Kalifa Dembélé, 1er vice-président du Prvm- Fasoko : « Il n’ya qu’un seul PRVM-Fasoko, c’est celui dirigé par Mamadou Oumar Sidibé »

0

Le premier vice-président du parti pour la restauration des valeurs du Mali (PRVM-Fasoko) Kalifa Dembélé, non moins promoteur des groupes scolaires” les Biassons” dans une interview qu’il nous a accordée livre ses impressions face à l’actualité politique de parti et du Mali. Entretien !

22 Septembre : Quelle est la situation politique de votre parti dans le cercle de Ségou où vous militez?

Kalifa Dembélé : Le PRVM-Fasoko se porte mieux dans le cercle de Ségou. Vous savez comme moi qu’on adhère à un parti politique pour des objectifs bien définis et pour des convictions aussi. Notre parti enregistre chaque jour des nouvelles adhésions dans le cercle de Ségou. Certes, il peut avoir des démissions, mais ce qui est important pour nous, ce sont ces adhésions faites. Je peux le dire haut et fort que le parti se porte bien maintenant d’ailleurs qu’avant dans le cercle de Ségou.

22 Septembre :Voulez vous dire que le PRVM-Fasoko n’a pas connu le bicephalisme à Ségou comme on le constate à Bamako dans d’autres localités ?

K.D: Écoutez, il n’y a pas de bicephalisme au PRVM-Fasoko. Le congrès ordinaire tenu en fin d’année a désigné M. Mamadou Oumar Sidibé comme président du parti. Il y’a un seul PRVM-Fasoko qui a un seul logo, un seul siège bref, juste pour vous dire que ceux qui utilisent les amblèmes du PRVM-Fasoko pour d’autres fins sont dans une posture de faux et usage de faux et usurpation de titre. Il n’ya qu’un seul PRVM-Fasoko, c’est celui dirigé par Mamadou Oumar Sidibé. Ces usurpateurs répondront de leurs actes bientôt devant la justice.

22 Septembre : Que pensez de la transition actuelle ?

K.D: J’avoue que la transition actuelle est sur un bon chemin. Vous avez vu l’autre jour comme beaucoup de maliens que le train  a fait un tour annonçant la reprise du trafic ferroviaire bientôt. Je pense que cette fois ci, la transition malienne, qui avait des lancunes au départ, est bien partie. Nous l’accompagnons au bonheur du Mali.

22 Septembre : Que pensez vous de la création de l’organe unique de gestion des élections ?

K.D: La création de l’organe unique de gestion des élections est indispensable . Il faut le faire en impliquant tous les acteurs politiques y compris des experts. Cela nous évitera de tomber dans des contestations après au lendemain des élections. Je pense que ceux qui pensent que le délai imparti est court doivent savoir que c’est une transition et qu’elle ne peut pas tout régler. On doit faire l’essentiel inscrit dans la Charte et après le président élu fera le reste.

22 Septembre: Est ce que le PRVM-Fasoko aura un candidat à la prochaine élection présidentielle ?

KD: Évidemment, on crée un parti politique pour la conquête du pouvoir. Le PRVM-Fasoko aura un candidat à la prochaine présidentielle. Nous sommes présents dans toutes les échéances électorales dans notre pays. Nous avons des hommes et femmes pour servir le Mali à tous les niveaux.

22 Septembre : En plus de la politique, vous êtes le promoteur de plusieurs groupes scolaires. Les examens s’annoncent, la nouvelle ministre de l’Education table sur des examens sans fraudes et fuites de sujets. Qu’en pensez-vous ?

K.D: C’est une belle initiative de la part de la nouvelle ministre de l’Education nationale. Nous voulons des examens propres, afin d’avoir des bons produits. Il faut que les élèves qui auront les diplômes soient de la bonne qualité.Vous et moi, nous sommes tous des parents d’élèves dont l’avenir nous interpelle tous. Nous encourageons  madame le ministre dans cette optique et nous allons l’accompagner, afin d’avoir une école bien performante.

22 Septembre : Quel est votre mot de la fin ?

K.D: Je vous remercie d’avoir effectué le département jusqu’à chez moi pour recueillir mes impressions. J’interpelle tous les journalistes à aller à la source de l’information pour éviter la désinformation.

Interview réalisée par

 Seydou Diamoutene et AMT

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here