Les hommes armés non identifiés font à nouveau semer la terreur dans plusieurs localités du cercle de Bandiagara: Au moins quatre personnes tuées à Toumpou, deux personnes portées disparues à Dondioulou

1

Selon des sources locales, le village de Toumpou, situé non loin de Goundaga (cercle de Bandiagara) a été attaqué, hier jeudi 15 août, aux environs de 11 heures par des hommes armés non identifiés. Ils ont détruit des habitations et saccagé des greniers. Quatre personnes ont été tuées lors des accrochages. Avant de quitter le village, les assaillants ont, semble-t-il, menacé de revenir.

Quant à la localité de Dondioulou, toujours située dans le cercle de Bandiagara, elle a fait l’objet d’une attaque dans la nuit du 11 au 12 août. Les assaillants, décrits comme étant des terroristes, ont brûlé des greniers et des tonnes d’oignons et saccagé certaines habitations.

Après le passage des assaillants, deux personnes restent introuvables.

Abdoulaye DIARRA

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. A moins de dix (10) kilomètres de Sévaré (Mopti), un des camps les plus importants de l’Armée du Mali que les terroristes tuent et incendient des habitations et des greniers des dogons cela se passe de tout commentaire. L’axe Sevaré-Kona-Korientzé et une langue de terre collée à la falaise et dire que les terroristes sèment la terreur sans être inquiétés cela s’appelle l’abandon des dogons aux mains des peulhs puisqu’ils leur demandent de déguerpir le lieu. C’est une honte pour les FAMA. A Doundiourou les militaires ont désarmé les pauvres civils villageois pour les livrer aux malfaiteurs alors qu’ils savent très bien où se cachent ces terroristes. Durant deux ans les terroristes n’ont pas pu s’approcher de ce village et cela arrive après le forfait de l’Armée. On appelle cela de la complicité, la peur ou de l’icompétence de combattre des malfaiteurss que les villageois peuvent battre à plate couture. Mais avec l’amalgame entrtenu par les hautes autorités et les peulhs que les terroristes ne sont pas peulhs alors que les dogons, les Bozos et les bambaras attaqués démontrent le contraire. FAMA!Combattez tous ceux qui sont basés dans les forêts, ce ne sont pas des lieux d’habitations. Qu’est-ce qu’ils font là dedans avec des armes? Ce sont des fauteurs de troubles qu’il faut neutraliser. Où est l’Armée où est l’Etat? Des groupuscules que les villageois si on laisse faire peuvent battre.
    A l’attention du Premier Ministre son initiative a commencé à porter fruits dans certaines localités de Koro, alors ne vous laissez pas distraire par des ennemis locaux connus. Ce sont des peulhs. Ils sont contre la paix. Votre longévité à la Primature en depend monsieur et ils le savent très bien.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here