Insertion socio-professionnelle : L’ANPE au chevet des femmes de Baara Dia d’ACI BOCOUM

0

L’ANPE a lancé ses activités d’appui à l’économie solidaire et sociale le 11 novembre 2020 par l’unité de Saponification de l’association Baara Dia des femmes de Hamdallaye ACI BOCOUM. Placé sous la présidence du ministre de l’Emploi et de la formation professionnelle, Mohamed Salia Touré, la cérémonie a mobilisé le maire de la commune IV de Bamako, le DG de l’ANPE Ibrahim Ag NOCK, des notabilités de l’ACI Bocum et de nombreux sociétaires et militants de BAARA DIA.

Sa présidente, Madame Awa Diakité, situant l’événement dans son contexte, l’a jugé modeste mais plein de signification pour le parcours de l’Association créée en 2018. «Nous, les braves dames avaient alors décidé de nous mettre ensemble au sein d’une organisation pour contribuer à l’autonomisation de la femme, à travers la mise en œuvre d’activités génératrices de revenus au profit du renforcement des capacités des femmes de l’association», a-t-elle relevé, en exprimant des reconnaissances à l’ANPE sans laquelle rien n’aurait été possible. Elle salue, en clair, l’accompagnement de l’ANPE à travers une série de formations ayant permis à l’association d’être en activité et de créer au moins quatre emplois directs et de nombreux emplois indirects. Comme difficultés, la présidente Diakité a attiré l’attention de ses visiteurs sur l’inadaptation de ses locaux à leur activité, le manque de matériels performants pour accroitre la production et couvrir la demande des consommateurs.

Le DG Ibrahim Ag NOCK a pour sa part rassuré les femmes de l’association Baara Dia que les actions de l’ANPE seront poursuivies au-delà de celles déjà entreprises. «Nous sommes en train d’entreprendre des innovations qui vont permettre de renforcer davantage leur capacité productive», a-t-il indiqué en inscrivant des promesses dans la droite ligne des missions, à savoir : contribuer à la politique de la promotion de l’emploi, à autonomisation et à l’insertion des femmes ainsi qu’à la promotion des emplois féminins et de personnes handicapées. Et c’est dans cadre en effet que l’ANPE s’est engagée à faire de l’emploi féminin un vecteur de développement local et communautaire, a-t-il ajouté, en rassurant le ministre que sa structure sera aux côtés de ses femmes conformément aux orientations reçues d’insuffler une nouvelle dynamique à l’économie locale à travers l’accompagnement d’une certaine catégorie d’agents économique à ne pas marginaliser.

Le ministre de l’Emploi et de la Formation Professionnelle, Mohamed Salia Touré Ministre, a quant à lui vivement apprécié et encouragé l’initiative et l’esprit d’autonomie de l’association BAARA DIA avant de donner des gages «l’insertion socio-professionnelle et l’autonomisation des femmes en particulier restent une priorité du gouvernement de transition. Tout en partageant les propos du Directeur général de l’ANPE, il a réitéré sa disponibilité et celle de son département à accompagner l’association. Et de former le vœu de voir l’unité se transformer en une véritable unité industrielle pour employer plus de personnes.

 

Amidou Keita

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here