Pour réclamer la sécurité : Les populations de Fakala bloquent la RN6 au niveau de Sofara

0

Les populations de la commune rurale de Fakala ont bloqué hier, dimanche 15 novembre 2020, la route de Sofara menant à Sevaré. Cause : les manifestants dénoncent les tueries d’innocents paisibles citoyens dans cette localité. Ils réclament la sécurité.

« Non aux tueries, à l’insécurité » ; « Non aux tueries d’innocentes personnes ! » ; « Oui au vivre ensemble » ; « Oui à la sécurité des personnes et de leurs biens »…Ce sont ces messages que les populations de la commune ont fait passé par le blocus de la route menant à Sevaré. « Nous sommes sortis pour dire aux autorités que nous en avons marre de l’insécurité. Nos populations sont fréquemment tuées à Mandjou. Il y a de cela quelques jours, les forces du mal ont tué deux bergers et ont volé une soixantaine de bœufs. Comme si cela ne suffisait pas, au niveau de ce même village, elles ont tué 4 personnes. Dans le même village, ils ont enlevé l’animateur de la radio de Douentza alors que ce dernier revenait de Bamako.  Le jeudi dernier encore, ces forces du mal ont tués un de nos grand citoyen avec deux autres », a expliqué un des manifestants. Les populations de la commune de Fakala décident de maintenir le blocus jusqu’à ce que les autorités du pays leur promettent la sécurité.

Femmes et hommes, jeunes et vieux, les populations de la commune de Fakala menacent de passer une semaine au bord de la RN6 si les autorités du Mali n’assurent pas leur sécurité. « Même si c’est une semaine, nous allons rester ici. Nous ne sommes contre qui que ce soit. Nous réclamons la sécurité et nous voulons que les autorités nous la promettent. On en a assez de ces tueries d’innocentes personnes », a scandé un jeune manifestant.

Il est important de signaler qu’une délégation des ressortissants de Mopti qui se rendait à Bamako pour les obsèques de l’ancien Président ATT faisait partie des passagers qui étaient bloqués par les manifestants.

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here