Quelques jours après l’interpellation de l’artiste Adji One Centhiago : L’artiste surgit dans une ancienne vidéo pour exprimer ses regrets de son addiction à la drogue !

    0

    MakanDagnoko alias Adji One Centhiago est un artiste chanteur. Ainsi, il fut interpellé avec ses amis le lundi 12 Avril dernier par les éléments du 3ème Arrondissement ensuite placé sous mandat de dépôt le mercredi 14 Avril pour détention, vente et consommation de stupéfiants. Pour cela, la grande surprise est qu’une ancienne vidéo de l’artiste a fait surface en ces temps-ci, dans laquelle, le chanteur parle de son addiction à la drogue. Une chose, selon lui, qu’il n’a jamais souhaité devenir et qu’il ne supportait même une cigarette à plus forte raison une drogue. Des propos qui montrent en quelque sorte son regret d’être dépendant des produits illicites.  Va-t-il bénéficier de la clémence de la justice ?

    C’est l’opération ‘’Tourbillon’’ du 3ème Arrondissement qui a permis de mettre le grappin sur le rappeur Adji One. Lequel sera mis sous mandat de dépôt à la Maison Centrale d’Arrêt de Bamako (MCA) pour cause de détention, vente et consommation de stupéfiants le 14 Avril.

    Comme par enchantement, une ancienne vidéo de 57 secondes de l’artiste natif de Kayes a apparu où il relatait son passé avant d’adhérer à ce milieu dangereux qu’il appartient à présent.

    Dans cette vidéo accompagnée d’un beat, il chante et affirme gagner son pain quotidien dans ce qu’il fait, sinon que cela n’était pas son souhait.

    « Auparavant, demander aux autres, Centhiago ne fumait pas. En plus, si tu fumais chez moi, je t’expulsais. Adji en a fait braver Djinè Papou jusqu’à ce que j’appelle la police »a-t-il narré.

    Il a mis l’accent sur les sorts de la vie. « Chacun a son destin, si ton gagne-pain dépend des choses sataniques, c’est cela que tu fais donc appelle moi ‘’Dadjal’’. Et des trucs que vous ne considérez pas au sein de la 1ère région, c’est nous qui les faisons »a révélé l’auteur du titre ‘’Marahaba’’ dans cette courte vidéo.

    Aussi, les termes que l’artiste a employés dans cette vidéo prouvent qu’il a un regret de ce qu’il s’est donné comme comportement dans sa carrière musicale et qu’il n’en est point fier.

    Par ailleurs, les jeunes d’aujourd’hui doivent comprendre qu’être artiste chanteur et autres ne veut pas dire être un consommateur de la drogue ou d’autres produits illicites. La gloire n’en dépend pas et ne garantit guère le parcours exceptionnel qu’ils rêvent.

    Espérons qu’Adji One Centhiago en tirera une bonne leçon après l’épisode de la MCA.

    Par Mariam SISSOKO  

    Commentaires via Facebook :

    REPONDRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here