Mali / Second tour des législatives : Timide affluence, les dispositions sanitaires observées à Bamako

0

Les électeurs maliens se sont rendus aux urnes, ce dimanche,  pour élire  des députés.  A Bamako, l’épicentre de la pandémie du COVID-19,  les électeurs  se comptaient à bout de doigts dans la plupart des centres de vote.

A Bamako,  les bureaux de votes  du second tour des élections législatives se sont ouverts au moment indiqué sans enregistrer  des retards ni des incidents.  Le chef du gouvernement,  Dr Boubou Cissé, qui a maintenu la tenue de ces scrutins malgré la présence du COVID-19,  a très vite accompli son devoir citoyen au  centre de vote de l’École fondamentale Mamadou Simaga de Badalabougou. Ainsi, Il a donné l’exemple en postant une photo de lui sur les réseaux sociaux  dans laquelle ont le voit  entrain d’observer scrupuleusement les mesures sanitaires mise en place dans le centre de vote.

Dans la plupart des centres de votes du district,  la disponibilité d’un masque pour chaque électeur,  les gels hydro-alcooliques et les récipients de lavages de mains ne font pas défaut.

Plusieurs associations de la société civile, conscientes  de la promiscuité que les attroupements  des masses peuvent créer le jour du vote,  se sont mobilisées pour le respect de ces mesures barrières et l’observation des dispositions de lavage de mains.  Ainsi, pour la sécurisation des scrutins sur le plan sanitaire, le RENAJEM et ses associations partenaires ont participé à la sensibilisation des électeurs pour le respect strict des mesures barrières contre COVID19.  Ces jeunes volontaires habillés  en gilets jaunes  et déployés devant  certains  centres de votes montraient aux électeurs  les dispositifs  de  lavages des mains et le respect de la distanciation physique sur la base lignes  blanches  devant le bureau. Le tout couronné par la distribution de masques à chaque électeur.

Ces mesures prises par le gouvernement pour booster le taux de participation ne semblent pas produire les effets escomptés. «  Les kits sanitaires sont disponibles, mais l’affluence n’est pas au rendez-vous », nous confie Salif Traoré, président du centre de vote de Taliko.   Certains bureaux de votes ont eu de la peine à atteindre les 50 électeurs avant midi.

Après un premier tour chaotique en termes de dispositions sanitaires prises, le gouvernement du Mali s’est racheté à ce second tour en améliorant les conditions sanitaires et les mesures barrières.  Ainsi, les autorités ont passé une  commande de 20 millions de masques où 10 millions  ont été livré  dans tous les centres de votes.   En commune IV du district de Bamako, où nous avons passé, les autorités semblent relever le défi  des dispositions sanitaires dans la plupart des centres contre la pandémie du COVID-19. Mais beaucoup restent à faire pour convaincre les Bamakois à sortir massivement pour  accomplir leur devoir citoyen.  Le premier tour des législatives dans la capitale avait fini par un taux de participation de près de 12%.

Siaka DIAMOUTENE/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here