Guinée: La junte militaire au pouvoir dit niet au Président Julius Maada BIO de Sierra Léone à l’issue d’une médiation de libération d’Alpha CONDÉ

1

Plus d’un mois après la capture de l’ancien Président guinéen, Alpha CONDÉ, suite à un putsch des éléments des forces spéciales, les tractations pour sa libération se multiplient. Après avoir opposé un niet catégorique au Chef de l’État de la RDC, Felix Tshisekedi, c’est autour du Président de la République de la Sierra Leone, Julius Maada Bio au terme d’une médiation infructueuse effectuée ce lundi 11 octobre 2021 à Conakry en marge d’une visite de travail et d’amitié.

Selon des informations exclusives obtenues par Confidentiel Afrique ce lundi 11 octobre 2021, le Président sierra-léonais, Julius Maada BIO, présentée comme la bête noire du régime d’Alpha CONDÉ avant sa chute du pouvoir le 05 septembre dernier, vient d’essuyer un revers diplomatique auprès de la junte militaire au pouvoir à Conakry. Arrivé ce matin dans la capitale guinéenne, pour une visite de travail et d’amitié, selon l’agenda officiel de la présidence de Freetown, le Président Maada BIO en a profité pour solliciter une libération de l’ex-locataire du palais Sékoutoureya, en détention dans une suite VIP du QG des forces spéciales. Selon les informations de Confidentiel Afrique, le Colonel Mamadi Doumbya a poliment écarté ce point qui semble-t-il n’était pas à l’ordre du jour. Le nouvel homme fort de Conakry dit se concentrer sur des urgences de l’heure du pays . << Au moment venu, le sort de l’ancien Président Alpha CONDÉ sera examiné et nous prendrons toutes les dispositions idoines >> a averti le Colonel Julius Maada BIO. Sa visite de travail continue à Conakry sur fond d’un gros camouflet diplomatique et qui devrait s’achever en début d’après midi. Il faut juste signaler que les rapports entre Julius Maada et l’ancien Président Alpha CONDÉ n’étaient pas au beau fixe jusqu’à la chute de ce dernier.

Par Ismael AIDARA (Confidentiel Afrique)

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. For his self imposed reasons President Bio of Sierra Leone have honored office of presidency for African nations. Unfortunately honoring office of presidency in seeking former President Conde’ freedom for being held in custody for incompetence or/ plus corruption in management of government of Guinea do not obligated that president be free of criminal liability. It is good will gesture plus was refused but taken as nothing more.
    President Conde’ left mess that need be properly cleaned up free of foreign interference from France or any other non African nation. For transition government to partner properly it should include discussions with neighbors nations concerning total circumstance especially mining of resources so that mining actions may be coordinated with neighbors to receive best results for all.
    I hope Guinea Transitional Government is not another Negroid whore that love to kiss foreigners asses as foreigners cleverly abuse Guinea. Is it?
    Henry Author Price Jr aka Kankan
    Henry Author Price Jr aka Kankan

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here