Sénégal : vague d’arrestations d’imams pour apologie du terrorisme

7
Sénégal : vague d’arrestations d’imams pour apologie du terrorisme
LeMonde.fr – La grande mosquée de Dakar

Les autorités sénégalaises s’engagent dans une campagne contre les imams et prêcheurs qui font l’apologie du terrorisme. Trois imams ont été arrêtés et placés sous mandat de dépôt le vendredi 6 novembre. Des imams accusés d’actes de terrorisme, menace de complot, financement du terrorisme, blanchiment de capitaux et association de malfaiteurs.

Arrêtés il y a deux semaines à Kaolack, Rufisque et dans la banlieue dakaroise par la section de recherche de la gendarmerie, les imams ont été inculpés pour leur proximité avec des milieux djihadistes. Il leur est également reproché d’avoir tenu des propos incitant au terrorisme au cours de prédication hebdomadaire, après la prière du vendredi. Ce coup de nettoyage dans le milieu des imams et autres prêcheurs s’inscrit en droite ligne d’une vaste opération de prévention du terrorisme religieux.

Lancée depuis le début du mois d’octobre par le gouvernement sénégalais, cette opération a permis l’arrestation d’une trentaine d’imams et de prêcheurs. La première arrestation est intervenue le 9 octobre dans la région de Kolda, au sud du pays, avec l’interpellation de l’imam Ibrahima Sèye, par ailleurs professeur au lycée Alpha-Molo-Baldé de Kolda. Il lui a été reproché de faire l’apologie du terrorisme, mais également d’avoir traité lors d’un sermon les présidents Macky Sall, François Hollande et Barack Obama de « mécréants profanateurs de l’islam ».

Des documents saisis qui font l’apologie du terrorisme

Le 27 octobre 2015, l’imam Alioune Ndao de Kaolack, également secrétaire exécutif régional de la Ligue des imams et prêcheurs du Sénégal, est lui aussi arrêté. Il s’en est suivi l’interpellation de six de ses proches dont l’imam Mamadou Ndiaye de Rufisque et l’imam Youssou Ndiaye, ainsi que Coumba Niang et Marième Sow, deux religieuses au discours jugé radical.

Tout serait parti de l’arrestation de Diokhané un présumé terroriste interpellé au Nigeria. L’enquête menée par la police nigériane a révélé que M. Diokhané, arrêté le 3 novembre (…)

Lire la suite sur lemonde.fr

PARTAGER

7 COMMENTAIRES

  1. laudemus
    “le problème est que si on fait ça en France, on sera directement taxé d’islamophobie !”

    ………..Et ça sera la moindre des choses! 😆 😆 😆 😆 😆 😆

    Et en plus d’Islamophobes, on vous traitera aussi de racistes! 😀 😀 😀 😀

    Ben quoi, ça marche à tous coups! :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

    • 😀 😀 😀 😀

      nfp
      alors tout va bien pour moi …

      je suis un islamophobe raciste antisémite bipolaire à tendance paranoïaque avec des troubles obsessionnels du comportement …

      mais attention, j’ai aussi des défauts 😛 😛 😛 😛

      • 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

        EXCELLENT!!! 😆 😆 😆 😆 😆 😆

  2. bien joué …

    le problème est que si on fait ça en France, on sera directement taxé d’islamophobie !

    et pourtant les racines du terrorisme sont bien dans cette radicalisation de l’islam

    Mais ça, il ne faut surtout pas le dire !
    😥 😥 😥

  3. si Dakar veut s’éviter des attentats comme celui de Paris hier soir , il faut prendre les choses en main le plus vite possible . Pareil pour le Mali qui se croit sorti de la guerre et a repris ses bonnes habitudes de magouilles 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄

  4. les prêcheurs les plus virulents courent les radios et mosquées au mali, mais, personne de l’autorité ne veut les toucher.
    il se dit des choses incroyables sur les ondes et dans les mosquées sans inquiétude.
    le mal doit être soigné à la racine. au Sénégal, ce sont les confréries qui élisent, mais en état responsable, Macky sall s’assume.

    • @ 321,
      Kopin le Mali est la risée de la responsabilité helas. Quand on n’a pas de culot ni d’audace a nettoyer son propre pays des vermines, virus et ennemis du Mali alors c’est la descente aux enfers. Ces conards sont comme tu le dit comme dans nos mosquees sur les radios et dans les rues pour prêcher toutes sortes de conneries au vue et su du gouvernement. Quand nos Presidents ne peuvent pas prendre les decisions pour l’interet general de la Nation face a l’ignorance de ces imbeciles malades et rebus de notre Société alors c’est très grave. Ca a commencé par ATT avec le projet de lois sur la famille les cons de Dicko et semblables se sont imposés parce que le pacte été signé avec ces malades juste pour leur vote pour garder ses fesses dans notre fauteuil presidentiel. Et IBK, ladji bourama woloni kabakoh alias zonkeba a repété la même chose. C’est le laissez aller les mosquees poussette n’importe comment et n’importe ou. N’importe qui prêche et j’en passe.
      Alors….Nous vivons sur une poudrière et ca va péter si de vrais dirigeants politicards responsables n’y font pas face pour eradiquer ce Mal.

Comments are closed.