Cheikh Mohamed Ben Zayed Al Nahyane, prince héritier d’Abou Dhabi : “L’expérience de développement des Emirats arabes unis est exceptionnelle et inégalée dans le monde entier”

0

Son Altesse Cheikh Mohamed ben Zayed Al Nahyane, Prince héritier d’Abou Dhabi et commandant suprême adjoint des Forces armées des Emirats arabes unis, a affirmé que la 49e fête nationale des Emirats arabes unis marquait une étape importante dans son histoire au cours de laquelle il se tient avec fierté et détermination à poursuivre ses progrès et ses réalisations dans divers domaines.

Dans son discours à l’occasion de la 49e Journée nationale des EAU, Son Altesse Cheikh Mohamed a déclaré que les réalisations du pays ne s’étaient jamais arrêtées malgré les défis en cours de route, ce qui confirme que l’expérience de développement des EAU est exceptionnelle et inégalée dans le monde entier.

“Alors que nous entrons dans la cinquantième année de notre jeune pays et de notre expérience syndicale unique, nous sommes plus forts, plus confiants, plus capables et déterminés à atteindre nos objectifs au cours des 50 prochaines années, sous la direction du président Son Altesse Cheikh Khalifa ben Zayed Al Nahyane. Nous sommes bien placés pour réaliser notre ambition de faire des Emirats arabes unis le meilleur pays du monde d’ici son 100e anniversaire, en nous appuyant sur les bases solides posées par nos dirigeants fondateurs et sur les succès majeurs que nous avons obtenus au cours des dernières décennies”, a déclaré Son Altesse Cheikh Mohamed.

“Cette année, les Emirats arabes unis, avec le reste du monde, ont fait face aux graves défis posés par le Covid-19. Par la grâce de Dieu et les efforts sincères de nos équipes de première ligne, l’esprit d’équipe au sein de nos institutions, la conscience de notre population, notre état de préparation et notre infrastructure technologique de pointe, les Emirats arabes unis ont été en mesure de fournir un modèle humanitaire efficace pour lutter contre la pandémie et gérer ses répercussions. Les EAU ont accordé la plus haute priorité à la santé et à la sécurité des personnes, car les personnes sont au centre de notre projet de développement et la boussole selon laquelle tous nos plans et stratégies procèdent. Notre approche a gagné les éloges et l’admiration des institutions internationales”.

Cheikh Mohamed a déclaré que malgré les effets néfastes de la pandémie sur les chaînes d’approvisionnement mondiales, en particulier la nourriture et les médicaments, les EAU ont réussi à fournir toutes leurs fournitures alimentaires et médicales grâce à la production locale et à des plans d’urgence, sa propre expertise dans la gestion des crises, son action proactive préparatifs et sa réflexion prospective. Elle a également été aidée par ses partenariats constructifs avec des pays amis, qui lui ont valu respect et appréciation aux niveaux régional et mondial.

Les EAU ont démontré leur visage humain brillant depuis le début de la pandémie en apportant un soutien inconditionnel aux pays et aux communautés qui ont besoin d’assistance, indépendamment de leur religion, secte, race, ethnicité ou situation géographique, et par leurs appels répétés à la solidarité internationale pour lutter contre Covid-19.

Son Altesse a ajouté : “Les Emirats arabes unis ont également participé activement aux efforts scientifiques et de recherche internationaux visant à trouver des traitements et des vaccins contre le virus, et ont coopéré avec d’autres pays pour atteindre cet objectif. Ils ont demandé que ces traitements et vaccins soient fournis à chacun sans exception par sa croyance en l’unité de la destinée humaine, qui remonte à l’époque de Cheikh Zayed, que Dieu ait pitié de lui”.

Le gouvernement des Emirats arabes unis, sous la direction de mon frère, Son Altesse Cheikh Mohamed ben Rached Al Maktoum, vice-président, Premier ministre et gouverneur de Doubaï, a – grâce à sa vision perspicace – été proactif dans l’élaboration de stratégies pour faire face à la phase post-Covid-19 sur des bases scientifiques, grâce à un dialogue éclairé et en impliquant des experts et des spécialistes. Les EAU pensent que cette crise passera, et ce qui est important est non seulement de la combattre efficacement, mais aussi d’avoir la capacité de faire face à la situation une fois la pandémie est terminée.

“Malgré les difficultés posées par le Covid-19, les EAU n’ont pas permis aux problèmes de ralentir sa marche, de saper sa détermination ou de limiter ses ambitions. Au contraire, cela nous a motivés à relever le défi, à utiliser tout notre potentiel et à plonger dans notre longue histoire de relever les défis”.

Cheikh Mohamed a déclaré que le lancement de la sonde de l’espoir vers Mars, la première mission interplanétaire arabe et islamique et le début de la production d’énergie nucléaire à des fins pacifiques à partir des centrales nucléaires de Barakah, qui ont fait des Emirats arabes unis le premier pays arabe à produire de l’énergie nucléaire à des fins de développement, représentent deux moments exceptionnels de l’histoire des Emirats arabes unis et du monde arabe, où la puissante volonté des Emirats arabes unis s’est manifestée sous sa forme la plus merveilleuse. “La détermination de lancer la sonde et de commencer la production d’énergie nucléaire pacifique à la date prédéterminée malgré le Covid-19 qui fait rage a prouvé que nos ambitions ne seraient arrêtées par aucun obstacle et que les EAU tiennent toujours leur promesse, peu importe le défi”, a-t-il déclaré.

Son Altesse a poursuivi : “En 2020, les Emirats arabes unis ont ouvert une large porte à la paix, au développement, à la stabilité et à l’espoir dans un Moyen-Orient chargé de tensions et de conflits, grâce à l’accord de paix qu’ils ont signé avec Israël sous les auspices des États-Unis. Ainsi, les EAU ont affirmé leur courage dans la prise de décisions historiques majeures en ce qui concerne leurs principes, ce en quoi ils croient et ce qui est cohérent avec leur approche ferme de l’appel à la paix, à la tolérance et à la coexistence entre les différentes nations et peuples indépendamment des différences de religion, de race et de secte”.

“La position des EAU à l’égard des questions régionales et internationales sera toujours d’adopter des positions responsables qui appellent à la paix, de rejeter l’ingérence dans les affaires intérieures d’autres États, de respecter le droit international, de soutenir les intérêts et les aspirations du peuple et de faire face aux menaces mondiales auxquelles l’humanité est confrontée”, a-t-il noté.

Cheikh Mohamed ben Zayed a déclaré : “Les EAU sont fermement opposés à l’extrémisme, à la violence et au terrorisme, quelles qu’en soient la source, la nature ou les forces qui les sous-tendent, et rejettent les discours de haine qui portent atteinte aux relations entre les peuples, les civilisations et les cultures et affectent les possibilités de coexistence”.

Tout cela a valu aux EAU le respect et l’appréciation du monde, en a fait une voix de sagesse et de modération, et a renforcé sa puissance douce, sa présence et son influence sur les arènes régionales et internationales. “Les Emirats arabes unis travaillent sincèrement pour trouver des règlements stables pour les crises qui affligent la région arabe et le Moyen-Orient, en coopération avec leurs frères, partenaires et amis. Les EAU ont toujours soutenu le dialogue et les moyens diplomatiques comme moyen de faire face à ces crises, car ils estiment que c’est le seul moyen d’y mettre fin et d’arrêter l’effusion de sang et le gaspillage de ressources, et de résoudre tous les conflits et problèmes qui affligent le monde”.

Il a conclu en disant : “Ce que nous avons accompli jusqu’à présent depuis la naissance de ce pays appelle une immense fierté. Je suis convaincu que notre fierté doublera dans ce que nous accomplirons dans les années à venir car nous ne cesserons jamais d’avancer vers la première place dans tous les domaines, avec une ambition fondée sur notre forte volonté et un rêve basé sur la planification et l’action. Que cet anniversaire apporte aux EAU et à leur peuple plus de bonté, de fierté, d’unité et de stabilité maintenant et dans les années à venir”.

        Traduit par Mervat Mahmoud

 

xxxxxxxxxxxxx

Cheikh Mohamed Ben Rached Al Maktoum, vice-président, Premier ministre et Gouverneur de Doubaï

“Les Emirats arabes unis surmontent les défis de 2020″

Son Altesse Cheikh Mohamed ben Rached Al Maktoum, vice-président, Premier ministre et gouverneur de Doubaï, a déclaré que le 2 décembre restera le jour le plus précieux de la nation où la sagesse, les principes et les objectifs nobles ont triomphé. “C’est le jour où nos pères fondateurs ont incarné les valeurs émiraties par excellence de dignité et de fermeté et ont représenté le sentiment d’appartenance et d’identité nationale”.

ans une déclaration à “Nation Shield”, le magazine des Forces armées des Emirats arabes unis, à l’occasion de la 49e Fête nationale des Emirats arabes unis, Son Altesse Cheikh Mohamed a déclaré : “Nous regardons vers l’avenir avec confiance et espoir, armés de notre vision, de notre expérience et de notre réalisation dans le domaine du développement humain et de l’urbanisation, sachant que nos succès au cours des dernières décennies ont été obtenus avec des efforts, un travail acharné et de détermination. Au cours des cinq prochaines décennies, nous devrons doubler cet effort, augmenter la production et améliorer les capacités, car l’ambition est plus grande, les défis sont plus difficiles, la concurrence est plus intense et les transformations qui nous entourent sont plus rapides et plus profondes”.

Voici le texte intégral de sa déclaration à l’occasion : “Au nom d’Allah Tout-Puissant, le Très Bienfaisant, le Très Miséricordieux”.

Honorables citoyens, que la paix soit sur vous tous ! Je vous félicite à l’occasion de la 49e Fête nationale de notre pays. J’adresse mes salutations à mon frère, le Président Son Altesse Cheikh Khalifa ben Zayed Al Nahyane ; Son Altesse Cheikh Mohamed ben Zayed Al Nahyane, Prince Héritier d’Abou Dhabi et Commandant suprême adjoint des Forces armées des Emirats arabes unis, et mes frères, Leurs Altesses membres du Conseil suprême et dirigeants des Emirats.

Aujourd’hui, alors que l’esprit de l’Union règne dans tout le pays, nous nous souvenons fièrement de notre père et de notre icône, le regretté Cheikh Zayed ben Sultan Al Nahyane, et son ami de toujours, le Cheikh Rached ben Saïd Al Maktoum, et leurs frères, les défunts dirigeants des Emirats.

L’héritage de nos pères vivra toujours parmi nous tant qu’il y aura de la vie sur cette terre. Il vit en nous et nous encourage à être ambitieux et optimistes, nous motivant à accomplir plus de réalisations, renforçant ainsi notre persévérance à relever les défis.

Citoyens de notre pays : 2020 a été une année exceptionnelle, car elle a été riche en surprises, mystères et défis. Au cours de cette année, l’anxiété, la peur et la surprise ont réuni près de 7,7 milliards de personnes à travers le monde dans un destin commun sans précédent.

Un virus inconnu a tué environ 1,4 million de personnes et infecté plus de 60 millions, et ce nombre s’accélère. Ce virus a eu des effets négatifs sur l’économie mondiale. Il a restreint les voyages et l’aviation et paralysé les chaînes d’approvisionnement en aliments, médicaments ainsi que marchandises. Il a, aussi, perturbé le travail des gouvernements, des marchés et des entreprises, et a conduit à des couvre-feux et des verrouillages partout dans le monde.

Cette année a été un test pour les pays, les capacités des gouvernements, l’efficacité de leurs institutions et procédures, et leur degré de préparation à faire face aux pandémies et aux catastrophes, et leurs répercussions.

Je remercie Allah Le Tout-Puissant pour le succès fulgurant de notre nation lors de cette épreuve difficile, ainsi que pour l’excellente performance de notre gouvernement et de nos institutions, et notre volonté de faire face aux pandémies et aux catastrophes d’une manière qui a été reconnue par le monde entier et ses organisations spécialisées.

Ce succès n’est pas une simple coïncidence ou une chance, mais plutôt le résultat de notre modèle émirati qui prévoyait l’avenir et élaborait des stratégies et des plans appropriés pour préparer la nation aux situations d’urgence et aux pires scénarios. Notre modèle émirati garantira l’efficacité et la flexibilité de nos institutions et leur capacité à prendre les bonnes décisions au bon moment. La performance de notre gouvernement et de notre peuple nous a permis de faire face à la menace posée par la pandémie. Notre communauté a répondu avec justesse aux mesures préventives et nos institutions se sont battues avec acharnement contre le virus, soutenues par notre infrastructure de santé avancée, avec ses installations, son équipement et ses cadres médicaux qui ont contenu la pandémie et limité sa propagation, permettant à notre pays d’être le premier dans le monde où les tests Covid-19 ont dépassé le nombre de personnes. Nous avons également atteint nos objectifs de surveillance des infections et de guérison.

La pandémie a contraint de nombreux pays à réévaluer leurs systèmes de santé. Cependant, aux EAU, nous avons mis en œuvre les initiatives nécessaires pour soutenir notre système de santé, dont nous avons confiance en l’efficacité et la compétence.

Nous sommes fiers de notre système de santé, qui est classé premier au monde sur sept indices de santé, y compris sa couverture de santé, l’absence de problèmes de santé et les programmes nationaux de dépistage précoce.

De plus, nous avons réussi à satisfaire les besoins alimentaires et médicaux de notre communauté, augmenté nos réserves stratégiques de ces deux produits de base et établi un système alimentaire durable. Il y a trois ans, nous avons créé le ministère de la Sécurité alimentaire et établi le Conseil des Emirats pour la sécurité alimentaire. Notre objectif était de parvenir à l’autosuffisance alimentaire et nous avons cherché à doubler notre production agricole.

Nous avons également mis en place le Système national d’agriculture durable pour servir ce secteur vital et fournir des solutions technologiques pour répondre à ses besoins. Nous avons également cherché à renforcer nos industries alimentaires avancées, dans lesquelles nous avons investi plus de 62 milliards d’AED.

Citoyens de notre nation : la pandémie a changé les modes de vie des gens et leurs méthodes de travail ; cependant, nous avons réussi à nous adapter facilement aux nouveaux modèles en temps opportun. Le gouvernement a mis en place un système de télétravail, qui a été mis en œuvre avec succès. Ce dernier s’est étendu aux établissements d’enseignement et aux entreprises du secteur privé, grâce à trois facteurs :

  1. i) l’efficacité, la flexibilité et la compétence du gouvernement, de ses cadres et leur capacité à prendre des décisions décisives en temps opportun
  2. ii) la transformation numérique du gouvernement, menée depuis près de deux décennies, qui a ensuite été développée pour être utilisée dans des gouvernements intelligents

iii) l’infrastructure numérique avancée du pays.

Ainsi, nos travaux se sont poursuivis comme d’habitude, parfois à un rythme plus rapide, tout en avançant pour mettre en œuvre les programmes de l’année de préparation pour les cinquante prochaines années. Nous avons restructuré le gouvernement de manière à prendre des décisions en temps opportun et à maximiser la capacité de suivre le rythme des changements et de saisir les opportunités qui les accompagnent, afin d’améliorer les réalisations et les gains dans notre pays.

Nous avons également procédé à la mise en œuvre de nos projets stratégiques, selon les calendriers fixés, y compris l’exploitation réussie du premier réacteur nucléaire pacifique de la centrale nucléaire de Barakah. La sonde Hope et le mini satellite MeznSat ont été lancés dans l’espace. Nous avons également inauguré l’Institut de recherche médicale Mohamed ben Rached, le premier centre de recherche biomédicale indépendant des Emirats arabes unis, avec pour objectif de préparer la prochaine génération de chercheurs à développer des vaccins efficaces contre les pandémies et à mener des recherches sur les maladies courantes dans notre pays.

Ni la pandémie, ni la stagnation économique mondiale n’ont affecté notre approche consistant à tendre la main aux pays les moins fortunés et à soutenir leurs efforts pour faire face à la pandémie. Notre pays a également fourni une aide médicale et des secours à plus de 100 pays.

Lors de notre participation au sommet virtuel du G20, nous avons affirmé le plein engagement des EAU à soutenir tous les efforts visant à soutenir les intérêts humains où qu’ils soient, et à aider l’humanité à inaugurer une nouvelle phase, remplie d’espoir, après avoir éliminé la pandémie qui entrave les efforts de développement dans le monde entier.

Nous avons également souligné que l’action collective est le meilleur moyen de surmonter les défis actuels et de s’attaquer à leurs répercussions négatives. Nous avons appelé à unifier notre détermination et notre volonté de donner aux sociétés, en particulier les plus démunis, les moyens de surmonter ces défis afin de poursuivre le développement et de répondre aux besoins essentiels qui garantissent les formes de vie les plus simples pour les êtres humains.

Nos problèmes mondiaux communs, tels que l’autonomisation des femmes, la fourniture de soins de santé, le changement climatique, l’offre d’une éducation à faible coût et les problèmes de sécurité alimentaire et hydrique, ne peuvent être résolus sans agir collectivement et résolument sous la volonté collective de la communauté internationale.

Citoyens de notre pays : Nous avons appris de nos pères et de nos expériences que l’adoption de nouvelles idées et méthodes de travail n’est pas une chose difficile, mais la difficulté réside toujours dans l’abandon des vieilles idées et de la gestion de routine. Les gens se suffisent généralement de ce qu’ils savent et pratiquent déjà, et ont peur d’essayer de nouvelles choses. Notre confiance en notre peuple et notre direction est le facteur le plus important pour surmonter cette difficulté.

Avec une approche progressive, nous avons réussi à concilier nos traditions avec les exigences du développement et de la modernisation. Ce succès a été renforcé par nos réalisations remarquables et tangibles dans tous les domaines de la vie. Par conséquent, rester au fait des nouveautés et les mettre au service du développement et du progrès est devenu une partie intégrante de notre travail et de notre réflexion, et une composante constante de la culture de notre société. C’est l’un des secrets de notre force croissante, de notre excellence dans la performance gouvernementale, de nos progrès dans la diversification de l’économie, le développement des services, l’amélioration de l’éducation et la réalisation de l’équilibre entre les sexes.

Cette confiance mutuelle entre nos collaborateurs et leurs dirigeants, la consolidation de la culture du changement et du développement et le rythme de l’évolution de notre société ouvriront les portes dans les 50 prochaines années et permettront à nos jeunes hommes et femmes et à nos jeunes générations de concrétiser notre vision du plan du centenaire des EAU 2071, afin que notre pays soit au premier rang des pays les plus avancés et les plus prospères du monde.

Dans moins d’un mois, 2021 commencera et nous approchons de notre 50e Fête nationale. Nous voulons que 2021 connaisse une avancée majeure pour les 50 prochaines années. Nous voulons que notre pays soit le plus distingué et offre le meilleur en termes de qualité de vie. Nous continuerons de préparer tous les secteurs à l’ère post-pétrolière, en construisant une véritable économie fondée sur la connaissance et axée sur l’innovation, en investissant dans des esprits et des compétences qualitatifs, en promouvant le système des valeurs civilisées de tolérance, d’ouverture, de coexistence et d’acceptation, en préservant notre patrimoine national, nos coutumes et traditions authentiques, et la concurrence mondiale pour leadership, et bâtir des bases solides pour soutenir ce développement pour les générations futures.

Dans ce contexte, le Comité du plan de développement à 50 ans et les équipes spécialisées continuent à travailler 24 heures sur 24. La communauté, le secteur privé et tous ceux qui ont une idée de participer à la conception de l’avenir se sont joints à eux, réaffirmant la solide approche de la participation, chérie depuis longtemps dans notre pays depuis sa création.

Cet effort national béni a concrétisé la vision de tous nos secteurs vitaux et a contribué à la promulgation de lois pertinentes, y compris des lois qui soutiennent le développement et renforcent ses moteurs, stimulent l’économie, ouvrent les portes à de nouveaux secteurs économiques, développer un environnement propice aux affaires, stimuler les investissements directs, encourager l’innovation et attirer des esprits talentueux dans des domaines vitaux, axés sur la science et la technologie de pointe, ainsi que sur la recherche et le développement (R&D).

Citoyens de notre pays : les progrès réalisés par notre pays nous rendent heureux et nous remplissent de sentiments de fierté et de contentement, mais cela ne nous suffit pas car nous voulons des progrès similaires pour nos frères arabes. Chaque succès obtenu dans n’importe quel pays arabe représente une force supplémentaire au profit de l’ensemble du monde arabe.

Depuis la création de notre Etat, nous cherchons les chemins du bien pour notre nation. Nous avons toujours fait partie du consensus arabe, et nous avons toujours cherché à resserrer les rangs arabes, et nous avons pris l’initiative d’aider tous ceux dont les capacités étaient insuffisantes pour répondre aux besoins de développement de leur pays. A cette fin, nous avons lancé des initiatives après des initiatives pour autonomiser la jeunesse arabe, en termes de connaissances, de science, d’administration et de culture.

Nous avons également mis notre expérience acquise à la disposition de nos frères arabes, et nous continuerons à rechercher l’avancement de notre monde arabe, car nous en sommes issus et c’est de nous. Et si les nombreux dénominateurs communs entre nos pays arabes ne sont pas suffisants pour approfondir la coopération entre les pays arabes, alors la géographie à elle seule appelle les plus hauts niveaux d’intégration et de coordination, et affirme notre destinée, notre sécurité et notre stabilité communes.

En dépit des problèmes et des défis redoutables auxquels le monde arabe est confronté, et de la détérioration de la situation dans les pays arabes, les opportunités de renouveau et de réforme sont toujours disponibles pour ceux qui possèdent une conscience et une volonté, et peut-être que les troubles énormes et coûteux que connaissent certains pays ont atteint leur fin. S’il a laissé d’énormes pertes en vies et en biens, des blessures profondes dans les âmes, il a également créé de précieuses leçons qui accéléreront les processus de reconstruction et de guérison, s’ils sont bien compris.

Notre monde arabe a besoin de réfléchir à la perspective du langage et des données à utiliser dans la troisième décennie du XXIe siècle, de comprendre les changements politiques, économiques et de valeur qui ont balayé notre monde ces dernières années, de prévoir l’avenir et de reconnaître les moteurs du développement qui s’y trouvent, et être totalement certain que les anciens moyens et les anciens modes de travail et de pensée ne produiront pas de nouveaux résultats. Au contraire, ils reproduiront les anciens systèmes, dont la plupart ne sont ni bons ni ne favorisent le développement durable, ni ne contribuent à instaurer la paix, la sécurité ou la stabilité.

De même, il n’est plus acceptable de blâmer les autres, ou les complots et interventions externes, pour l’échec. Pendant des siècles, la région du Moyen-Orient a attiré l’attention des grandes puissances, et cet intérêt s’est approfondi et ses effets se sont accrus après la Première Guerre mondiale, faisant de la sécurité et de la stabilité dans la région une partie des préoccupations de sécurité et de stabilité internationales.

Cette situation a pesé lourdement sur les pays de la région, et leur a fait face à deux options : soit investir dans cet intérêt international de manière à faire avancer leur développement et renforcer leur sécurité, soit investir dans cet intérêt international de manière à faire avancer leur développement et renforcer leur sécurité, soit laisser ses influences et ses compétitions contrôler les contextes des événements, leur déroulement et les moyens de les gérer.

Il est vrai que la situation internationale est désormais caractérisée par l’incertitude, et que l’ordre mondial – représenté par les Nations unies – a besoin de plus d’efficacité, et que la concurrence qui prévaut sur les relations entre les grands pays se reflète dans notre région et complique ses enjeux et ses disputes. Par conséquent, il est difficile de les aborder et de trouver des solutions. Mais il est également vrai que cette situation ne justifie pas que la région reste dans l’attente d’une évolution mondiale ; ce n’est pas non plus une justification pour rester les bras croisés et ne pas s’attaquer sérieusement aux problèmes de la région et à ses problèmes chroniques, d’autant que la plupart d’entre eux sont dissimulés derrière les droits des peuples au développement, à la stabilité et à une vie digne.

Aux EAU, nous n’attendons ni ne restons les bras croisés. Si nous avions attendu, nous n’aurions pas fondé notre union, n’aurions pas réalisé de développement, n’aurions pas construit notre brillant modèle émirati, n’aurions pas réussi à renforcer nos propres sources de force, et n’aurions pas propulsé notre pays vers sa prestigieuse position efficace et respectée dans le monde.

Nous travaillons, initions, luttons et prévoyons l’avenir et adoptons une planification stratégique, et nous ne commençons pas quelque chose sans mener une étude approfondie après avoir évalué toutes les possibilités.

Cela nous a permis de contribuer efficacement à la lutte contre l’extrémisme et le terrorisme, de contrecarrer les projets visant à changer l’identité du Yémen et son appartenance au monde arabe, et de construire des canaux de dialogue entre les cultures et de lancer le Document sur la fraternité humaine, avec la participation des principales références religieuses dans l’islam et le christianisme. Et lorsque nous avons conclu les Accords d’Abraham, nous avons offert à notre région une occasion précieuse de sortir de l’impasse, de faire bouger les eaux stagnantes et de tracer des chemins menant à la paix, à la sécurité, à la coexistence et à la dévotion au développement.

L’accord a mis fin à l’annexion des terres de nos frères palestiniens, et a rappelé au monde leur juste cause, après leur absence des événements et des développements, et leur a ouvert un horizon vers leurs droits légitimes dans leur État indépendant avec Jérusalem-Est comme capitale.

Citoyens de notre pays: En notre Fête nationale, je salue avec vous les officiers et les soldats de nos forces armées, nos organes de sécurité et nos agences de protection civile, et je renouvelle ma fierté de leur rôle vital dans la sauvegarde de la liberté, de l’indépendance, de la souveraineté, de la sécurité et stabilité de notre patrie, et mon appréciation pour leurs sacrifices, leur fidélité à l’alliance et au serment, et leur incarnation des valeurs et des principes de notre patrie et de notre peuple.

Nos forces armées ont fait preuve de compétence et de courage dans toutes les missions auxquelles elles ont été assignées, et ont remporté des victoires et des performances professionnelles au pays du Yémen frère. Ils ont contribué à la libération de la plupart de ses terres. Ils ont procédé à un redéploiement stratégique après avoir exécuté avec succès leur mission et contribué à la reconstruction des forces légitimes yéménites. Le Yémen a été au centre de l’attention et des soins de notre État depuis sa création et le restera. Notre État continue de contribuer aux efforts humanitaires visant à soutenir le peuple yéménite, à reconstruire ses infrastructures et à continuer de participer aux efforts internationaux à la recherche d’une solution pacifique qui met fin aux conflits et aux divisions yéménites.

Nous saluons également chaleureusement notre armée blanche et ses bataillons de médecins, d’infirmières, de techniciens et d’administrateurs, qui ont fait preuve de sincérité et de dévouement, ont pris des risques et avancé dans leurs rangs pour combattre la pandémie du Covid-19 et soigner les patients. Nos agents de santé ont présenté de nouveaux héros à notre pays. Leur mannequin – l’infirmière Asma Al Chehhi – a pris l’initiative d’interrompre son congé d’études, a laissé son bébé et a travaillé 12 heures par jour.

Dans notre patrie, il y a des milliers d’hommes et de femmes comme Asma. Ils sont dans tous les chantiers, réalisant et innovant, et développant leurs capacités, connaissances et compétences. Ce sont nos richesses les plus inépuisables et nos héros qui n’épargnent aucun effort pour la promotion de leur patrie et le bien-être et le bonheur de leurs citoyens.

Citoyens de notre pays : Le 2 décembre restera notre jour le plus cher et le plus précieux. C’est le jour où la sagesse, les principes et les nobles objectifs ont triomphé. C’est le jour où nos pères fondateurs ont incarné la force, la dignité, les vertus et les qualités du peuple émirati. C’est le jour qui a culminé avec la lutte, la fermeté et le succès de nos ancêtres dans la préservation de notre terre.

La prochaine année, notre Union entrera dans le 50e anniversaire de son long voyage. Nous regardons l’avenir avec confiance et espoir, armés de notre vision, de notre expérience et de nos réalisations en termes de développement humain et d’urbanisation, sachant que nos succès au cours des dernières décennies ont été obtenus avec des efforts, un travail acharné et de la détermination. Au cours des cinq prochaines décennies, nous devrons doubler cet effort, augmenter la production et renforcer les capacités, car l’ambition est plus grande, le défi est plus difficile, la concurrence est plus intense et les transformations autour de nous sont plus rapides et plus profondes.

Je vous promets, au début de la 50e année de notre Union, que les 50 prochaines années seront plus glorieuses et plus splendides. Et au fur et à mesure que notre vision s’est élargie, que notre expérience s’est accumulée et approfondie, et que notre capacité à relever les défis et à nous tenir au courant des changements et des plans pour l’avenir a doublé, vous resterez nos atouts les plus précieux.

Je vous présente mes vœux les plus sincères à l’occasion de cette heureuse fête nationale et qu’Allah vous bénisse et vous protège”.

        Traduit par Mervat Mahmoud

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here