Jihadistes: le Tchad envoie 1.200 soldats aux confins du Mali, Niger et du Burkina Faso

18
Le président tchadien Idriss Déby Itno a annoncé lundi l’envoi de 1.200 soldats dans la zone dite des “trois frontières”, entre le Mali, le Niger et le Burkina Faso, pour lutter contre les jihadistes, en marge d’un sommet des cinq pays du Sahel avec la France à N’Djamena.
Cette annonce intervient au moment où la France souhaite voir les pays de la région assumer le relais militaire, mais aussi politique, de son engagement au Sahel vieux de huit ans.

Les ministres de la défense du G5 Sahel (Tchad, Niger, Mauritanie, Niger, Burkina Faso) se sont rendus lundi à N’Guigmi, au Niger, près de la frontière avec le Tchad, où sont stationnés les soldats qui seront ensuite déployés dans la région des “trois frontières”, selon la télévision d’Etat tchadienne.

L’envoi de soldats tchadiens avait été initialement annoncé il y a un an lors du précédent sommet de Pau (Sud-Ouest de la France).Mais l’opération avait été retardée par la menace jihadiste grandissante sur les bords du lac Tchad, et par un désaccord entre N’djamena et ses partenaires sur les modalités, notamment financières, de ce déploiement.

Les quatre autres chefs d’Etat de l’alliance du G5 Sahel, les Mauritanien Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, Malien Bah Ndaw, Burkinabè Roch Marc Christian Kaboré et Nigérien Mahamadou Issoufou, avaient fait le déplacement, mais pas Emmanuel Macron.Resté à Paris pour cause de crise du Covid-19, le président français a participé avec eux à une réunion en visio-conférence dont rien n’a filtré.

Le sommet de N’Djamena a lieu un an après celui de Pau, qui, devant la menace d’une rupture sous les coups de boutoir jihadistes, avait débouché sur un renforcement militaire dans la zone des “trois frontières” et l’envoi de 600 soldats français supplémentaires, les faisant passer de 4.500 à 5.100.

En dépit des succès tactiques revendiqués, le tableau demeure très sombre dans les trois principaux pays affectés.Plus de huit ans après le début de la crise, quasiment pas un jour ne passe sans une attaque armée, l’explosion d’une mine artisanale ou des exactions contre les civils.

La barre des deux millions de déplacés a été franchie en janvier.

Un an après Pau et le temps du “sursaut militaire” doit venir à N’Djamena celui du “sursaut diplomatique, politique et du développement”, avait avancé le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian avant le sommet.

L’armée française revendique d’avoir sérieusement affaibli l’organisation Etat islamique (EI) et tué plusieurs chefs d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi).Le nombre d’attaques de camps militaires a baissé en 2020.

Mais les deux principales nébuleuses jihadistes restent très actives.

– “Ajustement” en vue –

Et la France, confrontée chez elle aux interrogations croissantes sur un engagement antijihadiste financièrement et humainement coûteux (50 soldats tués depuis 2013), convient que le remède ne peut être seulement militaire.

Paris juge que trop peu a encore été fait par ses partenaires sahéliens sur le front politique, par exemple au Mali pour appliquer un accord de paix signé avec l’ex-rébellion du Nord, ou pour faire revenir les instituteurs et les médecins dans les localités qu’ils ont désertées.

Le sommet de N’Djamena pourrait “acter l’effort ciblé sur la haute hiérarchie” du Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (GSIM), une alliance jihadiste affiliée à Al-Qaïda, explique l’Elysée.

Plus globalement au Sahel, la France ne cache pas sa volonté de réduire la voilure de son armée.Elle va “ajuster son effort”, assurait en janvier M. Macron.Mais Paris semble hésiter à couper immédiatement dans ses effectifs.

Paris compte notamment sur la “sahélisation”, c’est-à-dire le passage du témoin aux armées nationales que la France forme avec l’Union européenne.

Celles-ci, sous-entraînées et sous-équipées, restent vulnérables.

M. Déby a lui-même reconnu lundi ces faiblesses et “invité tous les Etats membres à s’atteler à une autonomisation complète de la force conjointe du G5 Sahel en la dotant de moyens financiers et logistiques propres”.

En outre, politiquement, Paris martèle qu’il est temps de consolider les réussites militaires des derniers mois en réinstallant l’Etat là où il est absent.

“Beaucoup d’efforts sont consentis par nos gouvernements pour (…) assurer le retour de l’Etat et des administrations sur les territoires”, a plaidé M. Déby.

Mais “la situation socio-économique de nos pays n’est pas très reluisante (…), c’est pourquoi nous lançons un appel pressant à tous nos partenaires afin de nous apporter les ressources additionnelles qu’ils ont promises pour nous permettre de réaliser nos programmes de développement”, a conclu le maréchal en invoquant notamment la “piste de l’annulation de la dette”.

ah-yas-gir-dyg/blb/roc

Commentaires via Facebook :

18 COMMENTAIRES

  1. Nous savons que chez les Itno la bravoure, guerre et le devoir bien accompli c’est de pere en fils alors que chez Boua le ventru IBK c’est la dolce vita et l’achat des cuisses des prostituees Espagnoles sur mer de pere en fils! Voici la grande difference entre nos gouvernants! Tel perer et tel fils!

  2. Bonsoir,

    Félicitations pour les actions prises à N’Djamena lors de du sommet des chefs d’États des pays du G5 Sahel mais il y a des insuffisances et/ou des manques :

    (1) aucune stratégie collective et inclusive de lutte contre le terrorisme dans la zone sahel n’a été proposée par ce sommet de N’Djamena qui a juste demandé de faire l’état de l’ancienne SDS (Stratégie de développement et Sécurité) que le G5 Sahel utilisait en soulignant la nécessité de son évolution or Dr Anasser Ag Rhissa avait proposé au sommet de N’Djamena une stratégie idoine avec l’intégration et l’implication des citoyens et des communautés dans les processus de paix et dans la lutte contre le terrorisme dans la zone Sahel. Cette stratégie s’appuie sur le quartet Paix, Sécurité, Développement, Justice (respect des droits humains, …),

    (2) par rapport à l’efficacité de la synergie entre les forces en présence au Sahel, Dr Anasser Ag Rhissa avait proposé au sommet de N’Djamena un suivi-évaluation de la stratégie collective et inclusive de lutte contre le terrorisme ET de la synergie entre les forces partenaires dans la zone Sahel,

    (3) l’aspect commandement de la synergie des forces en présence dans la zone Sahel a été occulté meme si le sommet parle de la nécessité de coopération et synergie entre elles. Dr Anasser Ag Rhissa avait proposé un mécanisme de commandement unifié intégré à la stratégie de lutte collective et inclusive contre le terrorisme dans la zone Sahel. Il propose que le G5 sahel assurce ce commandement secondé par un panel de partenaires. De meme, que celui de l’initiative ICMM (Initiative de Commandement Militaire au Mali) actuellement sous le commandement de la Minusma,

    (4) par rapport à l’intégration et à l’implication des citoyens et des communautés dans les processus de paix et de lutte contre le terrorisme dans la zone sahel, Et pourtant plusieurs observateurs (Alioune Tine, Sénateur FranÇais, …) et experts (Dr Anasser Ag Rhissa, Moussa Mara, …) ont conseillé de ne pas oublier ces aspects.

    (5) De meme, le retrait graduel de Barkhane de la zone Sahel a été proposé par ces experts et observateurs (sénateur franÇais, …) sans suite,

    (6) choisissant implicitement la position radicale, le dialogue avec le djihadistes a été occulté et pourtant une proposition dans ce sens a été faite par Dr Anasser Ag Rhissa,

    (7) Dr Anasser Ag Rhissa, avait proposé, sans suite, un dialogue inter-états du sahel pour faciliter l’ntégration/implication des citoyens et communautés dans les processus de paix (promotion de la culture de la paix, …) et de lutte contre le terrorisme dans la zone sahel ET pour dissiper aussi les éventuels sentiments anti-forces étrangères dans la zone sahel.

    Cette proposition n’a pas été prise en compte par le sommet de N’Djamena mais les Chefs d’États ont retenu, sur proposition de la Mauritanie, la tenue d’un concours pour la promotion de la culture de la paix dans la zone Sahel. Cette proposition étant un sous-ensemble de ma proposition qui n’a pas été retenue.

    Ma proposition aurait eu un impact plus important pour la promotion de la paix avec, en plus, la dissipation du sentiment anti-forces étrangères.

    C’est dommage que les propositions d’un citoyen de la zone Sahel soient mises de coté pour etre validées en partie et sous le couvert d’un état sans se référer au citoyen qui l’avait proposé.

    (8) Vivement une réelle intégration et implication des citoyens et des communautés dans les processus de paix et de lutte contre le terrorisme dans la zone Sahel,

    (9) Vivement, comme je l’avais proposé, la mise du G5 Sahel sous le chapitre VII de la charte des nations unies,

    (10) en plus des projets PIP ( Projets d’Investissements Prioritaires) démarrés en 2018, Vivement le lancement des projets et initiatives pour les populations, cas de CAPI (Cadre d’Actions Prioritaires Intégrées) dont le plan d’actions a été financé par l’Allemagne et sa mise en ouvre démarre en 2021,

    (11) Le G5 Sahel n’a toujours pas répondu à ma réclamation de paternité du G7 Sahel devenu G5 Sahel par la non-participation de Algérie et de la Libye : maintes fois soumises à votre intention.

    (12) Le G5 Sahel n’a toujours pas répondu à ma proposition de projets PIP, TIC_Secure_Sahel (incluant une proposition pour l’indépendance énergétique du Sahel à travers les énergies renouvelables et les TIC), soumise en 2014 et 2018, rappelée à maintes reprises et soumise avant cette rencontre de N’Djamena.

    Bien cordialement

    Dr Anasser Ag Rhissa Expert TIC, Gouvernance et Sécurité, TEL 78731461

  3. Kinguiranke, IBK est saoul du con ratatiné et du sale cul de ta pute de mère : enfant adultérin de malfrat violeur, non éduqué !

  4. Kinguiranke, IBK est saoul du con ratatiné et du sale cul de ta pute de mère : enfant adultérin de malrat violeur, non éduqué !

    • Le sale cul de la pute de mere de Boua le ventru IBK. Nous savons que chez les Itno la bravoure, guerre et le devoir bien accompli c’est de pere en fils alors que chez Boua le ventru IBK c’est la dolce vita et l’achat des cuisses des prostituees Espagnoles sur mer de pere en fils! Voici la grande difference entre nos gouvernants!

  5. Pendant que la France prépare son retrait, le Tchad s’implante durablement. Dans ce tohubohu stratégique, les Famas sont invisibles alors même que la logique voudrait qu’elles soient celles qui prennent le relai, si l’on se fie à la fierté de leur peuple… Mais hélas, il y a la logique d’une part, et aussi le réalisme d’autre part.

    Pensées rebelles.

  6. Nous savons que chez les Itno la bravoure, guerre et le devoir bien accompli c’est de pere en fils alors que chez Boua le ventru IBK c’est la dolce vita et l’achat des cuisses des prostituees Espagnoles sur mer de pere en fils! Voici la grande difference entre nos gouvernants!

  7. A bas la France !
     Serval ;
     Barkhane ;
     Takouba ;
     MINUSMA ;
     G6 Sahel (la France y comprise) ;
    toutes ces forces ont un point commun : ” le commandement réel ou mystique français” pour l’aboutissement de la stratégie démoniaque de la France d’émietter le Mali.
     Diantre, quand est-ce que cette France-là réalisera que les Maliens n’étant pas stupides, la Citadelle Mali est imprenable, même attaquée au mieux ?
     Françaises et Français, vous ne reconstruirez pas votre puissance imaginaire avec du sang malien, mais dans le commerce honnête de gagnant gagnant avec l’Afrique, comme la Chine et la grande Russie le font.
     La France est vraiment autan nocive que toxique pour nous les Maliens : moi je vous hais sincèrement car, j’ai foncièrement horreur de vos techniques enfantines d’exploitation éhontée et sadomasochiste de l’homme par l’homme.

  8.  Serval ;
     Barkhane ;
     Takouba ;
     MINUSMA ;
     G6 Sahel (la France y comprise) ;
    toutes ces forces ont un point commun : ” le commandement réel ou mystique français” pour l’aboutissement de la stratégie démoniaque de la France pour émietter le Mali.
     Diantre, quand est-ce que cette France-là réalisera que les Maliens n’étant pas stupides, la Citadelle Mali est imprenable, même attaquée au mieux ?
     Françaises et Français, vous ne reconstruirez pas votre puissance imaginaire avec du sang malien, mais dans le commerce honnête de gagnant gagnant avec l’Afrique, comme la Chine et la grande Russie.
     La France est vraiment autan nocives que toxique pour nous les Maliens : moi je vous hais car, j’ai foncièrement horreur de vos techniques enfantines d’exploitation éhontée et sadomasochiste de l’homme par l’homme.

  9. > N’oublions rien : c’est à la demande de la France que le Tchad est arrivé au Mali.
    > Ce sont ces soldats tchadiens qui sont les terroristes aux commandes occultes de la France.
    > Ce qui est sûr, bientôt il y aura une recrudescence des attaques au Mali avec cette arrivée massive des troupes tchadiennes.
    > C’est pourquoi, avec ce ravitaillement officiel en terroristes tchadiens, la France retrouve son espoir de pouvoir raviver ses réseaux de rebelles au Mali.
    > Ce G6 Sahel avec la France tapisse dans le clair sombre, cette colonialiste ne fait que rechercher et explorer d’autres voies et moyens.
    > Au Mali, dites moi la seule action que les troupes tchadiennes ont réussie, si ce n’est que souiller le sol malien de leur sang aux services de la France.
    > Maliennes et Maliens, unissez-vous ; restez vigilants et résolus, l’heure est grave : unis, le Tchad, la France et les envahisseurs européens des forces dites “Takouba” (un mot touareg bien choisi contre nous) découvrent leur front …

  10. I hope this action move us much closer to Sahel wide simultaneous well planned plus well carried all out attack we need to dislodge terrorists from Sahel but we also will need defense that prevent them from returning.. We still need those satellites.
    Henry Author Price Jr aka Kankan
    PS
    Here in Detroit,Michigan it is cold with as much as ten inches of snow today. I need find new residence. Only few more months to go. Thanks to Trump unexpected loss I may give all my focus to Africa. Negroid Asian Indians who have befriended me for years do not want us to equate them with African Americans. They have engineers plus physicians desiring to work with us. In keeping with United States government desire they alert me that once I am in Africa they want to talk plus.unlike African Americans will do so under Malinke-Mandingo agenda. No dings .

  11. La moitié ou le quart de ces 1200 soldats TCHADIENS serait plus efficace et inquiétant pour l’ennemi que nos 33 000 guerriers Bambaras aux ventres mous et aux gros derrières. Ils viendront se faire tuer pour la protection des Maliens pendant que le guerrier Bambara vole le budget militaire pour faire la fête auprès des prostituées de KATI mais cela ne les empêchera pas de se faire insulter par le peuple Malien dans les jours à venir. Si seulement 1200 éléments de notre propre armée pouvaient se joindre à ces 1200 Tchadiens, le résultat allait être impressionnant, mais malheureusement le soldat Malien à autre chose à faire que de défendre sa patrie. Pendant que l’ennemi se défoule sur les pauvres hères, le militaire Malien se bat pour être Député à la place des élus, Ministre à la place des Ministres, Président à la place du Président, demain il cherchera à devenir Imam à la place des Imams. En plus, le militaire Malien est celui qui fait office de négociateur pendant le conflit, ce qui fait que pour tenir le front, il nous faut BARKHANE, MINUSMA, Tchadiens, Tchèques, Ivoiriens, Togolais, ….

    Demain les YÉRÉWOLO Maliens diront que c’est l’armée Tchadienne qui les empêche de défendre leur cher MALI.

    • Demain les YÉRÉWOLO Maliens diront que c’est l’armée Tchadienne qui les empêche de défendre leur cher MALI.

      Eh oui YUGU, en effet l’argument serait tout trouvé pour ces chauvins à deux balles…

      Pensées rebelles.

  12. Si les autre pays du G5 faisaient comme le Tchad on allait avoir 6 000 soldats sur place pour deloger tous les terroristes/Jihadistes dans cette partie du Sahel et ceci au bout de 6 mois maximum! Let us attack with full force!

    • Même Tchad envoie 4000 soldats au sahel tant que les centristes n’arrêtent pas de protèger des leurs frères et fils des terroristes du centre ne sera à rien .

    • Yugumane
      Ce n’est pas étonnant que la France soit obligée d’intervenir pour sauver le regime d’IDRISS DEBY en empêchant une colonne de vehicules rebelle, partis de libye,de se diriger vers DJAMENA en utilisant sa force aérienne,qu’en même temps ce regime soit capable d’envoyer plus d’un millier de soldats au MALI alors qu’il est aussi confronté á des terroristes????
      En contre-partie ce dictateur n’est il pas entrain d’utitiliser ses compatriotes comme chaire á canon pour aider la France dans sa STRATEGIE de defendre son PRE-CARRÉ???
      La France cherche des acteurs pour justifier la presence des terroristes après avoir massacré plusieurs fois les soldats maliens utilisés comme chaires á canon par IBK.
      IL FAUT RAPPELER QUE LES JIHADISTES ATTAQUENT LES CAMPS MALIENS APRÈS AVOIR PARLOURU DES KILOMETRES ET REPARTENT SANS ÊTRE INQUIÉTÉS.
      L’AMBASSADEUR FRANÇAIS au MALI questionné dit que les satellites ne sont dirigés qu’au nord du MALI, le centre n’est pas la priorité pendant que la France crée le G5 SAHEL pour cette zone.
      Avouez qu’il y a anguille sous rõche!!!
      L’EMBRASEMENT DE CETTE ZONE A ÉTÉ SUSCITÉ POUR CREER UN SENTIMENT DE L’ATMOSPHERE EXISTANT EN AFGHANISTAN.
      Le monde entier est informé que si la france part les terrotistes vont occuper les differents Etats,que L’ARMÉE FRANÇAISE doit rester aussi longtemps que possible.
      Le but recherché pour fixer L’ARMÉE FRANÇAISE est renforcé par la présence de L’ARMÉE TCHADIENNE justifiant l’incapacité des ARMÉES LOCALES á faire face aux jihadistes.
      Cette incapacité rend la présence de L’ARMÉE FRANÇAISE indispensable.
      L’ARMÉE MALIENNE NE SERA FORTE QUE SI LA FRANCE Y TROUVE SON COMPTE.
      C’est du cinema qui se joue au MALI depuis janvier 2012 par l’assassinat des soldats maliens dont les auteurs sont actuellement dans les hotels de BAMAKO et surtout dans le gouvernement.
      Les naifs pensent que les guerriers maliens sont incapables alors qu’ils ont été abandonnés par les hommes politiques indignes, lâches.
      ILS SONT SACRIFIÉS POUR SERVIR LES INTERÊTS FRANÇAIS COMME PENDANT LES DEUX GUERRES MONDIALES.
      Le dictateur tchadien sauve son regime en sacrifiant ses compatriotes.
      Quand on voit le nombre de morts Américains en AFGHANISTAN et en IRAK,la prudence des autorités politiques françaises à éviter une présence regulière des soldats sur le théatre des opérations,l’envoie des soldats tchadiens dans la boucherie ne souffre d’aucun doute.
      Qu’on les tue par plusieurs dizaines comme on l’a connu avec les soldats maliens est le souhait des français.
      Ça renforcera l’idée que si L’ARMÉE FRANÇAISE quitte la zone,c’est le KO pendant que la France refuse que le gouvernement malien fasse appel á d’autres partenaires.
      Cette situation a été créée par la France.
      Elle ne finira que si elle quitte la zone.
      Un autre partenaire ne fera pas le double jeu adopté par la France.
      Les peuples des differents pays vont finir par se revolter contre l’attitude NÉOCOLONIALISTE de la France.
      OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
      La lutte continue.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here