Sécurisation de la commune rurale de Ouenkoro : Les promesses du Premier Ministre, tenues !

0

A la faveur de sa visite d’une semaine dans la 5e région du Mali, le Premier ministre, Dr Boubou Cissé,  accompagné d’une forte délégation, avait promis de déployer l’armée  dans les zones frappées par les multiples tueries des terroristes. Parmi ces zones les plus meurtries figurent la commune rurale de Ouenkoro qui a vu trois de ces villages attaquées à savoir Saran, Bidi et Sankoro  avec son lot de blessés, de déplacés et de morts. Et depuis la semaine dernière on peut dire que les promesses tenues par le Chef du gouvernement sont tenues. Ces récentes attaques ont fait fuir le plus grand nombre de populations vers l’intérieur du pays et au Burkina Faso considérés comme plus sûres. 

Face à cette situation dramatique et face au chaos humanitaire qui se profilait sans doute du fait que ces populations ne pourront plus cultiver leurs champs, le gouvernement de Boubou Cissé a décidé d’en faire son combat pour la quiétude et le bonheur de la commune rurale et environs. Ainsi depuis la semaine dernière Cent Vingt (120) militaires ont été déployés à Ouenkoro, chef lieu de la commune rurale. Dès l’annonce de ses FAMAS, on assiste tous les jours au retour massif de ceux qui avaient fui le village où la saison pluvieuse bat son plein. Rappelons que la crise avait atteint son paroxysme le 21 juin dernier avec l’enlèvement du 3e adjoint au maire,  Moussa Dembélé  et d’un commerçant de denrées alimentaires du nom de Maurice Ouédraogo.  Auparavant c’est-à-dire en 2015, un gendarme du nom de Issa Traoré avait été froidement abattu en plein cœur du village suivi du saccage du poste de contrôle douanier.  Mais le calme était revenu malgré l’absence des forces régaliennes de l’Etat jusqu’aux événements du 21 juin dernier. Aujourd’hui c’est le calme et la sérénité qui règnent à Ouenkoro. Mieux entre les FAMAS et la population, c’est la confiance voire une complicité qui s’est aussitôt tissée pour le bonheur de tous. La seule chose que tous les Ouenkorois prient aujourd’hui c’est le retour sain et sauf des deux personnalités enlevées à savoir Moussa Dembélé et Maurice Ouédraogo. Joint par nos soins au téléphone, le Chef de village, l’Imam et les notabilités remercient du fond de leur cœur le Premier ministre Cissé et l’ensemble de son gouvernement pour ses promesses tenues.

Sadou Bocoum

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here