Intégration : Tiéman attend la liste des ex-combattants rebelles

56

Les groupes armés du Nord qui ont signé la paix avec le gouvernement, le 20 juin dernier, doivent être progressivement cantonnés, démobilisés puis intégrés pour certains dans l’armée nationale du Mali. Une disposition importante de l’accord, qui doit encore être mise en œuvre.

Il s’agit aussi d’un sujet qui demeure sensible dans le pays, qui a déjà connu des processus similaires dont le bilan ne fait pas l’unanimité. C’est pourquoi le ministère malien de la Défense a consacré quatre journées de réflexion jusqu’à dimanche à ce processus d’intégration.

Mais « tous les ex-combattants des groupes armés ne sont pas éligibles à l’intégration », prévient le ministre de la Défense. Parmi les critères de sélection, l’appartenance à une unité combattante d’un mouvement signataire de l’accord de paix, l’expérience, les limites d’âge des grades ou encore l’exemption de mandat de dépôt.

En clair, ne pas être sous le coup d’une condamnation judiciaire. Des critères qui doivent, selon Hubert Tiéman Coulibaly, servir de « garde-fous » afin d’engager ce processus, dont le préalable est le cantonnement des groupes armés.

Le ministre en appelle enfin aux chefs de ces groupes pour qu’ils communiquent au plus vite, comme ils s’y sont engagés, la liste de leurs combattants.

La Rédaction

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

56 COMMENTAIRES

  1. Cela veut dire qu’il y a des préalables à ce cantonnement. Le préalable à ce cantonnement, c’est d’abord la création des commissions nationales qui vont gérer tout ce processus. Vous avez la Commission Nationale de DDR, qui doit gérer tout le processus de DDR, qui consiste en fait à démobiliser les gens et à les ramener à la vie civile économique.

  2. Les mouvements qui sont signataires regroupent eux-mêmes leurs combattants sur des sites qu’ils auront proposés. Mais ces sites doivent être validés par la Commission Technique de Sécurité, qui est un organe du Comité de suivi de l’Accord.

  3. Le processus de réintégration ou d’intégration dans les forces de sécurité, là aussi vous avez une commission nationale. Il y a également un Conseil national de sécurité qui existe déjà au Mali qui doit chapeauter tout ce processus, ce sont les préalables à mettre en place

  4. Vous avez la Commission Nationale de DDR, qui doit gérer tout le processus de DDR, qui consiste en fait à démobiliser les gens et à les ramener à la vie civile économique.

  5. En effet, le cantonnement est l’une des mesures de confiance qui ont été instituées dans cet Accord de paix et qui permettent d’avancer vers d’autres étapes de ce processus que sont le DDR et la Réintégration ou l’intégration.

  6. Je pense que la journée de réflexion organisée par le ministre de la défense a permis de lever les zones d’ombres dans ce processus très important dans le retour de la paix. Il faut que les dispositions qui ont été prises puissent être respectées pour la réussite de ce processus.

  7. Les personnes qui se sont combattu hier se verront travailler ensemble. Il faut que chacun puisse laisser de coté les divergences de côtés pour sauver le Mali. Notre pays a souffert de la crise. Il est temps que nous allions résolument à la paix.

  8. C’est une étape décisive du processus DDR qui sera bientôt lancé. Il faut que les conditions fixées par le ministre de la défense soient respectées afin que cela ne soit pas à la base de situations que nous pourrons regretter.

  9. Dans ce processus de réintégration des ex-combattants; beaucoup de choses ont été dites. Selon des personnes; des chefs rebelles ont intégrés des personnes qui n’ont pas combattu à leurs côtés en contre partie de somme d’argent. Il faut donc que le ministère de la défense fasse beaucoup attention.

  10. Le ministre de la défense a tout à fait le droit d’être vigilant car ce processus est beaucoup sensible. Il faut donc que les personnes qui remplissent les conditions sont celles qui soient vraiment intégrées.

  11. CAPI CON, laisses-moi te dire une chose, les accords de Tanmarassett avaient prévu que les fonds alloués au développement du Nord soient gèrés par les communautés du Nord. Vas-tu me dire que depuis lors les 1900 milliards déboursés par l’état Malien à cet effet ont tous été détournés au Sud ? Vas-tu jusqu’à nous dire que ces vauriens en boubous propres et qui se promènent entre les hôtels de luxes se font de la peine pour leurs sœurs qui galèrent dans des camps ?

  12. L’intégration des ex-combattants nous recommande, à tous et à tout moment, courage, tolérance, vigilance, rigueur mais surtout une réconciliation des cœurs et des esprits », a souligné le ministre de la Défense et des Anciens Combattants. C’est pourquoi nous devons tous accompagner ce processus.

  13. La problématique de l’intégration des ex-combattants constitue, selon le ministre Coulibaly, une préoccupation sécuritaire partagée et appelle à un appui multiforme de tous les acteurs concernés.C’est pourquoi il veut que le cantonnement se fasse le plus tôt possible.

  14. Nous devrons éviter de signer des chèques en blanc. Pour éviter de faire un recrutement au rabais, les personnels intégrés doivent impérativement satisfaire aux exigences du recrutement dans l’armée.Ce sont les dire du ministre Tiéman Coulibaly.Les ex combattants qui doivent intégrer l’armée malienne doivent remplir les conditions.

  15. le ministre Coulibaly Tiéman insiste de nouveau sur l’accélération du processus de cantonnement. Cette mise au point du ministre de la Défense et des Anciens combattants sonne comme une réponse aux agissements des groupes armés qui, sur le terrain, optent pour la poursuite des patrouilles mixtes.

  16. Le processus de paix prend un retard à cause des comportements des ex rebelles.Cependant nous sommes confiants quant à la mise en oeuvre effective de l’accord de paix car le gouvernement malien y travaille sérieusement.C’est pourquoi le ministre de la défense a demandé la liste des ex combattants pour le cantonnement.

  17. Le ministre de la défense appelle ainsi les ex combattants à rejoindre le processus de paix.Il faut donc que ceux ci fasse parvenir leur liste de combattants à cantonner au gouvernement malien pour que la phase de cantonnement commence.

  18. Le gouvernement malien par le biais du ministre de la défense veut aller vite dans l’application de l’accord de paix.Le cantonnement étant une des conditions très importante pour la mise en oeuvre de l’accord doit se faire le plutôt possible.

  19. Il faut que les uns et les autres apportent sa contribution à la recherche de la paix.Le ministre de la défense qui demande aux groupes armés de déposer la liste de leurs combattants pour le cantonnement veut aller plus vite dans la mise en oeuvre de du processus de paix.

  20. Le ministre de la défense Tiéman attend la liste des ex-combattants rebelles pour que le cantonnement démarre.C’est la manifestation de la volonté du gouvernement à aller à la paix.Il faut les ex combattants s’inscrivent dans cette même logique.

  21. Je pense que c’est une très bonne chose que le ministre de la défense veuille accélérer le processus de cantonnement.Cela va donner un coup d’accélérateur au processus de paix en cours.Il faut donc soutenir le ministre pour que cela se fasse le plus tôt possible.

  22. Le cantonnement des ex-rebelles de la CMA est en cours dans la capitale malienne, Bamako. Le ministre de la défense et des anciens combattants après quelques jours de réflexions sur le sujet attend maintenant la liste des ex-combattants rebelles qui seront cantonnés suivant les conditions requises.

  23. L’intégration des rebelles dans l’armée malienne est une évidence et pourra seule mettre fin à la recrudescence des attaques terroristes qu’a connu notre pays. L’accord d’Alger est clair sur cette intégration. Il dispose dans son article 19, chapitre 8 que l’intégration et le DDR (désarmement, démolition et réinsertion) se déroulent au fur et à mesure du cantonnement des combattants. Il faut obligatoirement que les rebelles qui seront cantonnés réunissent certaines conditions.

  24. Pour que le nord de notre pays soit sécuriser pour une bonne fois pour toute, il faut que les ex-combattants des différents groupes armés soient cantonnés et désarmés comme le veut l’accord d’Alger. Mais il ne se fera pas dans le désordre. Le ministre Hubert vient de dire les conditions requises pour être cantonné. Tous les rebelles ne seront pas cantonnés.

  25. Le DDR se fera suivant certaines conditions. Ce ne sont pas tous les rebelles qui seront soumis au DDR. Il nous faut remplir certaines conditions. J’encourage le ministre Tièman Hubert et je l’invite à preuve de vigilance. Seuls les ayant droits seront cantonnés.

  26. C’est uniquement après le cantonnement des ex-rebelles que nous pourrons lutter contre le terrorisme dans notre pays. Sinon pour le moment on ne peut pas le faire. Car les rebelles sont tous censés être cantonnés. Donc ceux qui ne sont pas concernés par le cantonnement seront obligés de quitter le pays. Le ministre chargé de ce processus attend la liste des ex-combattants rebelles visés.

  27. L’accord d’Alger dispose que les militants des groupes armés signataires de l’accord d’Alger seront cantonnés et vont intégrer l’armée malienne juste après la signature selon les conditions posées pour être éligible au processus. C’est pour dire que les rebelles ne sont pas visés par ce processus.

  28. La liste des ex-combattants rebelles est attendue par Tièman Hubert Coulibaly pour le cantonnement prévu par l’accord pour la paix et la réconciliation nationale issu du processus d’Alger. Le gouvernement malien est en train de veiller au bon fonctionnement de ce cantonnement.

  29. Le cantonnement qui sera bientôt est la solution aux multiples attaques terroristes perpétrées dans notre pays par les groupes rebelles qui ont déjà signé l’accord de paix avec le gouvernement. Les ex-combattants réunissant les conditions requises par l’accord de paix doivent fournir leur liste.

  30. Le cantonnement qui sera bientôt est la solution aux multiples attaques terroristes perpétrées dans notre pays par les groupes rebelles qui ont déjà signé l’accord de paix avec le gouvernement. Les ex-combattants réunissant les conditions requises par l’accord de paix doivent fournir leur liste.

  31. Le processus de cantonnement des ex-rebelles tant attendu par les citoyens malien sera bientôt fait. Le ministre de la défense et des anciens combattants, Tièman Hubert Coulibaly, attend la liste des combattants rebelles. Que les rebelles fournissent, le plus vite que possible, la liste de ceux qui obéissent aux conditions posées.

  32. Les groupes armés signataires de l’accord de paix issu du processus de paix d’Alger sont invités à fournir la listes des combattants concernés par le processus de DDR. Tous les rebelles ne sont éligibles au processus.

  33. Le ministre de la défense et des anciens combattants, Tièman Hubert Coulibaly est en train de faire de son mieux pour que le cantonnement des ex-rebelles ne soit pas boycotté ou que des personnes non concernées intègrent les forces armées maliennes.

  34. Le processus du DDR mérite dur réflexion et de négociation, c’est l’un des processus les plus difficile et très lente. Les ex-rebelles doivent recruter vis-à-vis des exigences des exigences de l’armée maliennes. C’est dans le cadre de la pratique de l’accord paix et de réconciliation. Le ministre de la défense attend impatiemment la liste des ex-rebelles pour commencer le cantonnés, démobilisés puis intégrés pour certains dans l’armée nationale du Mali.

  35. Le recrutement est l’un des priorités de l’accord de paix qui difficile est très sensible. Je suis ravi que le ministre de la défense et des anciens combattants soit conscient de la situation et qu’il est aussi à la quête de suite favorable. C’est dans le processus de mise en œuvre de l’accord de paix et de réconciliation et ainsi me ministre Coulibaly compte prendre en compte les exigences d’adhésion de l’armée malienne.

  36. Les ex-rebelles ne doivent pas faire patienté le ministre Tièman Couylibaly, car les travaux de cantonnement doivent commencer et le gouvernement est plus qu’engagé pour cela. Le Ministre de la défense et des anciens combattants n’attend que la liste des ex-rebelles pour débuté le DDR.

  37. Le processus du DDR mérite dur réflexion et de négociation, c’est l’un des processus les plus difficile et très lente. Le ministre de la défense et des anciens combattant a bien raison de préciser que ce n’est pas tous les ex-rebelles qui seront accepter dans l’armée.

  38. Cet appel du ministre de la défense Tièman Hubert Coulibaly va dans les intérêts de l’accord de paix signé. Ce cantonnement est primordial car elle fait partie du processus de mise en œuvre de l’accord.

  39. Les groupes armés doivent respecter leur engagement et envoyé au plus vite leur liste pour le cantonnement. Le cantonnement fait partie de la mise en œuvre de l’accord de paix d’Alger et une bonne DDR représente plus ou moins ou bonne accord.

  40. Si le cantonnement va directement dans le bonne fonctionnement de l’accord de paix et de réconciliation, je pense qu’il est primordiale qu’elle soit mise en œuvre. Le ministre Tièman H coulibaly doit tout son possible le DDR soit bien et effectif. Le D.D.R est une face très ardent et aussi important dans la mise en œuvre de l’accord de paix et de réconciliation.

  41. Les ex-rebelles doivent très vite envoyé leur liste pour que le processus de DDR puisse commencer. Le gouvernement malien attend avec impatience pour commencer le travail. Les ex-rebelles ne doivent plus faire trainer le DDR.

    • Mohamed Ag Intalla, comme nous disons en HASSANYA: ” H’NEU EHEL TWEYMIRIT MIT AR’VINE!!!”
      La liste…. militaire commence avec le nom du colonel Najim qui est… LIBYEN!!!!! Que faire?????
      General Dembele’, a’ ce point si, il faut etre patient!!!! C’est un combat psychologique qui est engage’. Attendons donc avec patience et observons la situation de maniere… CYNIQUE!!!

  42. Je pense que si le tel est la solution pour la bonne mise en pratique de l’accord de de paix, il n’a pas de problème. Le cantonnement des groupes rebelles et armés doit être fait le plus vite possible, la population malienne n’attend que cela, car sans cela la paix reste toujours incertaine.

  43. Mais le ministre de la Défense a raison, tous les ex-rebelles ne peuvent être enregistré au sein de l’armé malienne. Il y a certain exigence imposer par les textes de l’armée malienne et tout ex-rebelle qui ne répond point à ces normes ne pourra être pris au sein de l’armée malienne.

    • Je conseillerais au jeune frere Coulibaly de parler moins de cette affaire!!!!! Il doit continuer a’ agir dans les interets superieurs du Mali!!!!!
      les anciens idiots qui ne peuvent pas etre reintegre’s au sein de FAMAs, seront reintegre’s dans les champs de … tonton Moussa Balla Coulibaly comme… CULTIVATEURS. RIRE!!!!!!

  44. Reintegrez-les avec des grades qui vont avec et surtout qu’ils restent tranquille à Kidal, vive le Mali mais, quelle honte pour nos braves dirigeants

  45. Mes amis, nous vivons une situation d’exception. Des mesures exceptionnelles s’imposent!
    L’essentiel est de trouver quelque chose a’ faire pour ces anciens idiots. Ils peuvent bien etre place’s dans des services au sein des FAMAs ou’ ils ne peuvent pas porter prejudice a’ notre faso. LE GENIE MILITAIRE SERAIT UN BON ENDROIT POUR EUX. ILS PEUVENT AINSI AIDER A’ RECONSTRUIRE CE QU’ILS ONT DETRUIT!!! Certains parmi eux peuvent etre integre’s dans la police locale et d’autres peuvent etre engage’s dans les services de la garde nationale. Ils travailleront en etroite collaboration avec les FAMAs pour aider a’ securiser les regions nord du Mali. JE CONSEILLERAIS VIVEMENT AU PRESIDENT, AU PM ET AU MINISTRE DE LA DEFENSE DE CREER UNE REGION MILITAIRE POUR LE NORD QUI SERA PLACEE SOUS LE COMMANDEMENT D’UN TARGUI OU D’UN ARABE CONNU POUR SA FIDELITE’ AU MALI. Je pense a’ une personne comme le General Gamou!!!!!
    Mes amis, les solutions existent. LET’S THINK OUT OF THE BOX!!!!!!

    • Y a-t-il une nouveauté dans toutes les âneries que tu viens d’étaler ici ? Tous ce que tu suggères ici à déjà été fait et au lieu de résoudre le problème l’a multiplié par 10.

      Notre pêché originel a été l’intégration de ces traîtres dans notre Armée avec leurs grades. Cela a eu le mérite de s’acquer le patriotisme dans notre armée. Des farfelus se sont dits Colonel et on été intégrés comme tels dans l’armée Nationale, les conséquences sont là. Au lieu de nous dire de corriger la faute …… IDIOT !!

      • Yugu, l’anerie se trouve dans la deuxieme ligne!!!!!!!! Yugu, “… a deja…” AVOIR et non PREPOSITION!!!!
        “TOUS ce que….” SHAME ON YOU!!!! TOUT EST MEILLEUR!!!!!

        YUGU, LES MILLIARDAIRES SUR LE DOS DE L’ETAT SE TROUVENT DANS NOTRE CAMP!!!!!! TANT QUE NOUS REFUSONS D’ETRE HONNETES, LES PROBLEMES PERSISTERONT!!!!!!!!!
        LA DEFINITION DU MOT TRAITRE EST RELATIVE!!!! POUR TOI, SEULS LES GENS QUI PRENNENT DES ARMES CONTRE LE MALI SONT DES TRAITRES. JE DIRAI OUI, ILS LE SONT MAIS ILS NE SONT PAS DIFFERENTS DE CEUX QUI TUENT… FINANCIEREMENT LE MALI EN VIDANT LES CAISSES DE L’ETAT PAR LE CANAL DE LA CORRUPTION!!!!!!!
        YUGU, TOUTES LES FAUTES DOIVENT ETRE CORRIGE’ES!!!!!!
        Je te rappelle egalement que tres peu de choses ont ete’ faites!!!! IL FAUT ETRE INTELLECTUELLEMENT HONNETE EN RECONNAISSANT QUE PLUSIEURS FONDS QUI ETAIENT DESTINE’S A’ LA RECONSTRUCTION DU NORD A’ LA SUITE DE ANCIENS CONFLITS, ONT SIMPLEMENT ETE’ DETOURNE’S A’ PARTIR DE BAMAKO. LESDITS FONDS NE SONT JAMAIS ARRIVE’S A’ DESTINATION!!!!!!!
        YUGU, JE SUIS TRES DIFFERENT DE TOI!!!!!! TU ES TRES IDIOT ET TRES MALHONNETE!!!!!!! LES PETITS CALCULS NE M’INTERESSENT PAS!!!!! C’EST LE VAILLANT PEUPLE MALIEN QUI EST MA PRIORITE’!!!!!!

  46. je pense sincèrement que l’état malien fait une grande connerie en acceptant d’intégré des gens dans nos services armées.
    Rappel ATT a ete qualifié de faible, complice et renversé pour les memes choses et je demande à tous les fils du mali digne de s’insurgé contre des pratiques honteuses.

    • Ces gens dont tu parles sont des maliennes et des maliens!!!!! “… Nos services arme’s” dont tu parles sont aussi leurs services arme’s!!!!!
      ABANDONNONS L’ESPRIT D’EXCLUSION!!!!!!! TROUVONS DES SOLUTIONS QUI RENFORCENT LA PAIX, L’UNITE’ , LA PAIX, LA SECURITE’, LA SOLIDARITE’ ET LE DEVELOPPEMENT AU MALI!!!!

  47. Aucun nom ne peut être récusé sur ces listes avec des ” critères ” qui sont plutôt des conditions, à mois d’exiger que chaque liste soit accompagnée des références de la carte de combattant, du C.V (pour l’expérience) et de l’extrait d’acte de naissance des intéressés. Avec ces ” critères “, vous détecterez quelques déserteurs et d’autres poursuivis par la Justice. Même là encore, attendons de voir qui aura le dernier mot.

  48. Comment peut on intégré des déserteurs. Monsieur il ne faut pas violer nos propres règles. Ne reprenez pas les mêmes erreurs sinon vous n’avez pas de raison d’être.

  49. Le ministre parle comme s’il a le pouvoir d’appliquer ces critères justifiés.Encore,hélas,c’est le terrain qui commande.Ils vont fouler aux pieds ces critères et ensuite narguer nos soldats loyaux dont les frères d’arme ont été égorgés par certains d’entre eux .
    Si monsieur le ministre veut appliquer ces critères,il faut qu’ il arrête avec tous ces accords et créer encore un nouveau conflit pour pouvoir imposer ces fameux critères.Ce qu’ il ne peut pas faire tant que la lutte contre le terrorisme continue d’être la préoccupation de la communauté internationale .
    C’est maintenant,pendant l’exécution de l’ accord,que le peuple s’aperçoit des erreurs de ce président qui a refusé d’appliquer les accords de Ouagadougou qui étaient largement en faveur du MALI.

  50. D’autres seront réintégrés pour la énième fois et n’hésiteront pas un seul instant à rejoindre la prochaine rébellion.

    • ALLAH KA ISON HAKILI GNOUMAN NA!!!!!! You need it!!!!!
      Yugu, tu m’indiqueras le nom du fils ou de la fille d’un de tes “AUTRES” qui est devenu milliardaire en detournant les fonds de l’etat malien et/ou en utilisant l’influence de papa!!!!!

Comments are closed.