Tenue des épreuves du Bac : Un autre désaveu pour la Synergie

0

Conformément au calendrier académique établi, le Gouvernement vient de procéder au lancement des épreuves du baccalauréat malien ce lundi 23 août 2021 après le CAP, le BT  et le DEF. Un autre désaveu pour les syndicats signataires du 15 octobre qui ont appelé au boycott des examens pour de l’application de l’article 39.

Contrairement à la crainte générale sur la non tenue des examens de fin d’année suite aux menaces du syndicat des enseignants signataires du 15 octobre qui a appelé ses militants à boycotter des examens de fin d’année, le Gouvernement arrive à tenir tous les examens.

Les épreuves du baccalauréat viennent d’être lancées par le Gouvernement et c’est le lycée public de Kalaban-coura ACI qui a servi de cadre pour le lancement officiel de ces épreuves, lundi 23 août 2021, par le Premier ministre de la transition, chef du Gouvernement, Dr Choguel Kokalla Maïga. La tenue de ces épreuves est un autre désaveu pour la Synergie qui a remué ciel et terre pour empêcher la tenue de ces examens. Ils sont cette année 184 427 candidats au bac, répartis dans 383 centres d’examen dans le pays.

Le Premier ministre a aussi salué le travail abattu par les encadreurs, les surveillants, l’administration scolaire et les forces de sécurité afin que ces épreuves puissent se tenir, avant de les inviter à la vigilance et à la détermination durant ces épreuves.

M.D

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here