Promotion de l’emploi des jeunes au Mali : La 2ème édition de la “Case des métiers” officiellement lancée

0

A travers la mise en place de cette initiative, l’entreprise Fanaday Entertainment veut soutenir le gouvernement pour l’atteinte de son objectif, la création de 200 000 emplois.  La “Case des Métiers” a pour objectif primordial d’être une émission de découverte de talents, de formation, de création d’emploi, un facteur d’intégration sociale et d’éducation à la citoyenneté.  Une émission innovante où la création, le génie et le talent seront mis en exergue.

Cette année, l’émission concerne le secteur BTP qui est un domaine à l’ombre, pour les initiateurs c’est le moteur de la vie. Fanaday Entertainment a pris l’initiative de faire ressortir la compétence des ouvriers pour qu’ils en tirent profit. Ils ne sont pas restés en marge après la création des émissions, un bâtiment sera mise en place qui va abriter plusieurs centres.

La case des métiers sera repartie en six équipes composées de huit candidats travaillant dans le même secteur d’activité (secteur BTP). L’émission sera diffusée sur l’ORTM  du 10 mars au 10 juin 2015.

Selon les initiateurs de l’émission, les principaux acteurs sont les jeunes de 18 à 35 ans qui constituent 65% de la population malienne.  Ainsi, chaque jeune serait choisi en fonction de ses compétences après un casting rigoureux en présences d’un jury professionnel (ordre des architectes du Mali, ordre des ingénieurs conseils, ordre des géomètres du mali).

Fanaday Entertainment est toujours au cœur des préoccupations de la jeunesse malienne et de leurs réalités quotidiennes. Il accorde sans cesse une oreille attentive pour combler le besoin des jeunes avec ou sans activité professionnelle.

La première édition de l’émission case des métiers a concerné le secteur de l’animation radio et télé dont la phase finale s’est disputée entre six  candidats, après trois mois de compétition. Elle a été remportée par Mlle Aminata Sidibé, employée à l’hôtel Radisson Blu.

 

     Aby DIABATE

Commentaires via Facebook :

PARTAGER