La clairvoyance dans une gouvernance partagée

2
LA CLAIRVOYANCE DANS UNE GOUVERNANCE PARTAGEE
PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. Dans toute entreprise humaine, le choix des hommes est au bout de la réussite; quand un leader ne peut avoir les hommes qu’il faut à la place qu’il faut, c’est des séries d’échec qu’il commettrait tout au long de son mandat. C’est le cas d’IBK, il faut savoir choisir vos collaborateurs sinon même si vous êtes de bonne foi, aucun de vos projets ne seraient réalisés dans le délai de votre fameux mandat.
    Le Mali semble un pays quasi-maudit, car depuis la nuit des temps, c’est cela qui se déroulent, quand le Président est bon, son entourage est mauvais, comme ce fut le cas de Modibo KEITA et ses collaborateurs directs. Quand le Président est mauvais son entourage est bon, ce fut le cas de Moussa TRAORE et ses collaborateurs. Pour le reste les Présidents sont mauvais et leurs environnements et collaborateurs sont mauvais; ce fut les cas d’Alpha Oumar KONARE et ATT. Pour le moment IBK risque d’être caractérisé comme ses deux prédécesseurs. Qu’Allah le tout puissant protège et aide le Mali.

Comments are closed.