La mairie du district face au Covid-19 : La vente des vignettes prolongée au 30 avril

0

Dans le souci de satisfaire la population en cette période de lutte contre le covid-19, la mairie du district de Bamako vient de prolonger la période de vente des vignettes jusqu’au 30 avril prochain. L’information est donnée lors de la cérémonie de remise des matériels de lutte contre le covid-19 aux différents marchés et quelques gares routières de Bamako, le vendredi 3 mars 2020.

Lors de cette cérémonie, le percepteur de la mairie du district de Bamako, Aguissa M Maïga a informé les usagers des engins à deux roues que la période de vente des vignettes a été prorogée d’un mois. Selon lui, la vente des vignettes se poursuivra jusqu’au 30 avril, alors que c’était précédemment prévu pour la fin-mars. «Passé ce délai, le prix de la vignette passera au double du tarif normal. Nous essayons de tout mettre en œuvre pour limiter les attroupements lors des acquisitions de vignettes. Car c’est l’une des mesures pour lutter contre le Covid-19  » a-t-il ajouté.

A ses dires, actuellement plus de 300 000 motos ont été déjà servies en vignette. Et d’indiquer qu’avec l’apparition des premiers cas de Covid-19 au Mali, le taux journalier des ventes de vignettes à baisser. Il a précisé que les mesures barrières sont respectées. «C’est ce qui fait que le rang des acheteurs de vignettes est allé jusqu’à la devanture de la mairie, pour le respect de la distance d’un mètre entre les personnes».

Le percepteur Aguissa a signalé que les prix des vignettes des engins à deux roues varient entre 1 500 et 6 000 FCFA. Pour les vélos, la vignette fait 1 500 FCFA, les motos de 50 centimètres cubes de cylindre 3 000 FCFA, celles de 51 à 125 centimètres cubes de cylindre 6 000 FCFA. Pour lui, les vignettes des engins à plus de 125 centimètres cubes de cylindre sont à 12 000 FCFA. «Venez prendre vos vignettes en respectant les mesures barrières sur place, car au-delà du 30 avril,  les tarifs des vignettes seront doublés » a-t-il conclu.

Un usager du nom de Yacouba Dembelé était ravi de cette prolongation parce que, selon lui, il n’était pas prêt à acheter sa vignette avant la fin du mois de mars à cause de la cherté de la vie, causée par l’apparition du Covid-19. Il invite les retardataires à venir accomplir leur devoir citoyen.

Abréhima GNISSAMA

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here