Administration : Les raisons de la suspension du maire du district

1
Mairie du District de Bamako
Mairie du District de Bamako

Parlant de la suspension de certains maires, le ministre de l’Administration territoriale, Abdoulaye Idrissa Maïga, assure que “nul acharnement ! Ce sont des faits patents ! Il y a eu 4 maires suspendus, mais c’est seulement deux qui font l’objet de battage médiatique”.

Pour le maire du district de Bamako, Adama Sangaré, “il y a d’abord le cas du maire du district. Il y avait mille raisons à agir dans le sens de la décision de juillet. Pourquoi avons-nous attendu ? Une série de faits : il revenait d’une suspension, mais c’est une banque qui nous a saisis pour un impayé d’un milliard F CFA. Nous avons transigé. Mais, dans le cas de la zone aéroportuaire, la loi est la loi. Tous ceux qui se trouvaient dans le dossier ont été sanctionnés. Je ne cherche pas à être populaire. La mesure est générale”, a-t-il répliqué aux militants et aux leaders de l’ex-parti majoritaire qui ont crié à la chasse à l’homme à l’occasion.

Evoquant la suspension du maire de Gao dont la mesure a été levée depuis par la Cour suprême, le ministre de l’Administration territoriale, Abdoulaye Idrissa Maïga précisera que “pour ce qui concerne Gao, je vous disais tantôt que je suis de la localité. S’il s’agissait d’acharnement, j’allais le sanctionner sur la base de ce que je savais de lui. Et tout le monde le connaît. Quand on prend des fonds de la mairie pour les mettre sur son propre compte, on ne peut plus parler publiquement !”

Il a précisé que “c’est une plainte des citoyens de sa Commune qui a été traitée. Avant, j’ai personnellement visité l’endroit, objet de la plainte. Le compte-rendu fait dans la presse est loin de la réalité. A Gao, c’est le préfet qui décide, contrairement à Bamako. Vous avez de gros menteurs qui ne seront jamais dans le cercle vertueux de la démocratie”.

Maliki

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

  1. Mr le Ministre faites votre boulot. Ces voleurs et leurs complices trouveront tjrs des gens de mauvaises foi qu’on appelle ici a tort ” journalistes” pour essayer de discréditer tout ce qui est légale. Comme vous et Bathily les autres ministres doivent frapper et ne pas se soucier des sales apatrides que sont certains de nos journalistes !!!!!!

Comments are closed.