Après les événements d’inchinanane, de Tamalet : Une délégation ministérielle à Ménaka pour exprimer la compassion et la solidarité de la nation

0

Après les événements douloureux d’Inchinanae et de Tamalet, localités situées dans la région de Ménaka, le ministre de la Réconciliation, de la Paix et de la Cohésion nationale, le colonel-major Ismaël Wagué, accompagné de ses homologues de l’Action humanitaire, de la Solidarité, des Réfugiés et des Déplacés Oumarou Diarra et du Commissaire à la sécurité alimentaire Redouane Ag Mohamed Ali, s’est rendu mardi 5 avril à Ménaka au chevet des victimes pour exprimer la compassion, la solidarité et le soutien des plus hautes autorités de la transition.

A travers cette visite, la délégation de haut niveau est allée présenter au nom du président de la Transition, le colonel Assimi Goïta,  les condoléances des plus hautes aux populations de la région de Ménaka suite aux évènements malheureux survenus le 8 mars dernier à Inchinanane et Tamalet (localités de la dite région) soldés par des victimes et des déplacés dans les localités d’Inekar, d’Anderamboukane. Cette mission gouvernementale visait aussi à rassurer les populations de la région, du soutien et de l’accompagnement indéfectible du gouvernement de transition. Elle a mis cette visite à profit pour rencontrer les FAMa et leur rendre un hommage appuyé des plus hautes autorités du pays et rappeler les engagements de celles-ci à réunir toutes les conditions nécessaires à la réussite de leur mission.

La délégation ministérielle a également rencontré les groupes armés signataires de l’accord d’Alger et ceux de l’inclusivité avec qui, elle a échangé sur les problèmes sécuritaires de la région et l’évolution de l’accord d’Alger. Après ces échanges, la délégation s’est rendue chez l’Amenokal Bajan Ag Hamatou, membre du CNT, pour une visite de courtoisie à l’ensemble des notabilités de la région regroupées pour la circonstance.

“Le Mali joue son existence en tant qu’Etat, le rôle de tout un chacun est connu, soutenu et magnifié. La refondation a pour axe prioritaire de mettre en exergue tout ce qu’il y a comme chefferie traditionnelle. Aujourd’hui, le Mali fait face à beaucoup de difficultés avec des partenaires régionaux comme la Cedeao, des partenaires stratégique et certains alliés militaires. Il est plus que jamais nécessaire que les Maliens se donnent la main, pour se resserrer autour de l’essentiel pour la survie de l’Etat malien. C’est pourquoi le président de la Transition nous a envoyés pour montrer la présence de l’Etat et que l’Etat va s’investir davantage pour la sécurité dans cette région“, a assuré le colonel-major Wagué.

Lors de cette visite, le ministre de la Réconciliation, de la Paix et de la Cohésion nationale, le colonel-major Ismael Wagué, a, au nom des plus hautes autorités de la Transition et de la nation  remis, une quarantaine de tonnes de vivres aux populations déplacées d’Anderamboukane et Inekar, estimées environ 2 500 ménages.

En retour, l’Amenokal Bajan Ag Hamatou tout en saluant la visite de cette délégation, a condamné les événements intervenus à Inchinanane et Tamalet. Il a invité le gouvernement à s’impliquer davantage dans la protection des populations. L’Amenokal a également condamné les sanctions de la Cédéao contre le Mali et réaffirmer son soutien à la Transition.

La mission a pris fin par des prières et des bénédictions pour la paix et la réconciliation au Mali.                                                                                    

   Kassoum Théra

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here