Bankass : L’Attaque de trois villages dans la commune de Baye fait 5 morts, 21 blessés et des centaines de déplacés

3

Une autre mauvaise nouvelle, encore dans le cercle de Bankass. Le vendredi 1er février 2019, des hommes sans foi ni loi ont attaqué trois villages : Yara, Dissa et Boilla dans la commune de Bayes. Bilan : 5 morts, 21 blessés et des centaines de déplacés.

L’insécurité  enregistre encore des victimes dans le cercle de Bankass. Elle a créé des veuves, des orphelins … Les bandits  armés ont attaqué ce vendredi 1er février 2019 dans la commune de Baye les villages dogon de Yara,Dissa et Boilla. Cette attaque contre de paisibles citoyens a enregistré un bilan désastreux. Trois (3) morts et quinze (15) blessés dans le village de Yara ; deux (2) morts et (7) blessés à Dissa.

Ce n’est pas tout, plusieurs habitants  de ces villages ont été contraints à  quitter la zone pour regagner la ville de Bankass afin de se sauver. « Face à cette menace, des centaines de personnes ont quitté leur village pour regagner la ville de Bankass », lit-on sur la page de OumarGuindo, correspondant de l’AMAP à Bandiagara. Ces déplacés étaient   arrivés à   Bankass, samedi 2 février 2019, dans l’après-midi. D’autres sont en route selon les rescapés.

Selon une source locale, le bilan matériel est aussi lourd.  En plus des pertes en vies humaines et des blessés graves, le village  de Boilla et une bonne partie de Yara ont été incendiés.

Un autre village attaqué dans la commune de Ségué

En dehors de ces trois villages dogon de la commune de Baye, un autre village, Gnondo, a été attaqué dans la commune de Ségué. Les terroristes ne se sont pas limités à la simple attaque du  village, ils ont brulé des greniers, des charrettes, et des maisons. Aussi, deux jeunes ont été enlevés et assassinés selon les sources locales.

Du côté de Bankass, nous avons joint le maire Allaye dit MoulayeGuindo. Ce dernier a exprimé toutes ses inquiétudes face à la multiplication des attaques. « Ce qui se passe dans le cercle de Bankass est déplorable », regrette-t-il. A ses dires, il y’a eu trop d’attaques contre de paisibles citoyens dans la commune de Baye seulement dans la semaine dernière. MoulayeGuindo confirme l’arrivée des centaines de déplacés de Dissa, Bohila, et Yara à Bankass. « Oui effectivement, nous accueillons des déplacés dogon de Yara, Dissa et Bohila. Beaucoup sont arrivés le samedi. D’autres sont aussi arrivé ce dimanche », nous a-t-il confié.

Rappelons que ces  actes  barbares  se passent  au moment où les dignes fils du pays et d’autres groupes armés s’activent pour la réussite du processus de désarmement démobilisation et réinsertion(DDR).

Boureima Guindo

Commentaires via Facebook :

3 COMMENTAIRES

  1. Pourquoi Monsieur le Maire ne parle même pas des victimes et des déplacés Peuls ? Lui n’est Maire que pour les Dogons ? Enfoirés de Dôgonô ! Ce n’est pas comme ça qu’on défend sa communauté, si voulez voir les vôtres saufs, dîtes leur qu’en attaquant les autres, ils doivent s’attendre à des représailles. 😎😎😎😎

  2. comrades communique from Julu Mandingo to Julu Ubuntu, Muslim Ubuntu plus Christian Ubuntu. These are kind of cowardly acts we wrote of would happen if Dogon security forces are obligated to disarm. Instead government should not only fully arm Dogon with powerful weapons it should also train them plus impose guidelines for Dogon taking violent actions however, those guidelines should include use of preemptive strikes against thieves, murders plus all sorts of violent criminals.
    Attacks as written of in this article are designed by evil lawless people to “thin” military personnel by imposing upon it need to provide security in region.Thus military will be incapable of launching plus sustaining perpetual military offensive needed to eliminate foreign plus local terrorists from Mali. Once they are eliminated management of security in Mali will be within military plus police ability to manage. Unto that condition is delivered it is clear Dogon plus all pro government groups even if they peacefully protest grievances against government of Mali must be afforded withal to aid government against evil plus violent terrorists plus their supporters by being duly armed, staffed plus trained to combat terrorists plus their supporters.
    Mali military need all manpower it possess. Mere slowness it react to these murderous attacks surely leave Dogon villagers feeling as if they have been deserted. A most unwanted feeling. I know!
    Citizens of these regions should be moved to location that allow them to humanely live having security from violence unto this war is over.
    Nothing less!
    Very much sincere,
    Henry Author(people of books) Price Jr. aka Obediah Ubuntu IL-Khan aka Kankan aka Gue.
    translationbuddy.com

  3. Le maire de Bankass doit travailler en approchant les elus locaux, le representant de l’etat et les ONG de la place pour secourir les deplacés avec des kits de nourriture d’eau et de santé. Attention car il faut toujours agir vite pour minimiser les consequences dramatiques sur les femmes et les enfants; à l’Etat en meme temps de prendre ses responsabilités de securiser l’ensemble du territoire c’est aussi son devoir.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here