France : La police nomme la cause la plus probable de l’incendie de Notre-Dame de Paris, selon AP

1

Les enquêteurs de la police parisienne estiment que le sinistre qui a ravagé Notre-Dame de Paris a été très probablement provoqué par un court-circuit électrique, écrit Associated Press.

Les enquêteurs de la police parisienne estiment que le sinistre qui a ravagé Notre-Dame de Paris a été très probablement provoqué par un court-circuit électrique, écrit Associated Press.

sputniknews.com

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. En quoi c’est notre problème?
    Encore un reflex condescendant?
    Cet honteux édifice est le symbol de cette FrançAfric!
    De ces siècles de domination imposée par ces missionnaires de ces occidentaux qui nous regardaient de haut (et ça continu toujours!) du haut de leurs CATHÉDRALES pour ça qu’ils ont bati ces édifices pour nous impressionner par leur puissance ) se prenant pour des Dieux ou demi-Dieu, tout ça pour qu’on soit leurs serviteurs (qui a d’ailleurs malheureusement servit à CONQUÉRIR les Amériques au détriment malheureusement des Amerindiens qu’ils ont été anéanti (et ça n’a pas trop dérangé ces chrétiens bien au contraire!).

    Macron a encore la prétention de dire qu’ils sont un peuple batisseur, mais démolisseurs au détriment de ces civilisations qu’ils ont anéanti pour se constituer ce genre d’edifices qui sont finalement des “trésors de guerres”, guerres de civilisations afin d’IMPOSER le mode de vie occidental comme NORME comme l’arrogance Française sait si bien étaler!

    Il nous appartient de ne pas nous laisser “vassaliser” une nouvelle fois par ces missionnaires chrétiens croisés car sinon c’est reparti pour un tour avec la Françafric, occasion révée pour eux, ils veulent refaire revivre ce temps où l’homme blanc DOMINAIENT tout les autres peuples sur terre et donc bon nombre de SUPRÉMACISTES comme Trump en sont nostalgique! D’ailleurs c’est pour ça qu’il tout de suite twitté et envoyé des aides!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here