Conseil fiscal : les étudiants de l’Ecosup outillés par l’OJEP et l’OCFM

0

« La profession du conseil fiscal » était au centre de conférence débat organisée, le samedi 07 mai à l’Eosup de Bamako, par l’organisation des jeunes Patrons (OJEP) du Mali en collaboration avec l’Ordre des Conseils fiscaux du Mali (OCFM). C’était en présence de nombreux étudiants.

En coorganisant cette conférence débat, l’organisation des jeunes Patrons du Mali (OJEP) et l’Ordre des Conseils fiscaux du Mali (OCFM) entendent faire connaître la profession fiscale, son organisation, les conditions d’accès et mettre un lien entre adéquation et la formation. Il s’agit aussi de faire connaître les opportunités que la profession offre aux jeunes étudiants qui aspirent à être conseil fiscal et prodiguer des conseils utiles pour être mieux outillés ; et enfin d’augmenter le civisme fiscal et l’amélioration des recettes.

Cette thématique est d’une importance capitale non seulement pour les jeunes opérateurs économiques qui aspirent à fructifier leur affaire mais aussi pour l’Ordre elle-même a tout de go déclaré le secrétaire général de l’OCFM. Mohamed Koné a indiqué que le conseil fiscal travaille de la création de l’entreprise jusqu’à sa dissolution en passant par sa restructuration.

Offrir des opportunités d’emploi aux jeunes en milieu universitaire

Les missions du conseil fiscal dans une entreprise sont nombreuses. Elles vont de l’assistance, à l’audit, au conseil à l’accompagnement sans pour autant oublier l’optimisation fiscale. « Toutes les entreprises sont confrontées à des questions fiscales » a pour sa part rappelé Abdrahamane Sall, président de l’Ordre des Conseils fiscaux du Mali. C’est dans ce cadre qu’il a invité les étudiants à s’intéresser à la fiscalité. Il faut à ce niveau rappeler qu’on peut être conseil fiscal soit sur titre soit à l’issu d’un concours sous réserve de l’obtention d’un certificat d’aptitude délivré par le président de l’ordre.

Première du genre, cette activité, selon le président de l’organisation des jeunes Patrons (OJEP), vise à offrir des opportunités d’emploi aux jeunes en milieu universitaire qui sont en train de réfléchir à leur insertion professionnelle. Cheick Oumar Soumano se dit convaincu que la voie de création d’emploi au Mali ne sera pas celui de l’emploi salarié attendu soit de l’Etat ou des autres entreprises mais de se mettre dans une perspective de création d’emploi ou d’offrir de l’emploi.

Outre Cheick Oumar Soumano, président de l’OJEP, Abdrahamane Sall et Mohamed Koné respectivement président et secrétaire général de l’OCFM, la conférence a vu la participation de Me Filifing Dembélé membre l’OCFM et Mohamed Traoré, membre du OJEP qui a modéré les débats. C’était également en présence de nombreux étudiants.

Abdrahamane SISSOKO/Maliweb.net

 

 

 

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here