Occupation anarchique d’une servitude à l’hippodrome : Le Maire de la CII Youssouf Coulibaly au cœur du scandale

La spéculation foncière constitue un véritable problème auquel la population et même les plus hautes autorités sont confrontées. L’atteste ce cas est relatif à la vente d’une servitude entre le  marigot  et le domicile de Issiaka Traoré sise à l’hippodrome. Le signataire n’est autre que le maire de la commune II Youssouf Coulibaly lequel a cédé la parcelle litigeuse à hauteur de  196.500FCFA  à Moriba Keita. Suite à une opposition farouche, les voisins  décident de faire recours à la Gendarmerie et porter plainte contre   Bamountaga Fofana

0

Aux dires De M. Issiaka Traoré  propriétaire,  M.Keita se prévalait de 15,37m. Une déduction faite,  la distance réglementaire entre la construction et le Marigot par Moriba ne saurait être  respectée qui  est  de 5,35. Selon la règlementation en vigueur, la distance en la matière doit être 10m entre la construction et la servitude du marigot pour des raisons de sécurité.

A la gendarmerie, les enquêteurs  demandèrent à Moriba Keita de produire l’autorisation de construire. Chose qu’il ne disposait. Pour tout argument ; il argua que la conception du document était en cours.Du constat sur le terrain il s’avère que la partie est bien une servitude qui ne peut faire objet de construction.

Cette affaire défraie la chronique en Commune II et le Maire Youssouf Coulibaly est pointé d’un doigt  accusateur.Comment comprendre qu’au moment où une politique de libération des lits des cours des cours d’eau est en cours qu’une autorité donne carte blanche à une personne pour construire là?

Signalons qu’unautre scandale couvait  au même endroit. Il opposait  Yaya Traoré à  la famille IssiakaTraoré qui tentait de s’approprier la même partie. Un procès a eu lieu  le  7juillet 2011et Yaya Traoré   fut débouté.

Il est temps que l’on prenne le taureau par les cornes afin d’éviter des tensions sociales dans un pays déjà fragilisé par une crise multiforme.

Bintou Coulibaly (Stagiaire)

PARTAGER