Fana : le Qnet face au tribunal

    0

    Arrivé au Mali en 2013, le réseau de vente directe en ligne, Qnet, est incriminé d’escroquerie par toute la population malienne à cause de sa politique. Àce titre, la population de Fana se révolte contre lui et souhaite un remboursement sans délai de leur argent versé au compte de ce réseau.

     En posant leur valise sur le territoire malien, les représentants de ce réseau ont fait comprendre qu’ils sont en possession d’une variété de produits importants pour toute la population. Leur objectif reste l’encouragement de l’entrepreneuriat et surtout du professionnalisme entrepreneurial. Le Qnet est là pour aider les citoyens de toute catégorie à devenir indépendants financièrement et à moindre coup. C’est d’ailleurs ce qu’à expliquer David Sharma, Conseiller du Qnet, le 8 janvier dernier lors d’une conférence de presse à l’Hôtel Radisson Blue de Bamako : « En1998 lorsque le fondateur a créé cette entreprise la question qui se posait était : comment une personne peut faire un business sans un capital important et aussi sans expérience ? La réponse était d’utiliser les technologies des dernières heures, car ces outils sont devenus incontrôlables dans le monde. C’est à travers cela que Qnet fait la promotion de ses offres et ses services et aussi donne des rémunérations équitables aux distributeurs dans les différents pays où ils se trouvent ».

    Par ailleurs, ces objectifs restent-ils incompris par la population ? Sont-ils des leurres ? Le Qnet ne s’est pas joué sa politique de marketing ? Des questions de casse-têtes. Ce qui est sûr, la population malienne se plaint jusqu’à ce qu’elle ne veuille plus entendre parler de ce réseau. A-t-elle raison ou pas ? Difficile à répondre. Mais comment comprendre qu’un réseau d’aide, de lutte contre le chômage, la pauvreté, pousse les pauvres, les chômeurs à s’endetter pour avoir des produits à vendre ?

    Voilà pour quelle raison la population de Fana s’est montrée catégorique dans ses décisions. En effet, ce réseau est arrivé dans cette partie de la région de Koulikoro, au cercle de Dioïla, et il a contribué à aggraver la pauvreté de pas mal de famille. Beaucoup de familles ont vite vidé leur troupeau, d’autres leur boutique, d’autres même se sont endettés auprès des banques dans l’espoir d’avoir des produits, de devenir des professionnels du marketing, de s’enrichir rapidement en intégrant plus de quatre membres de leur famille. Mais hélas, rares sont ceux qui ont reçu même un paquet de cigarettes.

    Cependant, sur instruction du juge de Fana, l’autorisation est donnée à toute la population de Fana et environnent de faire parvenir au tribunal toute personne prise avec les propos d’escroquerie de ce réseau dans la bouche. Nul ne doit encore leurrer son semblable à intégrer dans le Qnet. Le lundi 22 janvier dernier, le juge a organisé une séance d’enregistrement de tous les Fanois ayant versé une quelconque somme au Qnet sans recevoir de produits. Après cela, des enquêtes seront menées pour qu’en fin de compte leur argent leur soit remboursé. Le Qnet, au lieu d’être un réseau d’aide à la population de Fana a plutôt contribué à disloquer des foyers.

    Si le Qnet est réellement un véritable réseau de vente directe qui a pour vocation de lutter contre le chômage, la pauvreté, alors, il est mésinterprété par les Maliens. Cette mésinterprétation ou incompréhension est la preuve qu’il n’est pas bien compris dans sa politique. À ce titre, il doit arrêter toute sa diffusion au Mali ou encore changer de politique afin de permettre aux citoyens maliens de le comprendre mieux.

    Fousseni TOGOLA, journaliste-blogueur à Doniblog

     

    Commentaires via Facebook :

    PARTAGER