Manifestation de Kidal: L’origine des tirs ayant fait deux morts reste méconnue

0
Processus de paix et de réconciliation : Sulimam Baldo décerne bonnes et mauvaises notes

-Maliweb.net- “Les premières constatations n’ont, à ce stade de la procédure, pas permis de déterminer l’origine des tirs meurtriers avec certitude”, indique la MINUSMA dans un communiqué rendu public ce mardi 26 avril.

Lundi 18 avril, une manifestation contre les forces internationales à dégénéré à Kidal faisant deux morts et plusieurs blessés. La MINUSMA a alors mis en place une équipe d’enquêteurs interne qui vient de déposer son rapport préliminaire.

Selon la mission onusienne “l’enquête se poursuit et sera complétée dans les meilleurs délais par une deuxième phase plus approfondie qui devrait permettre d’établir les causes exactes de l’incident et de dégager des responsabilités éventuelles à la lumière des éléments que les enquêteurs auront pu recueillir”.
Les conclusions de cette enquête préliminaire indiquent, selon la force onusienne, que les Casque bleus ont effectué des tirs de sommation alors que, repliés dans un container, des manifestants y mettaient le feu. “Des postes d’observation ont également été enflammés par les manifestants. Afin de protéger ses installations et son personnel de la violence de la foule, les forces de maintien de l’ordre de la MINUSMA ont également utilisé du gaz lacrymogène afin de disperser les manifestants, puis se sont retirés quand la situation est devenue incontrôlable”, poursuit ledit communiqué.

Condamnant “l’instrumentalisation d’enfants lors de telles manifestations violentes”, le Représentant Spécial Annadif a souligné la nécessité d’une pleine coopération de toutes les parties “pour compléter l’investigation”.

 Aboubacar DICKO/maliweb.net

Commentaires via Facebook :

PARTAGER