Formation sur les bureaux d’information sur le crédit (BIC) dans l’UMOA ; Une centaine de journalistes y a pris part

0

Dans le cadre de la mise en œuvre du programme de sensibilisation du grand public sur les bureaux d’information sur le crédit (BIC) dans l’UMOA, la BCEAO (Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’ouest) a organisé, le mercredi 09 décembre 2020, une session de formation par vidéoconférence à l’attention des journalistes. Cette session de formation visait à informer les médias des principaux objectifs et résultats attendus de la campagne de sensibilisation ainsi qu’à solliciter leur accompagnement pour toucher une grande masse de la population cible. Plus d’une centaine de personnes du Mali et de la sous région a pris part à cette session de formation.

Selon les organisateurs, cette session vise à informer les médias des principaux objectifs et résultats attendus de la campagne de sensibilisation ainsi qu’à solliciter leur accompagnement pour toucher une grande masse de la population cible. En outre, la formation a permis de renforcer les capacités des participants sur les principaux éléments du cadre réglementaire régissant le système de partage de données sur le crédit au sein de l’Union, notamment les droits et devoirs des agents économiques en la matière, ainsi que sur l’utilisation des rapports de solvabilité. Les organisateurs de la formation ont indiqué que la campagne vise à sensibiliser les populations de l’UMOA, notamment les consommateurs et les entreprises sur leurs droits en matière de partage de données sur le crédit. « Il s’agit en effet de susciter leur adhésion au BIC en utilisant les rapports de solvabilité́ pour vérifier les informations sur le crédit les concernant et, au besoin, formuler des réclamations pour les corriger en cas d’erreur. Il s’agit principalement d’informations relatives aux données signalétiques, à l’historique des remboursements et aux engagements contractés auprès des institutions financières et des grands facturiers (sociétés d’électricité́, d’eau, de télécommunications, de téléphonie mobile, etc), dont la qualité́ est prise en compte dans le processus d’octroi de crédit aux clients », révèle le communiqué de presse sur la formation. Selon ledit document, le bureau régional d’information sur le crédit, qui couvre les huit pays de l’UMOA, à savoir le Bénin, le Burkina, la Côte d’Ivoire, la Guinée-Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo, est le fruit de tous les efforts déployés dans le cadre du projet de promotion des Bureaux d’Information sur le Crédit dans l’UMOA initié́ en 2013 par la BCEAO avec l’appui technique et financier de la Société́ Financière Internationale (IFC), membre du Groupe de la Banque Mondiale. « Les rapports de solvabilité constituent un élément important du système global d’information sur le crédit. La campagne de sensibilisation du public va mettre en exergue les principes de base du rapport de solvabilité́. Pour ce faire, elle expliquera la notion de rapport de solvabilité́ et les raisons de son importance pour les emprunteurs et les prêteurs. La campagne de sensibilisation exposera aussi les droits des consommateurs et la manière dont ceux-ci peuvent accéder à leur rapport de solvabilité et l’améliorer », précise le communiqué de presse. Dans sa présentation, le formateur Oscar MADEDDU a fait savoir que si le client conteste les informations contenues dans un rapport de crédit, il peut déposer une réclamation auprès du BIC accompagnée des documents prouvant l’inexactitude des données. Quant au modérateur de la formation, Madani Touré, il a remercié les participants (120) pour leur assiduité durant la formation.

Aguibou Sogodogo

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here