en a profiter pour sa carrière il ne peut pas empêcher la génération actuelle ce droit voyons???

      même si IBK est un démocrate totalitaire et fréquente des dictateurs du monde entier, il ne peu pas toucher a ce droit

      je ne suis enseignant , pas d enfant scolarisé, mais je soutiens ce mouvement

  5. Le gouvernement doit profiter des congés de Noël qui débutera ce Lundi 23 Décembre 2019 et prendra fin le Lundi 06 Janvier 2020 pour tirer tout çà au clair avec les parents d’élève et les enseignants. Il faut s’en prendre à temps pour ne pas revivre la scène de l’année dernière. Nos enfants seront victimes de cette grève des enseignants si on ne prend pas garde. C’est le moment propice pour débattre de l’école Malienne lors du Dialogue National Inclusif en cours.

    • L’Etat a l’obligation d’honorer ses engagements vis à vis de ses partenaires . Les enseignants réclament des droits . Un protocole d’accord est intervenu entre les enseignants et le gouvernement qui n’a pas été respecté . Pourtant il y a eu un comité de bon office qui reste muet devant l’injustice dont les enseignants sont victimes. Comment comprendre que les points d’accord n’ont même pas eu un début d’execution ? L’education est l’avenir du Mali de demain.

      • C malhonnête, les primes de documentation ont bien été payées, entre autres

    • IBK et son staff ont les moyens d aller se justifier devant MACRON qui le malmene et le ridiculise devant la scène nationale et internationale, le peuple malien préfère que ces frais de mission soit orienter a l éducation des enfants maliens.

    • les maliens doivent savoir que des milliard sont injecté dans la region de kidal, ou il y aura un nouveau aeroport en cours construction pour le confort de quelques habitants et leurs bétails, certaines ONG, certains diplomates ONUSIENS qui sont au mali que pour diviser le pays, des milliard sont donnés a des gens qui on pris des armes contre la nation et par hasard pas d argent pour l éducation nationales. on voit bien que la ou le maitre MACRON demande IBK dépense , la ou les maliens demande IBK répond par des menaces et intimidations.

      Macron a convoqué IBK a PAU pour aller se justifier, (qui viennent clarifier leurs position devant moi ces 🤡🤡🤡🤡🤡 du G5 sahel dont IBK fait parti) Il a répondu présent a la convocation du maitre MACRON, ces frais aller retour kérosène frais d’hôtel, et autres frais c est des milliards ce voyage n’apporte rien au peuple malien donc cet argent peut être orienter a soutenir les enseignants de façon urgente.

      le droit de grève est inscrit dans la constitution IBK en a profiter pour sa carrière il ne peut pas empêcher la génération actuelle ce droit voyons???

      même si IBK est un démocrate totalitaire et fréquente des dictateurs du monde entier, il ne peut pas toucher a ce droit

      je ne suis pas enseignant , pas d’enfant scolarisé, mais je soutiens ce mouvement.

      • Bonsoir

        Les GR€V€$ (avec les vacances) ils y sont COUTUMI€R dans l’H€XAGON€

Comments are closed.