Assainissement de la ville de Bamako : Vers un nouveau décollage

0

Le vendredi 28 juin 2019, le maire du District de Bamako, Adama Sangaré et le PDG de l’Ozone Mali, Aziz El Badraoui ont conjointement animé une conférence de presse à la Mairie du district de Bamako. L’assainissement de la ville de Bamako était au cœur des échanges.

Dans son allocution, brève et pointue, le maire du district, Adama Sangaré a invité les citoyens à s’acquitter de leur TDRL. ‘’Aucune ville ne peut se développer, sans la participation de ses habitants qui doivent s’acquitter des Taxes de Développement Régional et Local (TDRL)’’, a-t-il dit avec insistance. Selon le maire Sangaré, les Bamakois produisent 1600 tonnes de déchets par jour dont seulement les 35 à 40% sont dégagés. Il a laissé entendre qu’Ozone avait bien pris son envol avant de sombrer 6 mois après. M. Sangaré a souligné que le souci de la Mairie est de faire en sorte que les déchets soient transformés en composts et en énergie. Pour finir, il a fait savoir que sans le soutien des autorités et des forces vives de la ville, le problème ne sera jamais résolu.

‘’Pendant les 6 premiers mois de notre arrivée à Bamako, les habitants de la ville avaient vu des changements positives’’, dira le patron d’Ozone, M. Aziz El Badraoui. À l’en croire, le problème de dépotoir final est leur plus grands souci aujourd’hui. Selon lui, plus de 1500 salariés travails pour Ozone-Mali. Parlant des factures non payés, il dira que cela vaut 20 milliards de franc CFA. Par rapport au paiement du salaire du personnel en retard, il a rassuré que cela a été réglé. Par ailleurs, M. Aziz a fait savoir qu’il est venu avec plusieurs nouveaux matériels.

Pour finir, il a expliqué aux journalistes que le projet du centre de grand trie de Bamako est en cours et sera bientôt signé. Il s’agit en effet d’un projet qui permettra de procéder à la transformation des déchets.

D K

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here