Emplois et formation au Mali : Enfin une stratégie nationale ?

0

L’Observatoire national de l’Emploi et de la Formation (Onef), a organisé le 25 août dernier au siège du Patronat, un atelier de restitution de ses rapports d’études réalisés et publiés en en 2021. La cérémonie d’ouverture présidée par le Secrétaire général du ministère de l’Entreprenariat national, de l’Emploi et de la Formation professionnelle, a enregistré la présentation de quatre rapports d’études, dont trois ont été financés sur les ressources propres de l’Onef. C’était en présence du directeur général de l’Onef, Aboubacar Diallo.

 

L’Observatoire national de l’Emploi et de la Formation conformément à ses missions en 2021, a produit quatre rapports d’études, notamment le rapport d’études sur « l’insertion professionnelle des sortants certifiés en 2019 des dispositifs de formation professionnelle », le « rapport national sur l’emploi auprès des ménages (RNEM 2020) », le rapport « d’analyse situationnelle annuelle sur le marché du travail (RASAMT 2020) », le rapport de « l’enquête de satisfaction des bénéficiaires directs et finaux du programme MLI022-formation et insertion professionnelle financée par LuxDev dans sa zone d’intervention ».

Le premier, qui est l’étude sur l’insertion professionnelle des sortants certifiés en 2019, a pour objectif de faire le point sur l’insertion professionnelle des sortants des dispositifs de formation professionnelle du Mali sur le marché du travail depuis la fin de leur formation. La méthodologie utilisée pour l’atteinte de cet objectif est un recensement global de la population des sortants certifiés de 2019.

Le second, relatif au rapport de l’enquête nationale sur l’emploi auprès des ménages est la septième production du genre que l’Observatoire national de l’Emploi et de la Formation produit depuis 2015. Les données de ce rapport se sont révélées en intégralité de l’enquête modulaire et permanente auprès des ménages (EMOP 3m passage) de l’Institut national de la Statistique (Instat).

Ledit rapport est le fruit de la collaboration entre l’Instat et l’Onef avec l’appui financier du budget d’Etat selon la méthode et outils de collecte de l’Instat. Le troisième consécutif au rapport d’analyse situationnelle annuelle sur le marché du travail de 2020 (RASAMT 2020), est la huitième production que l’Observatoire national de l’Emploi et de la Formation met à la disposition des utilisateurs et lecteurs. Il est inscrit dans le programme d’activités et est produit chaque année.

Il est entièrement financé par le budget d’État. Son objectif est de fournir les informations sur le marché du travail portant sur les données de l’année 2020. Le quatrième rapport est axé sur l’enquête de satisfaction des bénéficiaires directs et finaux du Programme ML1/022- Formation et insertion professionnelle financée par Luxdev dans sa zone d’intervention au Mali.

Pour la réalisation de cette étude, l’Onef a amélioré l’accompagnement de l’équipe d’appui de l’Unesco (Institut international de Planification de l’Education (IPE) – Unesco Dakar et Bureau régional de l’Unesco pour l’Afrique de l’Ouest Sahel à Dakar). Cette étude expose les résultats de l’enquête de satisfaction auprès de 6 structures bénéficiaires directes du programme MLI/022 et d’un échantillon de 1 308 bénéficiaires finaux dont les résultats ont été extrapolés aux 12 543 bénéficiaires finaux.

Cependant, ces rapports d’études font ressortir le point de la situation globale de l’emploi en 2020, les actions réalisées par les différentes structures dans le cadre de la mise en œuvre des politiques et programmes et évaluent les effets et l’impact des différentes interventions sur le chômage, le sous-emploi et la pauvreté au Mali.

Ces statistiques, selon le représentant du ministre, permettent de comprendre les tendances du marché du travail, en ce qui concerne notamment l’évolution de la population active, le taux de chômage, les compétences et qualifications recherchées par les entreprises et les besoins futurs en matière de formation.

Il n’a pas manqué de saluer la coopération Luxembourgeoise pour avoir placé sa confiance à l’Onef pour la réalisation des différentes études devant renseigner les indicateurs de ses différents programmes d’intervention au Mali.

 

Ibrahima Ndiaye

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here