Bilal Ag Achérif aux groupes armés de la CMA : “La sécurisation des personnes et de leurs biens dans le Nord est votre mission”

91

Depuis la signature de l’Accord pour la paix et la réconciliation nationale, le 15 mai et le 20 juin 2015, les régions du Nord ont vu une accalmie dans le conflit opposant les groupes armés. Si les armes se sont tues, un autre phénomène a cependant gagné du terrain: le banditisme résiduel. Face au phénomène, le Président de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA) a décidé de prendre ses responsabilités. C’est ainsi qu’il a organisé une tournée dans le nord pour s’entretenir avec les groupes armés.

Cette tournée l’a conduit, le 20 décembre dernier, dans le cercle de Goundam et précisément dans le village de Raz Elma, à une quarantaine de kilomètres de la ville de Goundam. Il était accompagné d’une forte délégation composée de l’ensemble des composantes de la CMA; à savoir le Hcua, le MAA et le Mnla. Tous les groupes armés de la zone avaient répondu présent à l’appel de leur leader.

L’homme fort de la CMA affirme que la rencontre de ce jour avait pour objectif d’abord de s’enquérir des conditions de vie des troupes de la CMA, mais aussi de leur apporter un message. Celui de les responsabiliser face au banditisme résiduel dans le nord. Car depuis le cessez-le-feu intervenu entre la CMA, la Plateforme et le gouvernement, des poches d’insécurité persistent. Cette insécurité résiduelle porte généralement sur des attaques à main armée, des braquages et enlèvements des biens des populations.

Aux interlocuteurs du jour, Bilal Ag Achérif  dira que toutes ces attaques sont mises à l’actif des groupes armés et précisément de la CMA. Donc, il est impératif que la CMA montre pattes blanches et se démarque systématiquement des bandits. Une façon de réaffirmer leur attachement aux dispositions de l’Accord et du processus de paix et de réconciliation nationale. Pour ce faire, il leur a demandé de jouer les premiers rôles dans leurs localités respectives, en assurant la sécurité des personnes et de leurs biens. Il y va de la crédibilité de leurs mouvements aux yeux de l’opinion nationale et internationale. Il a cependant été très clair avec les uns et les autres en précisant que cela doit être leur mission jusqu’au retour de l’Etat pour exercer sa mission régalienne. Après cette rencontre, le chef de la CMA et sa forte délégation lourdement armée se sont ébranlés vers la localité de Ber, à 60km de Tombouctou, pour une pareille rencontre.

Il faut croire que ce message n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd, car juste après son départ, les chefs locaux ont fait passer le message à la base. Et des mesures dans ce sens ont déjà été prises. A preuve, les bandits armés dans le cercle de Goundam se sont partagé les rôles dans la sécurisation des villes comme Issaber, Mbouna, Gargando et Raz Elma. Ils arrivent à récupérer des biens volés qu’ils restituent à leurs propriétaires et ils sanctionnent copieusement leurs éléments qui se rendent coupables de vol. Cela est salué par les populations et les ONG qui opèrent dans la zone.

Harber MAIGA

De retour de Goundam04

PARTAGER

91 COMMENTAIRES

  1. La première solution à cette situation d’insécurité dans le nord est le renforcement des patrouilles mixtes entre les éléments de la CMA et les FAMAs. Celle-ci a des insuffisances; il faut donc que le processus de paix puisse aller à son terme pour permettre l’implantation des services de sécurités étatiques afin de sécuriser totalement ce pays.

  2. il est impératif que la CMA montre pattes blanches et se démarque systématiquement des bandits. Une façon de réaffirmer leur attachement aux dispositions de l’Accord et du processus de paix et de réconciliation nationale. 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛
    On peut un instant s’en réjouir mais pour combien de temps???
    Il faut que le DDR puisse être mis en œuvre pour que l’armée nationale puisse être déployé sur toute l’étendue du territoire pour jouer ce rôle qui lui incombe.

  3. Ces attaques qui ont lieu un peu partout sont à mettre sur le compte des terroristes mais aussi des bandits de grands chemins.
    Le défi est grand mais pas du tout impossible; il faut que la CMA puisse envisager des actions conjointes avec les FAMAs pour la sécurisation de ses populations .
    Aussi nous devons veiller l’un sur l’autre en apportant des informations à nos forces de défenses et de sécurités pour que celles ci soient de plus en plus efficace sur le terrain.

  4. Pour une lutte efficace contre l’insécurité; il faut rétablir la confiance entre les forces de sécurités et la population car les forces de sécurités sont là pour nous servir. Il n’est donc pas admissible que nous ne puissions pas faire appel à elles en cas de besoin. Concernant aussi la partie nord il faut que l’armée régulière puisse y être déployée afin d’assurer cette mission qui est la sienne. Participons tous à la lutte contre le grand banditisme et le terrorisme par une étroite collaboration avec les forces de sécurités.

  5. Je pense que la sécurisation du Nord passe par l’application stricte et parfaite de l’accord dont l’un des points essentiels est le désarmement des ex-combattants. En effet, si le banditisme est trop élevé dans cette partie du pays, c’est le fait de l’irresponsabilité des chefs. C’est l’objet pour lequel, le premier responsable de la CMA est allé à la rencontre des responsables des sous groupes en sensibilisant dans la sécurisation des biens et des personnes.

  6. Le langage des ces terroriste c’est la guerre par la terreur et par conséquent la réponse doit être pareille.
    Le plus important c’est que les conditions soient remplis pour que le processus de paix soit mis en œuvre pour que l’armée puisse sécuriser toute l’étendue du territoire et nos frontières par lesquelles se personnes rentrent pour commettre leurs forfaits.
    Mais si les autorités de la CMA décident de prendre leurs dispositions avant cette étape je pense qu’il faut les encourager et les accompagner. Le mali d’abord!

  7. Nous devons tous être unanimes sur la réponse à apporter au terrorisme car c’est de cela qu’il s’agit( il faut les traquer et les éliminer) car quand ces derniers entrent dans une société il n’y pas véritablement de point de retour. Des pays comme l’Irak, l’Afghanistan ou encore récemment la Syrie sont des exemples palpables. Il faut donc éliminer les bases de ces mouvements qui veulent prendre pieds dans notre pays et cela passe nécessairement par l’unification du pays.
    TOUS DONC POUR LA PAIX AU MALI!

  8. Toutes ces attaques sont le fait des personnes qui veulent déstabiliser ce pays par tous les moyens; c’est pour quoi je pense que tous les citoyens du sud comme du nord doivent se donner la main pour accompagner nos forces de sécurités en leur donnant le maximum d’informations pour que celles-ci puissent parer à d’autres attaques éventuels. Il faut que nous puissions comprendre que les forces de sécurités ne peuvent pas être présentes partout en même temps.

  9. Notre pays doit vaincre la peur , l’adversité et le climat de terreur que veulent imposer ces terroristes dans ce pays en y installant ce chienlit.
    Nous populations, devons avoir une bonne collaboration avec nos forces de défense et de sécurité car ces personnes sont présentes parmi nous. C’est pourquoi nous devons dénoncer tout mouvement ou personne suspecte.

  10. Dans cette vague d’attaques et d’attentats perpétrés un peu partout dans le monde et chez nous au Mali;
    je demande à mes concitoyens de jouer la carte de la prudence et de la vigilance car même si les services de sécurités font leur travail, il n’existe pas de risque zéro en matière de lutte contre le terrorisme car leurs attaques sont beaucoup imprévisible.
    Je m’incline sur la mémoire des personnes qui ont perdu la vie du fait des actes de ces criminels qui veulent détruire notre pays mais qui n’y arriveront pas si nous nous mettons ensemble pour leur faire barrière. TOUS CONTRE LE TERRORISME!

  11. Etant donné que l’Etat n’exerce pas pour le moment son autorité sur le Nord du pays, il est important que les groupes armés prennent leur responsabilité afin de rétablir l’ordre et la sécurité. Je salue l’initiative du chef de la CMA.

  12. C’est une bonne initiative de la part d’Ag chérif mais je demande à mes compatriotes d’être prudent dans les interprétations qu’ils font de cette situation car certaines personnes mettent déjà ces actes au compte de la religion; je dis NON!
    Nous n’avons pas les détails de ces attaques alors évitons d’aller vite en besogne.
    L’exemple de la Centrafrique doit nous interpeller car un conflit religieux; c’est très DANGEREUX car les gens sont prêts à tout pour défendre leurs divinités et leur foi.
    A bon entendeur, Salut!

  13. La sécurisation des biens et des personnes dans la partie Nord est un défi à relever car cette partie est en proie au banditisme. Et c’est qu’a compris le premier responsable de la CMA qui avait une tournée dans le but de responsabiliser les différents chefs de groupes qui composent la CMA à mettre fin à ce phénomène qui fragilise la mise en oeuvre de l’accord d’Alger.

  14. A mon humble avis, la maîtrise des éléments doit être la priorité des responsables de la CMA afin que la sécurité et la quiétude règnent au Nord. Et l’initiative du premier responsable de la CMA est louable et à féliciter.

  15. La mesure de la CMA est destinée à lutter contre le grand banditisme dans le nord du Mali, phénomène qui a également conduit au renforcement des dispositifs de sécurité dans des lieux stratégiques .Enfin le Mali est fier de savoir que la CMA participe aussi activement au processus de paix.

  16. Pour ma part, je pense que l’initiative du premier responsable de la CMA est porteuse d’espoir dans la réduction du banditisme dans le Nord du pays sous leurs tutelle. Je lance un appel à tous les acteurs de cet accord a redoublé d’efforts afin que l’accord puisse connaître sa mise en oeuvre totale et réussie.

  17. Cette opération de grande envergure permettra de mettre le grappin sur ces présumés délinquants et de saisir d’importants matériels ainsi que des armes .Notre but est tous simplement de les faire confiance.

  18. Je pense que cette initiative de la part du président de la CMA est à saluer. Car la sécurité au Nord est émaillée par le grand banditisme dont les premiers concernés sont leurs propres éléments. Cela participera à réduire d’un cran ce phénomène.

  19. En plus de cela, il y a eu la mise en place de l’Unité polyvalente de la MINUSMA pour assurer des patrouilles sur les différents axes routiers dans le nord du Mali mais leurs efforts sont restés vains.Nous félicitons le CMA pour cette prise d’initiative pour assurer quotidiennement la sécurité au nord du Mali.

  20. Les armes utilisées pour les braquages sont de natures diverses, allant des armes blanches à celles lourdes. Bien que l’intervention des forces de sécurité ait été parfois prompte, elles n’ont pas toujours dissuadé les délinquants.Alors que la CMA tape dur sur son système sécuritaire du nord Mali.VIVE LA PAIX ET VIVE LE MALI

  21. Nombreux sont les citoyens des villes et des campagnes qui ont été victimes de ces malfaiteurs. En témoignent les innombrables braquages sur les axes routiers, avec à la clé du matériel et d’importantes sommes emportés, le tout évalué à des millions de F CFA.
    Le Mali est fier de savoir que la CMA est enfin décidée de prendre en charge de la sécurité du nord-Mali

  22. L’année 2015 dans le nord a eu son lot de vols avec effraction, de cambriolages, de violences physiques et de braquages avec à la clé des pertes en vie humaine.Nous sommes fier du soutient de la CMA dans cette initiative

  23. En effet, il ne se passe pas un mois sans que les forces de sécurité ne présentent à la presse, des présumés délinquants. Toute chose qui pousse à affirmer que l’insécurité à la peau dure au nord du Mali.
    Alors que cette prise de conscience de la part de la CMA soit un soutient au développement de la sécurité nationnale

  24. Que l’année 2015 fut laborieuse pour les forces de sécurité (police, gendarmerie…) dans la lutte contre le grand banditisme au nord du Mali.Même si les statistiques ne sont pas encore disponibles, l’insécurité reste tout de même une réalité qui persiste.Alors que la CMA se donne à fond pour la sécurité dans le nord du Mali.

  25. Pour que nous puissions aller au désarmement et ensuite à la paix,il faut que les groupes armés puissent avoir la maitrise de leurs éléments et aussi la paix dans la zone0.
    Je pense que c’est ce que la CMA a bien compris en prenant cette décision.En tout cas nous saluons cette décision et lueur souhaitons courage…

  26. C’était tout à fait normal que la CMA prenne cette décision.
    C’est à cause d’eux que l’autorité de l’État n’est pas dans cette région.
    Pour que la population soit en sécurité,ils doivent mettre en place leur propre système de sécurité.

  27. C’est une décision très sage qu’il convient de saluer.
    Elle vient nous montrer que la CMA est consciente de sa responsabilité vis à vis de cette région et de sa population.
    Cela nous donne beaucoup d’espoir quant au retour définitive de la paix.

  28. Ce la est une très bonne décision.
    Je souhaiter pour ma part qu’elle puisse être acceptée de tous et appliquée dans toute cette zone d’insécurité.
    Ainsi,les maliens de ces zones pourront autant vivre en sécurité comme ceux des zones sous contrôle gouvernemental.

  29. Si la CMA arrive à imposer dette loi dans les zones du Nord,cela sera très bénéfiques pour nos concitoyens qui y vivent.
    Cette région avait vraiment besoin de telles décision pour mettre fin à l’insécurité grandissante.

  30. Je pense que le gouvernement et les parties armées doivent porter une confiance accrue à cette paix car la population ne veut plus revivre les mêmes atrocités. Nous avons souffert de cette crise donc donnons la chance à ces accords. Donc en décidant de la sécurisation des biens et des personnes au Nord, c’est la réaffirmation de sa ferme volonté de la CMA d’aller définitivement à la paix et qu’il faut saluer à sa juste valeur

  31. Le désarmement extérieur passe par le désarmement intérieur. Le seul vrai garant de la paix en soi.
    La paix n’est pas seulement la simple absence de violence ou de troubles.
    C’est quand il y a une possibilité de conflit mais que vous décidez délibérément d’éviter la violence, d’adopter et d’utiliser des méthodes et des moyens pacifiques pour résoudre le problème.
    Cela est la véritable paix.
    Donnons au temps de mettre tout en oeuvre pour une paix durable et définitive pour notre nation

  32. Il faut savoir des efforts sont déjà consentis pour la paix telles que les patrouilles mixtes, la commission de vérité et réconciliation donc il faut y croire. Et le gouvernement vient de poser un grand acte, la libération des prisonniers et l’engagement de la CMA à mettre fin à l’insécurité dans le nord qui est sous contrôle. C’est une réelle satisfaction pour l’ensemble du peuple malien

  33. Le remaniement est une question de jours. C’est un énorme investissement qui doit être au Nord donc la CMA et la plate forme doivent comprendre toutes ces réalités et ce n’est pas une fausse intention pour le gouvernement de ralentir le processus de paix.

  34. Ibrahim Boubacar Keïta a tout mis en œuvre pour que cet accord puisse aboutir. Les différents belligérants doivent faire preuve de bonne foi et de responsabilité et respecter leurs engagements. Tous les acteurs sont appelés à donner le meilleur d’eux mêmes pour que cette quête de la paix aboutisse

  35. Le gouvernement malien a montré sa bonne volonté pour aller à la paix donc il ne saurait refusé de poser les actes allant dans ce sens.
    Il faut un budget pour faire face à tout ce problème. IBK, la CMA et la plate forme mettent tout en oeuvre pour retrouver cette paix qui nous est très chère.

  36. Tout début est difficile mais le meilleur est à venir. Dans toute chose lorsqu’il y’a la volonté le reste viendra.
    Donc nous comptons sur le respect des accords de part et d’autre pour le bien de tous.

  37. Le président envisage faire un remaniement dans les jours à venir pour intégrer les chefs de la CMA et la plate forme. Ce sont les étapes à suivre et nous y parviendront. Le cantonnement, le désarmement sont en cours. il faut noter aussi la libération d’une vingtaine de prisonniers par le gouvernement. Tout malien doit croire à ces accords et c’est ensemble que nous pouvons réussir.

  38. Nous devons savoir que les conditions sont mises en place pour le retour à la paix comme l’a signifié les acteurs et les observateurs.
    Tout sera respecté selon les dispositions prescrites dans les accords. Il faut que les belligérants comprennent que cette paix est bénéfique à nous tous car personne n’est prête à revivre les atrocités de la guerre

  39. L’accord est à sa phase d’applicabilité et tous les observateurs sont unanimes que les conditions sont favorables pour aller à la paix. Donc arrêtez de mettre en mal la paix et la cohésion sociale que nous recherchons dans notre pays. Nous saluons la franchise de la CMA et cela montre sa réelle volonté d’aller à la paix

  40. Nous sommes tous ouvert à la paix et à la stabilité, ses frères doivent comprendre la volonté des maliens.

  41. Quand même, les groupes rebelle doivent prendre des dispositifs pour la sécurisation de ses personnes et bien, ce sur eux que la gestion de cette localité du pays repose, ils sont les seuls dirigeant de ses environnant avant la mise en application de l’accord…

  42. Nous avons tous intérêt à la sécurité, c’est dans la sécurité que nous pouvons mieux avoir accès au bonheur. La CMA et les autres groupes doivent au nom du contenu de l’accord prendre en compte la sécurisation des personnes et biens de ses localités.

  43. Nous avons tous intérêt à la sécurité, c’est dans la sécurité que nous pouvons mieux avoir accès au bonheur. La CMA et les autres groupes doivent au nom du contenu de l’accord prendre en compte la sécurisation des personnes et biens de ses localités.

  44. Ceci est une bonne nouvelle, si la cma intervient en faveur de la sécurité des personnes et biens aujourd’hui, demain il viendra au secours de toute ses population que leurs simple bonheur est de vivre dans une tranquillité total.

  45. Ça se voit que la paix et la réconciliation, la sécurité et la stabilité est une volonté de tous, la cma doit être salué pour cet acte en faveur d’un Mali radieux.

  46. Le Mali a besoin de la Paix et nous devons être ouverts pour la paix au lieu de tous ceci…

  47. Rien ne vaut la paix et la stabilité d’une nation, la CMA et les groupes rebelles doivent pensée à la paix et la stabilité de cette belle nation, e pays a assez souffert et nous devons mettre l’accord en application.

  48. Prions que tout ceci prenne fin et que le Mali retrouve en fin sa tranquillité qu’il a connu pendant des ans…

  49. J’invite nos frères de la cma au respect de l’accord de paix et de réconciliation, nous savons tous que maintenant quelque chose nous lie qui nous permet de ne pas apporter des exactions.
    Il est important que la sécurisation des personnes et biens soit garantie.

  50. Depuis quand la securite d’un pays repose sur des bandes ethiniques armees???

    Les maliens qui soutiennent les conneries de ce type sont vraiment des negres koufindens…

    Pourquoi le negre francofou est aussi idiot???

    C’EST A L’ARMEE MALIENNE D’ASSURER LA SECURITE DU PEUPLE MALIEN… et non des voyous armes qui ont trahi khadafi qui leur a tout donne, pour s’attaquer au pays le plus faible de l’Afrique du nord et de l’ouest: le mali…

  51. La sécurisation du septentrion malien repose sur chacun de nous, nous devons en tant que malien œuvrer pour d’avantage pour le développement de notre pays. Je suis ravi que la coordination des mouvements de l’Azawad ait posé un tel geste.

  52. Ce tourné de la CMA ne peut être considéré que salutaire et prometteur pour l’accord de paix et de réconciliation. Nous devons consentir ensemble pour un Mali meilleur. Bravo à la CMA !!!

  53. Le Mali a besoin de nous tous, c’est en unissant nos forces que nous pouvons le reconstruire. Il faut reconnaitre que le Mali a besoin de tous ses fils pour le rebâtir et le porté haut au sommet.

  54. 😉 😉 😉 Enfin, les groupes armés ont compris que ces terroristes veulent nuire à l’application de l’accord de paix. 😳 😳 😳 😳 😳 La CMA a absolument raison, si elle déjà assume ses responsabilités rien ne pourra empêcher l’applicabilité de l’accord de paix.

  55. 😉 😉 😉 😉 😉 😉 Voilà enfin un geste noble posé par les membres de la CMA, cela prouve que le Mali a enfin retrouvé ses fils. En tant que malien, je suis très ravi de cette action des groupes armés.

  56. Le Mali n’avancera point tant qu’on ne s’unisse pas, c’est aussi en posant des actes pareils qu’on peut l’aider à grimper. Le Mali compte sur chacun de nous pour sa reconstruction. Vive un Malikura !!!

  57. En avant tous pour la reconstruction du Maliba, bravo à la CMA pour cette prise de conscientisation. A reconnaitre que le pays est à nous tous, personne d’autres ne peut le faire à notre place.

  58. J’approuve cette décision de la CMA, il faut ensemble sécuriser le Mali précisément le septentrion. Le Mali nous appartient tous, donnons-nous la main pour le reconstruire.

  59. Ah bon, voilà une geste salutaire, Bilal Ag Chérif a honoré le pays à travers ce pays. l’avenir du Mali dépend de nous tous, si chacun joue parfaitement son rôle, dans deux ans notre nation peut bien changer.

  60. LA sécurité dans le septentrion malien est l’affaire de tous c’est-à-dire de la CMA, la plateforme et du gouvernement. Le secrétaire de la CMA Ag Chérif a très bien fait d’organiser ce tournée dans le septentrion malien, le faite de s’entretenir avec ses compatriote est une bonne chose pour l’avenir car la bonne ambiance dans la CMA est bien pour la bonne mise en place de l’accord de paix.

  61. La signature d’un accord est une chose mais l’entretien de sa véracité et sa crédibilité en est une autre. Le secrétaire générale de la CMA Ag chérif a bien raison de s’entretenir avec ses compatriotes pour la bonne mise œuvre totale de l’accord.

  62. Tous ces attaques sont perpétré dans le seul but d’intimidé l’Etat et sa population, c’est pour déstabiliser le pays et tirer profit de la situation. Les malfaiteurs veulent mettre en cause et même faire annuler l’accord signé le 15 Mai et le 20 juin.

  63. Je pense que ce genre de tournée est vraiment salutaire, car aucun groupe ne doit être négligé dans la mise en œuvre du processus de paix et réconciliation.

  64. Tous les groupes armés qui s’a donnent aux pratique ignobles seront tous considérer comme des terroristes. Les différents groupes armés doivent s’unir soit au gouvernement, ou à la plateforme ou encore à la CMA. La protection des personnes et de leurs biens est un phénomène à prendre au sérieux.

  65. Des attaques à main armée, des braquages et enlèvements des biens des populations doivent cesser dans le nord Mali, telle était le message du leader de la CMA. Les forces armées œuvrant dans le nord Mali doivent faire preuve de bonne foi et de patriotisme.

  66. La population et les autorités malienne encouragent la CMA à d’avantage faire preuve de bonne foi et de patriotisme pour la bonne mise en place e l’accord de paix et de réconciliation. Cette rencontre orchestré par le secrétaire de la CMA pourra consolider les liens entre les groupes armés et son message véhiculé pour la protection des personnes et de leurs biens dans le septentrion malien est très salutaire.

  67. J’invite le secrétaire général du Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA), Bilal Ag Acherif de continuer toujours dans cette lancer. La population malienne est de plus en plus confiant dans la mise en œuvre de l’accord de paix ensemble nous pouvons faire régner la paix dans le septentrion malien.

  68. Cette tournée dans le nord pour s’entretenir avec les groupes armés est vraiment salutaire, les groupes armées doivent tous s’unir sous un même but celui de la paix et de la réconciliation dans le nord Mali.

  69. Le Président de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA) a bien fait de prendre ses responsabilité en considération. La bonne mise en œuvre de l’accord de paix est l’affaire de toute la différente partie signataire de l’accord de paix.

  70. Cette nouvelle démarche de la CMA s’inscrit dans le cadre de voiler les faces des populations qui vont une fois de plus accorder leur confiance à ces combattants qui sont les mêmes personnes qui volent la population la nuit et à des kilomètres de la ville. 🙄 🙄 😈 😈

  71. Ce message ne va rien servir dans la sécurisation des personnes et de leur bien dans les régions du nord. Pour que la population soit sécurisée dans cette zone il faut le retour immédiat des FAMAS. A défaut de cela les habitants et leurs biens ne seront pas sécurisés. 😆 😆 😆

  72. Le banditisme résiduel est l’œuvre des groupes armés qui sont dans l’obligation de sécuriser la population du nord et ses biens. Bilal Ag doit nous laisser tranquille avec son discours de voiler nos faces.

  73. Apparemment la Cma se montre attachée à l’esprit de l’accord d’Alger pour la paix et la réconciliation nation. Espérons qu’elle ne change pas d’attitude car cette coordination ne fait que des bêtises dans le nord. Depuis que l’accord a été signé elle est toujours la première à violer ce compromis. 🙄 🙄 😳 😳 😳

  74. ce sont les combattants de la CMA et collègues qui attaquent les populations civiles des régions du septentrion. Bilal Ag fait comme si ce sont d’autres personnes qui volent la population alors que ce sont ces camardes et militants qui le font en longueur de journée. 🙄 🙄 :mrgreen: :mrgreen:

  75. Ce sont ces mêmes groupes armés qui sont en train de voler les biens des populations du nord qu’ils sont censés protéger. Sans la présence des forces de sécurité malienne, les personnes qui vivent au nord ne connaîtront pas de sécurité et elles seront toujours victimes de vols et autres. 😳 😳 😳 🙄 🙄 🙄

  76. les règles de l’occupation que fait objet du septentrion malien veut que la force occupante assure la sécurité et le fonctionnement des services sur la partie qu’elle occupe. Les Famas ne sont ps dans cette localité. La seule force devant assurer la sécurité des habitants du nord est celle que forment l’ensemble des groupes armés.

  77. Pour le moment, la sécurisation des personnes et de leurs biens dans le nord est la mission des groupes armés car ce sont ces groupes qui occupent cette partie du pays. C’est la logique. Et ils ont intérêt à le faire bien. 🙄 🙄 😳 😳

  78. La situation actuelle des régions du nord interpelle les groupes armés présents dans les régions du septentrion. Si l’Etat est absent dans ces localités c’est parce que la paix n’est pas totalement de retour et les services de l’Etat ne sont au complet dans ces lieux. Vu cela, la situation veut que les groupes armés assure la sécurité.

  79. Certes, c’est de la mission des forces de sécurité et de défense maliennes d’assurer la sécurité des personnes et de leurs biens toute l’étendue du territoire. Si la situation demande à ce que ce soit les groupes armés qui l’assure je ne vois aucun mal en cela. 🙄 🙄 😈 😈

  80. Notre sécurité est le devoir des autorités. Cela à travers les forces de sécurité et de défense de la nation. Ce n’est pas aux groupes armés d'assurer la sécurité des personnes et de leurs biens, dans la logique. Mais vu que l'Etat n'est pas parfaitement de retour dans cette zone pour pouvoir assurer sa mission regalienne, les groupes sont en droit de le faire.

  81. N’importe quoi.
    Comment des voyous peuvent ils assurer la securité des citoyens!

  82. L’effort déployé par le président de la république et son gouvernement n’est pas négligeable dans cette situation, il faut reconnaitre qu’ils se donnent à fond pour améliorer les conditions de vie et la sécurité des populations dans ces différentes localités !!!

  83. La paix et la réconciliation est un long processus qui nécessite plusieurs mois voire plusieurs années pour qu’elles soient dans les rangs de la stabilité !!! Et il faut reconnaitre que le cas de notre pays est plus compliqué qu’on ne le pense !!!

  84. La stabilité dans ces différentes régions se fera, mais je ne peux pas dire sans problème car nous savons tous comment est la tendance dans ces régions, et aussi face à quels problèmes le président et son gouvernement doivent faire face pour le retour de la stabilité !!!

  85. La sécurité des populations des régions du nord-MALI sera assurer, mais on ne peut pas sortir d’une crise qui a duré plus de 20ans et crier pour la stabilité le jour d’après, cela n’est pas possible, il faut du temps pour cela Monsieur !!!

  86. La stabilité dans ces différentes régions se fera, mais je ne peux pas dire sans problème car nous savons tous comment est la tendance dans ces régions, et aussi face à quels problèmes le président et son gouvernement doivent faire face pour le retour de la stabilité !!!

  87. Nous avons confiance au retour de la paix et de la sécurité dans les trois régions du nord MALI, et ça se fera quoi qu’il arrive !!! Mais il nous faut juste être patient et solidaire envers nos autorités pour leur faciliter la tâche !!!

  88. Il n y a rien à faire… tellement de chevauchements et confusions entre les “groupes armes” eux-mêmes qu’on ne peut rien croire. Seule option que donne l’Accord: il faut vite cantonner, intégrer les combattant de la CMA et Co….et donc absolument laisser toute question de sécurisation au nom de l’état malien si l’on cherche la vraie réconciliation et la paix pour au Mali et particulièrement dans le Nord. Pour la sécurité et les investissements au Nord, il faut un retour absolu de l’Etat, avec toutes se facultés! Bilal AG Cherif doit éteindre les voix négatives de certains membres de la CMA qui sont non seulement irréalistes mais aussi d’une très mauvaise foi vis à vis de l’Accord…on ne peut pas continuer à les apaiser indéfiniment au détriment de toute une nation.

    • On ne peut pas continuer à gâter (en milliards) les membres de la CMA sur le dos du pauvre peuple malien, pendant qu’ils trainent leur pied (en mauvaise foi) avec l’application de l’Accord, sur lequel toutes les populations du nord comptent pour enfin vivre leur vie en sérénité… pouvoir élever leurs enfants au-delà d’être des rebelles, trafiquants de drogues …ou enfants refugies dans des camps des refugies ! Y en a marre !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! 😈 😈 👿 👿 👿

  89. Il n y a rien a faire… tellement de chevauchements et confusions entre les “groupes armes” eux-memes qu’on ne peut rien croire. Seule option que donne l’Accord: il faut vite cantonner, integrer les combattant de la CMA et Co….et donc absolument laisser toute question de securisation au nom de l’etat malien si l’on cherche la vraie reconciliation et la paix pour au Mali et particulierement dans le Nord. Pour la securite et les investissements au Nord, il faut un retour absolu de l’Etat, avec toutes se facultes! Bilal AG Cherif doit eteindre les voix negatives de certains membres de la CMA qui sont non seulement irrealistes mais aussi d’une tres mauvaise foi vis a vis de l’ Accord…on ne peut pas continuer a les apaiser indefinement au detriment de toute une nation.

Comments are closed.