Vol de motos dans le district de Bamako : Un réseau de malfrats démantelé par le commissariat de police du 11ème Arrondissement

    3
    Motos jakarta
    Motos jakarta très convoitées par les gangs

    Aujourd’hui, la détermination du commissaire en charge du 11ème Arrondissement, Adama Coulibaly et les éléments de sa brigade de recherche pour la sécurité des personnes et leurs biens dans leur zone d’intervention vient de porter ses fruits. Ce, à travers l’arrestation de deux bandits de grand chemin, la semaine dernière. Cette opération a été rendue possible grâce à la performance du réseau de renseignement du commissariat du 11ème Arrondissement. Lequel a tout mis en œuvre pour démasquer les éléments du réseau de malfrats qui sévissaient à Gouana, un quartier périphérique du district de Bamako. Cette bande a à son actif plusieurs forfaits tels que des vols à main armée, des cambriolages sur les paisibles citoyens de la commune V du district de Bamako et les quartiers périphériques.

    Depuis quelques mois le commissariat de police du 11ème Arrondissement a enregistré plusieurs cas de disparitions de motos. C’est ainsi que la brigade de recherche du 11ème Arrondissement a mis son réseau de renseignement en branle afin de mettre la main sur les auteurs de ses actes crapuleux. Alertés de la présence des membres de ce réseau composé de plusieurs bandits de grand chemin dans le quartier populaire de Gouana, les limiers ont fait une descente sur place. Ce qui leur a permis d’arrêter un dénommé Madou Touré. Lequel a dénoncé l’un de ses complices en l’occurrence Bocar Diallo, qui était déjà sous les verrous. Tous deux sont actuellement au commissariat de police du 11ème Arrondissement pour des investigations approfondies.

    A l’interrogatoire, les deux bandits ont reconnu les faits qui leur sont reprochés en déclarant avoir commis une série de forfaits notamment plusieurs vols de motos dans des domiciles situés dans les quartiers de Sabalibougou et Baco-Djicoroni. Ils ont aussi révélé leur mode opératoire qui consiste à escalader nuitamment les murs des concessions où des motos sont garées dans la cour.

    Aussi, ils ont livré les noms de certains receleurs qui les aident à écouler leur butin. C’est ainsi que les deux malfrats ont été conduits à la prison centrale de Bamako-Coura avant d’être présentés au procureur près le tribunal de la commune V pour répondre de leurs actes.

    Cléophas TYENOU

    Commentaires via Facebook :

    PARTAGER

    3 COMMENTAIRES

    1. Tous deux sont actuellement au commisariat…ils ont été conduits à la Prison Centrale…Mais où sont-ils au juste?

    2. C’est juste une mascarade du général sorti du bois, après son interpellation pour faire croire qu’il travaille, vous avez vu que le général sorti du bois a masqué les visages.Cela explique clairement que c’est un pur montage.

      Vous verrez ces bandits dehors d’ici la fin de ramadan!

    Comments are closed.