42ème session et 5ème réunion du CSA : Du beau monde à Kidal

0

C’est la première fois, que la réunion du CSA se tient à Kidal après plusieurs tentatives. Elle s’est déroulée sous la présidence du ministre algérien des Affaires étrangères, SE M. Sabri Boukadoum en présence du ministre de la Réconciliation, Colonel Ismael Wagué et d’autres membres du Gouvernement, des représentants des groupes armés de la Plateforme et de la CMA. Le représentant de la Minusma à la réunion a salué une participation forte et de qualité tant du côté de la partie malienne que du côté de la médiation internationale.

S.E.M. Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des Affaires Etrangères de la République française et le Commissaire à la Paix et à la Sécurité de l’Union africaine, S.E.M. Smail Chergui, ont tenu à prendre part aux travaux par visioconférence

Mahamat Saleh Annadif, Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies a confié après la rencontre que ‘’ ça fait cinq ans que je participe au CSA et c’est la première fois que voie un CSA avec autant de participants. Cela veut dire que toute la communauté internationale est solidaire au Mali et est prête à accompagner le Mali dans cette phase nouvelle et c’est une confiance qui se consolide, une volonté politique réelle qui se manifeste’’.

Quant au Colonel-Major Ismaél Wagué, ministre de la Réconciliation nationale il a fait  savoir que ‘’il en est sorti d’abord une idée de confiance, une compréhension globale de certaines questions. Donc il est important de signaler qu’il a été décidé que la partie malienne continue à renforcer les mesures de confiance par des actes concrets, d’avancer sur les questions sécuritaires et faire en sorte que la Feuille de route qui a été établie de façon consensuelle pour qu’on puisse réellement avancer sur ça en prenant en compte les difficultés de façon consensuelle’’.

Pour  Mohamed Lamine Ould Siddat, président en exercice de la CMA, ‘’nous avons fait un travail entre Maliens. L’organisation a été faite avec le gouverneur de la région de Kidal et c’est des Maliens qui ont organisé cette rencontre, c’est nous Maliens qui avions sécurisé’’.

‘’C’est un CSA délocalisé pour la première fois, cette session dans la région Kidal est sans doute le signe de paix, de réconciliation entre les fils du Mali. Cette session témoin de la volonté de tous les acteurs pour la paix au Mali’’, explique  Haballa AG Hamzatta, porte-parole de la plate-forme.

‘’Voir le drapeau malien flotter à nouveau sur la ville de Kidal est un sentiment  est une fierté pour nous. Tous bon Malien est fier de  cet acte vers le retour de la normalisation au Mali’’, Colonel Modibo Koné, ministre de la Sécurité et de la Protection civile.

La session du CSA délocalisée doit se pencher sur le processus de DDR, l’accélération des réformes institutionnelles, entre autres. Rappelons que, la majeure partie des forces vivre de la Nation aspirent à une relecture de l’Accord pour la paix.

Bréhima DIALLO

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here