Ministère de l’éducation : Des recrutements à base ethnique ou confessionnelle

7

Entre recrutements ethniques et confessionnels, le ministre Kénékouo dit Barthélémy Togo a fini de faire du département de l’Education nationale son patrimoine.

 Après plusieurs années passées au ministère de l’Education nationale en tant que haut cadre, Kénékouo dit Barthélémy Togo a hérité du poste de chef de ce département. Sa nomination avait de quoi faire peur à ceux qui ont connu ce spécialiste des projets jugés fictifs. Au département de l’Education nationale, Barth comme l’appellent les intimes a la réputation de transformer une simple idée en projet, mais à chaque c’est la finalité et les résultats qui sont mitigés.

C’est par exemple le cas du projet des cantines scolaires dont le bilan est toujours attendu par les partenaires. Ça c’était hier ! Bombardé ministre sous les coups de boutoir d’un lobby, Barth a aussitôt renoué avec ses anciennes amours : les recrutements de complaisance et la gestion des projets.

Mais à la différence de son passage au ministère comme secrétaire général, cette fois-ci, il opère à travers un mode des recrutements sur des bases ethniques et confessionnelles. Selon nos sources, pour être dans les bonnes grâces du ministre, il faut être de sa communauté ou de sa religion.

 

Ségrégation

Loin de nous l’idée de jeter l’anathème sur qui que ce soit mais au sein du département, l’affaire agace. Il nous est revenu que depuis son arrivée, ce sont plusieurs vagues de recrutements qui se sont déroulés. Ici, le constat, explique notre source, est que la part belle est réservée aux membres de son ethnie. Est-ce par favoritisme ou hasard de circonstance ? Au ministère et dans le monde syndical, l’on n’est convaincu que c’est fait à dessein. Pis, il y a une autre affaire qui fâche et risque de jouer contre le ministre Togo.

Depuis un moment circule une information au sujet des projets qui seraient montés uniquement au profit de l’enseignement catholique. C’est pourquoi, une pétition est en gestation pour désavouer les méthodes du ministre Kénékouo dit Barthélémy Togo.

Dans nos prochaines éditions, nous y reviendrons sur une liste des derniers recrutements et nominations ainsi que les projets en cours au sein du département pour mieux édifier l’opinion sur des pratiques discriminatoires qui n’honorent un cadre de la République du Mali démocratique, laïque et sociale.

Djibril Traoré

PARTAGER

7 COMMENTAIRES

  1. S’il vous plait ne part pas jusqu’à s’attaquer aux religions et aux ethnies, une fois de plus je vous en pris le problème n’est là. Je suis musulman mais rien que la vérité, l’école catholique à été et demeure toujours la meilleur école au Mali par ce que j’ai fais un moment là ba.( N’ayez pas peur du sexe pour aller caresser le nombril ). C’est le président en question qui ne connait absolument rien et depuis que le monde est crée aucun pays sur terre na jamais reçu un dirigeant nul comme le notre. Au lieu de se critiquer par ci par là il faut commencer a penser au sort du Mali dans 10 ans. Par ce que je vois la fin de cet pays sous peut. Vous êtes avertis.

  2. Je suis vraiment désolé quand je vois et entends parler de gents qui savent ce qu'ils ont fait dans ce pays et ce qui se faisaient et qui non rien dit, osent aujourd'hui parler, je ne sais pas à quel sain me vouer. Le pays a été ethnocisé, regionalisé et courtisé au vu et au su de vous tous qu'avez vous dit, rien. Comment des gents tentent se dire instruits et connaissant bien les modes de recrutement dans la fonction publique puissent parler ainsi. Sans donné raison à Barthélemy je t'informe seulement qu'après résultat de tous les concours de la fonction publique, je vois que les dogons sont plus nombreux à être admis donc ils sont meilleurs et travailleurs. D'autres sont plus nombreux dans la fonction publique par leur ethnie plus que tous le monde au Mali mais qui sont rentrés par la petite porte, des ageants d'appui et de saisie devenue cadre dans ce pays alors qu'ils ne doivent même pas dépasser la catégorie D qui n'existe pas dans la fonction publique. Sachons raison gardée et arrêtons de s'attaquer gratuitement aux gents, à bon entendeur salut!!!

  3. Je suis vraiment désolé quand je vois et entends parler de gents qui savent ce qu'ils ont fait dans ce pays et ce qui se faisaient et qui non rien dit, osent aujourd'hui parler, je ne sais pas à quel sain me vouer. Le pays a été ethnocisé, regionalisé et courtisé au vu et au su de vous tous qu'avez vous dit, rien. Comment des gents tentent se dire instruits et connaissant bien les modes de recrutement dans la fonction publique puissent parler ainsi. Sans donné raison à Barthélemy je t'informe seulement qu'après résultat de tous les concours de la fonction publique, je vois que les dogons sont plus nombreux à être admis donc ils sont meilleurs et travailleurs. D'autres sont plus nombreux dans la fonction publique par leur ethnie plus que tous le monde au Mali mais qui sont rentrés par la petite porte, des ageants d'appui et de saisie devenue cadre dans ce pays alors qu'ils ne doivent même pas dépasser la catégorie D qui n'existe pas dans la fonction publique. Sachons raison gardée et arrêtons de s'attaquer gratuitement aux gents, à bon entendeur salut!!!

  4. DU N,IMPORTE QUOI. ILS VEULENT QUE CE SOIT TOUJOURS LES MEMES QUI GOUVERNENT ET LES MEMES QUI PROFITENT.

  5. S’il ya quelqu’un à larguer du gouvernement ça doit être ce monsieur qui a montré ses limites.Gestion chaotique d’un département qui a tant souffert d’atermoiements des détracteurs que sont les actuels responsables .Beaucoup d’agents en poste ( niveau central, CAP , AE ) doivent faire leurs valises , mais hélas, bénéficiant de la protection de leurs complices ils continuent leur lune de miel.A regarder le fonctionnement des différentes Direction Nationales des changements en profondeur doivent s’opérer dès Janvier, il en est de même pour les DAE et DCAP inutiles et mal appréciés dans leur façon de faire.Pourquoi faire revenir des anciens DCAP ou faire changer de poste à un DAE dont l’impact n’est pas positif sur le terrain alors que des cadres compétents,capables de réfléchir correctement pour apporter du tonus existent dans d’autres sphères ( AE et CAP) 🙄 😆 😥 8)

  6. BONJOUR.CELA N’EST PAS NOUVEAU A L’EDUCATION.
    IL FAUT QUE LE P.M CESSE DE NOMMER DES HOMMES COMME BARTH QUI N’ AIMENT QUE DE L’ARGENT.LA PREUVE:LUI AUSSI NOMME LE FAMEUX ALPHA QUI A PILLE LA DNEB QUANT IL GERAIT TOUS LES EXAMENS DU MALI.MAIS MONSIEUR LE P.M,DE GRACE,EPARGNE LE MALI DE CES CHOSES LA. MONSIEUR LE VERIFICATIEUR, AVEZ VOUS PEUR DE CES HOMMES QUE TOUT LE MALI SAIT CE QU’ILS ONT FAIT A L’EDUCATION PENDENT TOUT CE TEMPS OU VOUS IGNORER LES FAITS.ALORS ALLEZ VOIR UN PEU DANS LA GESTION DE CES HOMMES LA.MONSIEUR LE MEDIATEUR, VOUS POUVIEZ AIDER LE P.M ET LE VERIFICATEUR DANS L’EXERCICE DE LEURS MISSIONS.ET ENFIN MONSIEUR LE CHEF SUPREME DES MALIENS,FAITES TOUS POUR AGIR.ENFIN LES NOMMINATIONS QUI VIENNENT:FAITES TOUT POUR ENLEVER CEUX QUI N’ONT PAS FAIT BIEN LEURS TACHES ET EVITER DE FAIRE REVENIR LES ANCIENS RECENT.LE PEUPLE VOUS REGARDE.MERCI

  7. Monsieur le journaleux, on attends impatiemment vos preuves. L’enseignement catholique étant privée, édifiez l’opinion publique sur ces différents projets.

Comments are closed.