Assemblé Nationale : les parlementaires ont rencontré les médias sur le suivi des engagements de SWA (Eau et Assainissement pour tous)

0
Eau potable

Mercredi 06 Juin 2018,  les parlementaires ont rencontré  les journalistes au sein de l’assemblée nationale par : SWA, WETLANDS INTERNATIONAL, RJEPA   et d’autres, en partenariat avec les députés sous la présence du représentant du ministère en charge de l’énergie et de l’eau. L’occasion pour les conférenciers, de faire le point sur les engagements de SWA.

«  Cette rencontre entre les parlementaires et les hommes de médias va permettre aux 2 groupes de mieux cerner leur niveau d’implication dans le processus SWA (Sanitation and Water for All) pour davantage orienter le suivi et préciser le rôle de veille citoyenne »,  a déclaré le président du réseau des journalistes (RJEPA) Youba Konate   à l’entame de ses  propos  avant  d’ajouter : « cette initiative est salutaire, car elle va permettre aux députés et aux journalistes de mieux s’engager pour le suivi des engagements SWA qui sont essentiels pour la  performance du AEPHA  ( l’ Accès universel à l’Eau potable ,l’Hygiène et l’Assainissement ) d’ici 2030 et l’accomplissement des objectifs du développement durable » . Pour lui, il est important de saluer les efforts déployés par l’Etat pour un accès universel à l’eau potable et à l’assainissement. A l’en croire, le pays a entrepris d’importantes réformes dans le secteur de l’eau et de l’assainissement au cours des dix dernières années avec l’adoption de plusieurs lois cadres , en particulier  le programme sectoriel de l’eau et de l’assainissement (PROEA), le plan national d’approvisionnement en eau de 2002 (PNAEP), la politique nationale de l’hydraulique de 2006 et la politique nationale d’assainissement de 2009. Avant de clore son intervention, le journaliste Konaté a  rappelé que le Mali  est engagé dans l’atteinte des objectifs du développement durable (ODD). Et Cela, dans le processus de SWA.

Quant au président, Mr BerehimaBeredogo, l’unique motif de cette rencontre entre journalistes et parlementaires, c’est de parler sur la problématique d’accès à l’eau potable pour tous et de l’assainissement des environnements du Mali. C’est pourquoi, après avoir salué et remercié les honorables députés présents et les différents partenaires du pays, engagés pour l’aboutissement de ce projet, il précisera que «  90% des problèmes sanitaires au Mali sont relatifs à l’eau et à l’assainissement ». A ses dires, la réussite de cette mission passe par la sensibilisation et l’information de la population via l’implication de tous les acteurs concernés. Quant au coordinateur de WETLANDS INTERNATIONAL, il a précisé que le problème d’eau et d’assainissement mérite l’attention des  décideurs politiques de haut niveau à travers le monde. Car dit-il, il existe des questions  cruciales auxquelles les acteurs doivent   faire face pour l’amélioration de notre condition de vie.

Pour sa part, le  représentant du ministre en charge de l’énergie et de l’eau, a initié une rencontre entre parlementaires et journalistes sur les difficultés liées auxdits secteurs, cela ne peut être qu’encourageant. Il a aussi rappelé que le gouvernement a consenti des efforts délicats et continuera à le faire pour l’approvisionnement et la promotion de ce secteur tant attendu par la population malienne.

 Mamadou Diarra

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here