Menace sur l’année scolaire 2022-2023

3

Après cette attaque du Centre d’Animation Pédagogique (CAP) de la Commune de Kléla, avril dernier, les travailleurs ont déserté les lieux, entraînant ainsi la fermeture de plusieurs écoles de ladite Commune. Les candidats au Diplôme d’Études Fondamentales (DEF) de ces différentes écoles ont été transférés à Sikasso pour le reste de l’année scolaire, renvoyant ainsi les autres élèves en vacance obligatoire.

Aussi, depuis quelques semaines, les habitants signalent des mouvements des hommes armés notamment entre la Commune de Koro Barrage, celle de Kléla, et autres localités. L’année scolaire 2022-2023 s’annonce mal dans un tel contexte d’insécurité. Selon nos sources, après le déménagement du CAP de Kléla à Sikasso, les enseignants aussi ont peur de rejoindre leur poste. Ils auraient décidé de ne pas ouvrir les classes, tant que le CAP est à Sikasso. Est-ce pour dire que  ces écoles  resteront fermées cette année comme ce fut le cas à Zantiguila (2020-2021) et à Nongon Chouala (2021-2022) ? À titre de rappel  plus de mille (1 000) écoles sont fermées aujourd’hui dans notre pays pour raison d’insécurité.

La menace  plane sur les populations  et  persiste. Le lundi 19 septembre 2022, des éléments armés ont arrêté un motocycliste qui revenait d’un voyage et ils lui ont demandé sa profession.  Il répond qu’il était paysan. Pour se rassurer, ces bandits armés pris son téléphone et fouillé son répertoire, avant de lui le remettre et  l’ont ont obligé  à enlever l’autocollant de sa moto qui était la photo du Colonel Assimi Goïta. Heureusement, il y a eu plus de peur que de mal. À quelques encablures des récoltes que faire ? Alors faut-il attendre la mort avant d’appeler le médecin ?

Y.C

Commentaires via Facebook :

3 COMMENTAIRES

  1. C’est dommage malgré” les communiqués victorieux et les éloges aux FAMA, de telle situations ne doivent plus demeurer surtout au sud, ensuite voici de tels problèmes qui doivent interpeller tous les maliens, la sécurité d’abord , il faut sauver le pays , il faut faire un sacrifice , travailler arrêter de parler et d’insulter , nous sommes à la source de nos vrais problèmes, vol, gabegie, népotisme, clientélisme etc…

  2. Comme pour se libérer de la France, le Mali d’Assimi a compris qu’il faut des décisions draconiennes en faisant un virage à 360°, le cas des enseignants maliens doit avoir la même ordonnance, il faut absolument des décisions fortes pour finir avec ces syndicats irresponsables et inconscients sur cet fameux article 39 imposé au gouvernement Boubou Cissé sous le régime d’IBK. Il faut arriver à diviser ce groupe qui est entrain de détruire l’école malienne depuis plus de dix ans au vu et au su de tous les maliens, quelle ignominie? Quelle indignité? Quelle irresponsabilité? Nous sommes sur quel planète?

  3. It is imperative that we educate. Without overwhelming majority of Malians plus other Negroid Africans having at least world class modern high school graduate degree of education our future is bleak. Education is major condition in upgrading of living conditions plus living conditions are heavily reliant on security. Therefore we must duly address security issue while we implement in steps plus stages safe plus productive education agenda.
    Bottom line is we must continue effective military buildup that soon deliver highly trained soldiers who are duly equipped plus armed to degree they overwhelm terrorists as they neutralize them thereof delivering security needed for safe living conditions plus educating of our children plus adults. Unto we are able to fulfill that condition we must require our citizens to do what is safe with knowledge that set degree of world class modern education must plus will be fulfilled at safe plus timely period.
    Cleverly denying Negroid Africans education have been key plus dynamic factor in NATO plus others foreigners creating chaos that help facilitate their plunder of Negroid Africa for what they could easily had obtained through equitable business dealing. That lack of education lead many Negroid African leaders to secretly take cowardly plus lazy compromising position in dealing with foreigners. Nonpolitical progressive Negroid Africans Self Reliance Movement will not allow conditions prohibiting mass education in Mali to continue. It require Malian government as fitting for solving issue to confront condition.
    Henry Author Price Jr aka Kankan

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here